Fiston Kamanda invite Augustin Kabuya à rééduquer les  » Wewas  » membres de l’UDPS qui brûlent abusivement les effigies de Joseph Kabila

Après avoir brûlé les bus d’autrui peu après la baricade de la route ma-campagne, les motocyclistes membres de L’UDPS , appelé communément  » Wewas  » se comportent comme des petits princes dans le royaume imaginaire de Félix Tshisekedi. Pas plus tard que hier, ces inciviques bien identifiés ont brûlé une banderole de L’ASBL  » Kabila Forever  » exposée en face de l’hôtel Memling dans la commune de Gombe, sans être inquiété par la police. On dirait dans une jungle, où n’importe qui peut faire librement ce que bon lui semble.

« C’est une aberration qu’un groupe d’individus se considère comme intouchables dans un pays où toutes les institutions fonctionnent normalement ; Nous ne sommes pas dans une jungle, les motocyclistes de l’UDPS doivent respecter la loi. Nul n’est au-dessus de la loi. » a dit Fiston Kamanda.

Ce Jeune Kabiliste n’est pas allé par quatre chemins pour dénoncer ce qu’il qualifie d’un acte terroriste : « Nous n’avons pas peur des Wewas mais nous respectons la loi. Qu’ils arrêtent de nous provoquer en brûlant les banderoles et effigies portant l’image de Joseph Kabila au risque d’être poursuivi par la justice. Que Augustin Kabuya rééduque ces brebis galeuses » a t-il déclaré.

Aux responsables de la police de faire respecter la loi.

G. Botulu

Related posts

Leave a Comment