Fiston Kamanda donne 48 heures à Augustin Kabuya pour qu’il puisse présenter ses excuses à Emmanuel Ramazani Shadary. « Le SP du PPRD n’a jamais dit que L’UDPS est un parti-milice » dit-il

Qui se sent morveux se mouche dit-on. L’analyste politique et ancien membre de l’équipe de campagne de Ramazani Shadary, s’inquiète de l’agitation du secrétaire général ad intérim de l’UDPS quant à la mise en garde de Ramazani Shadary contre les inciviques non identifiés qui ont pris l’habitude d’attaquer d’une manière répétitives les sièges et les symboles du PPRD. Il l’à fait lors de la matinée politique dudit parti il y a peu, à Lubumbashi.

Très fâché contre les propos malveillants et irrespectueux tenus par le secrétaire général ad intérim de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS, Augustin Kabuya, contre le Secrétaire Permanent du PPRD, Emmanuel Ramazani Shadary, l’analyste politique et Kabiliste de sang ,Fiston Kamanda exige à Augustin Kabuya de présenter officiellement des excuses pour des fausses accusations portées contre Emmanuel Ramazani Shadary soi-disant qu’il aurait qualifié l’UDPS , d’un parti-milice. Faux , lors de son speech à Lubumbashi, Ramazani Shadary n’a pas cité l’UDPS encore moins ses membres.

Curieusement, Augustin Kabuya a eu l’audace de s’attaquer au deuxième personnalité du première force politique en RDC, poutant, membre de la coalition FCC-CACH.

« Un acteur politique respectable ne peut pas se comporter comme un brigand. Augustin Kabuya semble perdre les pédales. Il a 48 heures pour demander pardon à Emmanuel Ramazani Shadary au risque d’être poursuivi par la justice. » a t-il souligné.

Selon lui, le secrétaire général ad intérim de l’UDPS devait plutôt se taire que d’inciter les membres de son parti politique à la haine viscérale axée sur des faussetés.

G. Wanga

Leave a Comment