Breaking News

Enseignement Supérieur et Universitaire : Campagne d’intoxication visant à discréditer les autorités congolaises dans les universités de la capitale par les personnes malintentionnées, pour quel but ?

C’est un secret de Polichinelle, sous d’autres cieux, comme en République Démocratique du Congo, les hautes personnalités s’inscrivent en bonne et du forme comme étudiants malgré leurs responsabilités, non pas parce qu’ils n’ont pas eu les diplômes universitaires mais plutôt dans le but d’ accroîtrent leurs connaissances.

Loin de bénéficier d’un avantage purement particulier, ces derniers ont un programme académiques un peu spécial à cause de leurs différentes occupations professionnelles. Et l’Université Protestante au Congo, l’une des institutions de renommée internationale du Pays, compte en son sein , plusieurs personnalités, politique, économique et sociale et autres , qui y vont régulièrement pour étudier comme tout autres étudiants.

Il s’observe au grand étonnement du public, un acharnement médiatique sans précédent contre certaines autorités du pays qui étudient dans les Universités locales , sous forme d’une campagne d’intoxication émaillée d’une haine viscérale visant à jeter l’opprobre sur leurs personnes, prétextant qu’ils bénéficiaient d’un traitement de faveur.

Il est normal qu’une autorité puisse parfaire son savoir malgré les différents diplômes qu’il possède, car apprendre n’a pas de limite.

C’est ainsi que, notre rédaction lance un appel patriotique aux journalistes congolais, à ne pas réduire ces beaux et précieux travail, car , il n’est pas bon pour un journaliste de desinformer le public à travers des articles commandés par les personnes malitentionnées, tendant à ternir les personnalités du pays. Tout récemment, une feuille de choux, tenue par un maître chanteur, a osé de publier un article déshonorant contre la brillante dame de fer qui fait la fierté de la jeunesse congolaise au niveau international, en la personne de Madame Francine Muyumba, Présidente de l’Union Panafricaine de la jeunesse, oubliant que Francine Muyumba est licencié en communication de l’Université de Namibie. Malgré tout, son souhait a toujours été celui de décrocher un diplôme de droit, voilà pourquoi, elle s’est inscrite en bonne et du forme à l’UPC , en respectant les horaires des cours sans en aucune manière chercher à obtenir des privilèges tel qu’en témoignent ses professeurs et ses collègues étudiants de même auditoire, « depuis G1 jusqu’à maintenant , nôtre collègue Francine Muyumba s’applique correctement aux cours sans pour autant s’absenter » ont-ils précisé.

D’après notre enquête, la démarche ces détracteurs est vise tout simplement le comité de gestion de l’UPC, surtout que le recteur de cette institution universitaire ayant fait ses preuves de bonne gestion depuis plusieurs années en menant un travail de qualité, voilà pourquoi ces assoiffés du pouvoir veulent à tout prix usurper son fauteuil en publiant de fausses accusations dans les journaux.

Selon les étudiants de l’UPC, ceux qui en veulent à Francine Muyumba sont les inciviques qui n’ont rien d’autre comme occupation hormis la campagne d’intoxication contre les autorités congolaises.

Ils saluent et encouragent la Présidente de l’UPJ pour les efforts qu’elle fournis pour ces études de droit à l’UPC depuis 2012 car malgré ses occupations au niveau national et international , elle arrive cas même à accomplir ses obligations estudiantines.
ceci est prouvé car régulièrement elle est aperçu sur le site Universitaire toute humble avec ces camarades étudiants en classe tout comme dans les Corridors de l’Université.
Ils témoignent que Francine Muyumba a une capacité intellectuelle séduisante car pendant les débats surtout de droit elle les épate par sa brillance.
Elle prend toujours le devant dans des groupes des séminaires pour présenter au nom de ces camarades étudiants et ne manque à recevoir des cours d’encadrement par différents assistants de sa faculté de droit.

Plus loin ces étudiants précisent que depuis G1 leur camarade de classe Muyumba se présente pour faire tout ces examens seule.
« La simplicité de cette dame tout au long de son parcours estudiantin à l’UPC est à féliciter » indiquent ses collègues étudiants, en soulignant que, Francine Muyumba a toujours été courtoise envers ses camarades etudiants dans les corridors comme en classe , ceci serait aussi à la base du courage pour avancer , expriment ces étudiants de l’UPC.
« Nous protégerons l’image de notre Institutions surtout les choses Correctes et non le mensonges car l’image de l’institution détermine la crédibilité de nos diplômes et surtout notre avenir soutiennent ces étudiants», ont-ils déclaré.

F. Kamanda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *