Breaking News

Dossier Katumbi : Le Gouvernement juge l’interprétation de l’article 102 du code de procédure pénale par les avocats de Katumbi d’une « tricherie intellectuelle »

C’est dans un communiqué signé par le porte-parole du Gouvernement Congolais , Lambert Mende Omalanga que l’exécutif national estime que les avocats de Moïse Katumbi ont très mal interprété l’article 102 du code pénale qui selon lui, pose le principe de la surséance à l’exécution du jugement que « en cas d’appel.

Lambert Mende Omalanga estime que c’est une tricherie intellectuelle de la part des avocats de Moïse Katumbi qui , au lieu de citer l’article 103 qui est une exception à l’article 102 , au cas où « la personne condamnée était déjà en détention ou lorsque la condamnation est assortie d’une mesure d’arrestation immédiate » a t-il indiqué, en précisant que la cas Katumbi qui, en l’espace, reste susceptible d’être arrêté et conduit immédiatement en prison, sur mandat d’arrêt internationale et ce, nonobstant appel , a t-il déclaré.

« Il ne peut trouver son salut que , si et seulement si, déjà en détention , il sollicite et obtient une mise en liberté ou une mise en liberté provisoire, lesquelles ne peuvent être juridiquement accordées qu’à un condamné, effectivement en état d’arrestation. » a-t-il conclu.

F. Kamanda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *