Breaking News

Détournement des indemnités de sortie des personnels Politiques et d’appoints au Sénat : Léon Kengo Wa Dondo sommé de restituer 6 millions de dollars !

C’est un secret de Polichinelle, le président du Sénat l’Honorable Léon Kengo Wa Dondo et son bureau sont cités dans une affaire de détournement de fonds publics estimé à plus de 6 millions de dollars américains destinés aux personnels politiques de son cabinet.
Révélations faite par le Ministre d’État au budget dans une lettre qu’il a adressé au premier ministre Bruno Tshibala en date du 07 janvier 2019 . « J’ai l’honneur d’accuser réception de la copie me réservée de votre lettre dont référence en concerne ,adressée au Ministre des Finances, relative au paiement d’un montant de CDF 22.220.021.783,10 au titre des indemnités de sortie du bureau de l’Assemblée Nationale, de son personnel politique et d’appoint, des émoluments du mois de janvier 2019 et de la dotation destinée à la Caisse Sociale des députés » a t-il précisé , en soulignant qu’un montant de CDF 5 379 867 774 a été liquidé en date du 15 octobre 2018 au titre des indemnités de sortie des membres du Cabinet du bureau de l’Assemblée Nationale et de leurs cabinets.

Selon le Journal Africa News , l’argent détourné est subdivisé en trois rubriques. D’abord le bureau du Sénat est sommé de restituer USD 249.058,13, somme représentant les retenues opérées par le Sénat de janvier à avril 2013, au titre de préfinancement d’achat des véhicules auprès de TRACTAFRIC, le dossier n’ayant pas généré les effets escomptés. Puis, la restitution de USD 1.362.999,56 représentant le trop perçu entre le cumul des retenues, à savoir: USD 2.342.243,01 de mai 2013 à avril 2015 et le solde d’UDS 979.243,45 dégagée de la différence entre le crédit débloqué par la Banque internationale pour l’Afrique au Congo -BIAC- USD 3.951.730,77 et la prise en charge par le gouvernement de USD 2.972.487,32. Enfin, le bureau est sommé de payer également la totalité des indemnités de sortie, conformément à la lettre n°CAB/MIN/FINACES/CF/JK/2018/5210 du 15 décembre 2018 du ministre des Finances, adressées au Directeur général de Afriland First Bank RDC.

Winner K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *