BENI : Des Civils Massacrés et Kidnappés par les ADF sur l’axe Mbau-Kamango

Les rebelles ADF ont intensifié leurs attaques au lendemain de frappes infligées par les forces loyalistes aux May-May en chefferie des Bashu dans le territoire de BENI et dans plusieurs localités du Territoire de de Lubero. Après plusieurs mois de trêve, ces rebelles se sont réorganisés en armes et munitions, ils ont multiplié des attaques contre plusieurs positions des FARDC qui étaient leurs bastions. Vendredi 06 octobre et dimanche 08 octobre derniers , les ADF ont reconquis nombreux de leurs anciens bastions : Madina Hq , Camp Canada , KBG…

En Savoir Plus

Rdc : Un appareil A 12 militaire s’est écrasé à Nsele, Aucun survivant !

Alors que l’appareil se dirigeait vers Goma et Kisangani, avec à son bord 15 civils et quelques militaires, cet avion s’est écrasé quelques minutes après son décollage non loin de l’aéroport international de N’djili, plus précisément à maluku suite à un problème technique. Dans l’entre-temps, les enquêtes continuent pour déceler la cause majeure de cet accident. F. Kamanda

En Savoir Plus

Nord-Kivu : L’incompétence de Julien s’étale …

L’éternel gouverneur de la province du Nord-Kivu , Julien Paluku n’arrive pas à gérer cette juridiction administrative malgré ses richesses minières. Les mêmes travaux de construction du pont Semuliki , ne finissent jamais suite à la mauvaise qualité des matériaux et de mains d’oeuvres. , ils ont encore lancés les travaux de réhabilitation ce vendredi 29 septembre, cette fois-ci par l’entreprise chinoise EZCT Zangwei, qui réhabilite la route Beni-Kasindi, depuis le mois de juillet dernier. Le conseiller technique du gouverneur de la province du Nord-Kivu, Roger Malinga, annonce la fermeture…

En Savoir Plus

Kinshasa : la Police a présenté 80 présumés criminels accusés notamment de morts d’hommes

Le commissariat provincial de la police de Kinshasa a présenté mardi 26 septembre au camp Lufungula près de quatre vingts présumés criminels accusés d’avoir commis divers forfaits et causé mort d’hommes dans la ville. Parmi eux, figurent vingt et un bandits armés et cinquante-neuf jeunes délinquants appelés «Kulunas». Ces personnes ont semé la terreur dans diverses communes de la capitale. Parmi les bandits armés figurent 6 militaires, 2 policiers et 13 civils. Ils sont accusés de braquage des cambistes, vols armés et extorsions. «Ils ont plusieurs forfaits à leur actif,…

En Savoir Plus