Categories ACTUALITÉMONDE

Urgent : La police française a déjoué un attentat à Marseille

il y a eu cinq interpellations dans l’entourage des deux suspects arrêtés récemment à Paris par les agents de l’ordre qui ont déjoué un attentat cet après-midi à Marseille.

Ces interpellations visent à vérifier d’éventuelles complicités, mais il est encore trop tôt pour dire si elles s’avéreront vraies.

Ces arrestations ont eu lieu mardi 25 avril dans le cadre de l’enquête sur le projet d’attentat déjoué à Marseille, a déclaré dans un média français ,une source proche de l’enquête.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉMONDE

FRANÇOIS HOLLANDE : La mobilisation s’impose mais aussi la clarté des choix. Je voterai @EmmanuelMacron. >>

<< La mobilisation s'impose mais aussi la clarté des choix. Je voterai @EmmanuelMacron. >> a mentionné François Hollande sur son compte Twitter officiel. Au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle, le chef de l’Etat, François Hollande a indiqué qu’il voterait Emmanuel Macron lors du second tour face au « risque » Le Pen. Dans son appel, il a insisté : « Il n’est pas possible de se taire » et a appelé à l’unité et la responsabilité du peuple Français.

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉMONDE

Urgent : Emmanuel Macron et Marine Le Pen , deux vainqueurs du premier tour qui s’affronteront au second tour

Après une bataille au front de onze candidats président, le résultat provisoire des urnes donne Emmanuel Macron et Marine Le Pen la possibilité de s’affronter au second tour.

Voici les premières estimations obtenues. On retrouverait Macron et Le Pen au second tour.
1. Macron 23,8
2. Le Pen 21, 6
3. Fillon 20,3
4. Mélenchon 19,6
5. Hamon 6,1

Benoit Hamon ,humilié avec 6,1% de voix ,demande à ses partisans de voter pour Emmanuel Macron…

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉMONDE

Présidentielle en France : Les Français devant les Urnes ce dimanche

Les citoyens français sont prêts pour chosir chacun son candidat président. C’est un rendez-vous citoyen, où la conscience prime sur le sentiment. Qui pour succéder à François Hollande ? Sur les onze candidats en lice , une grande partie de favoris s’appuie au côté de Macron et la candidate de l’extrême droite Marine Le Pen, au coude à coude. Ils sont côte à côte avec François Fillon et le tribun de la gauche radicale, Jean-Luc Mélenchon.

Les bureaux de vote ont ouvert à 06h00 et les derniers fermeront leurs portes à 18h00 sur les 47 millions d’électeurs, plus d’un quart s’avouaient encore indécis à la veille du vote.

Trois jours après l’attaque sur l’avenue des champs Élysées, au centre de Paris , qui a coûté la vie à un policier, 50.000 policiers et 7000 militaires armés jusqu’au dent, sont mobilisés pour sécuriser les opérations de vote.
Cette attaques terroristes, revendiquée par le groupe Etat islamique, a soulevé la crainte du terrorisme en France, un pays d’autant plus traumatisé par une série d’attentats.
Signalons par ailleurs que, les deux candidats qui arriveront en tête des suffrages ce dimanche , s’affronteront lord d’un second tour prévu pour le 7 mai prochain.

Selon certaines agences de sondages, deux candidats seraient favoris, Marine Le Pen et Emmanuel Macron , seul le résultat des urnes en dira plus …

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉMONDE

Présidentielle 2017 en France : Emmanuel Macron reste en tête des intentions de vote devant Marine Le Pen

Emmanuel Macron reste en tête des intentions de vote au premier tour de l’élection présidentielle devant Marine Le Pen, tous deux toujours à quelques points d’écart de Jean-Luc Mélenchon et François Fillon, selon un sondage Harris interactive publié jeudi.
Avec 25% d’intentions de vote, le candidat du mouvement En Marche! prend un point en une semaine et devance la candidate FN, à 22%, inchangée, selon les calculs de cette enquête pour France Télévisions/L’Emission Politique. Ex-aequo à 19%, le candidat de la droite François Fillon, en repli d’un point par rapport au 13 avril, et le candidat de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon, inchangé, sont derrière. En cinquième position, le socialiste Benoît Hamon, sur une pente déclinante depuis plusieurs semaines, perd un demi point à 7,5%.

Le candidat de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan se maintient à 4%, devant Philippe Poutou (1,5%) et Jean Lassalle (1%). Nathalie Arthaud, Jacques Cheminade et François Asselineau sont crédités de 0,5%. Les électeurs de François Fillon (85%, +6 par rapport au 6 avril) et Marine Le Pen (84%, +4), sont les plus sûrs de leur choix de premier tour, devant ceux d’Emmanuel Macron (79%, +15) et Jean-Luc Mélenchon (73%, +12), dont les certitudes augmentent fortement, puis Benoît Hamon (62%, -1).

Au second tour, Marine Le Pen serait battue quel que soit son adversaire entre MM. Fillon, Macron et Mélenchon. En cas de duel avec Emmanuel Macron, le candidat d’En Marche! l’emporterait avec 66% des voix face à 34% pour la candidate FN. Le sondage a été réalisé en ligne les 18 et 19 avril auprès d’un échantillon représentatif de 3.064 personnes, selon la méthode des quotas, dont 2.812 inscrits sur les listes électorales. Marge d’erreur de 0,8 à 1,8 point. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉMONDE

Royaume-Uni : Les élus du peuple ont adopté la tenue des élections législatives anticipées

Les députés britanniques ont adopté ce mercredi 19 avril, le projet de Theresa May, Première ministre celui de tenir des législatives anticipées le 8 juin prochain, avant l’entrée dans le vif des discussions sur le Brexit. Les députés ont validé l’organisations du scrutin, une proposition que Theresa May avait appelé de ses voeux hier.
Après vote, 522 voix contre 13 seulement.

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉMONDE

Turquie : Erdogan envisage un nouveau référendum sur la peine de mort

Erdogan envisage un nouveau référendum sur la peine de mort

C’est devenu presque une accoutumance pour le président Erdogan. Après avoir obtenudimanche dernier le << Oui>>qu’il recherchait au référendum sur le renforcement de ses pouvoirs, il compte déjà à un nouveau référendum sur le rétablissement de la peine de mort.
Devant une foule compactée à Istanbul qui criait << peine de mort >> , le président turc a dit qu’il allait maintenant débattre de cette question avec son premier ministre Binali Yildirim. << Si l'opposition soutient le rétablissement de la peine capitale, alors j'approuverai que nous organisions un nouveau référendum.>>
Tandis que l’opposition l’accuse de dérive autoritaire en dénonçant une fraude systématique de << oui >> remporté par ce dernier.
Le président turc a obtenu 51,37 % des suffrages dimanche dernier apres dépouillement des bulletins dans 99,45% des Urnes. Une confirmation faite par le chef du haut conseil électoral en affirmant la victoire de << Oui >> tout en précisant qu’il devançait le << non >> de quelque 1,25 million de voix avec seulement 600.000 bulletins de vote restant à dépouiller.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories MONDE

Les manifestants Anti-Trump appellent le nouveau locataire de la maison blanche à rendre publiques ses déclarations d’impôts

Des milliers de personnes se sont rassemblées samedi dans plusieurs villes américaines pour appeler le président Donald Trump à rendre publiques ses déclarations de revenus et d’impôts, un geste de transparence que le milliardaire se refuse à faire.

A Washington, en contrebas du Capitole, quelques milliers de manifestants de tous âges se sont regroupés, brandissant des pancartes telles que « Que caches-tu ? » ou « Les vrais hommes paient leurs impôts », un grand Donald Trump gonflable en forme de poule au premier rang, pour symboliser la frousse supposée du président américain.

Ce rassemblement était organisé juste avant la date limite, le 18 avril, de déclaration de revenus pour 2016 aux Etats-Unis.

« S’il n’a rien à cacher, il doit publier sa feuille d’impôts », dit Liz Turner, 31 ans. Que soupçonne-t-elle qu’on y trouverait ? « Je ne sais pas, peut-être quelque chose sur la Russie ? », répond-elle.

« Probablement beaucoup d’investissements illégaux ou douteux », affirme une retraitée de 67 ans, Ellen Lodwick, qui participe à toutes les manifestations anti-Trump depuis son élection.

« Publier sa feuille d’impôt est la barre éthique la plus basse possible pour un président », a lancé aux manifestants le sénateur démocrate Ron Wyden, « et nous exigerons qu’il l’atteigne ».

D’autres manifestations d’ampleurs diverses devaient également avoir lieu à New York et d’autres villes du pays. Le président américain n’est pas à Washington ce week-end mais dans sa propriété de Mar-a-Lago en Floride.

Tous les présidents et candidats à la Maison Blanche récents ont publié une ou plusieurs années de déclarations fiscales, une tradition qui vise à identifier d’éventuels conflits d’intérêts.

La loi n’oblige actuellement que la publication d’une déclaration financière qui donne une approximation du patrimoine, des dettes et des revenus, mais ne permet pas par exemple de vérifier le montant des impôts réglés.

Cette information a une importance, pour les détracteurs du dirigeant, car l’ancien promoteur immobilier s’est vanté d’avoir su utiliser toutes les niches fiscales légales pour réduire son avis d’imposition au minimum.

Donald Trump justifie son refus de publier ces documents par les contrôles fiscaux dont il est l’objet.

Lire la suite...
Categories MONDE

Démonstration de force de la Corée du Nord : La Chine sollicite l’appui de la Russie pour  » calmer la situation « 

La Chine veut « faire revenir toutes les parties à la table des négociations » afin d’éviter le conflit armé entre la Corée du Nord et les Etats-Unis.

Il faut « apaiser au plus vite la situation ». C’est en tout cas ce qu’a déclaré le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi à son homologue russe Sergueï Lavrov, en référence au regain de tension entre la Corée du Nord et les Etats-Unis depuis plusieurs jours. « L’objectif commun de nos deux pays est de faire revenir toutes les parties à la table des négociations », a-t-il indiqué.

Cet appel intervient à l’heure où les relations entre la Corée du Nord et les Etats-Unis sont extrêmement tendues. Le président américain Donald Trump a promis de « traiter » le « problème » du programme nucléaire nord-coréen et annoncé qu’un porte-avions américain faisait route vers la péninsule coréenne.

Vers un sixième essai nucléaire
La Corée du Nord est prête à « répliquer à toute attaque nucléaire par une attaque nucléaire de notre façon », a répliqué le N.2 du régime samedi à Pyongyang. Il s’exprimait avant une parade militaire organisée pour le 105e anniversaire de la naissance du fondateur du pays, Kim Il-Sung.

Lire la suite...
Categories MONDE

RCA : Le département du trésor des Etats-Unis sanctionne deux commandants de milice

Le Trésor sanctionne deux commandants de milice en République centrafricaine

Département du Trésor des Etats-Unis

Service de presse

Washington

Le 12 avril 2017

L’action vise deux individus accusés d’avoir conduit des activités déstabilisatrices à Bangui

Aujourd’hui, le Bureau du contrôle des avoirs étrangers (OFAC) du département du Trésor des États-Unis a identifié Abdoulaye Hissène (Hissène) et Maxime Mokom (Mokom) conformément au décret présidentiel (E.O.) 13667, comme s’étant engagés dans des actions qui menacent la paix, la sécurité ou la stabilité de la République centrafricaine (RCA). Par suite de l’action d’aujourd’hui, tous les biens de ces individus au sein de la juridiction américaine sont bloqués, ainsi que tous les intérêts émanant de ces biens, et les ressortissants américains ont l’interdiction générale de se livrer à des transactions avec eux.

« Les individus identifiés aujourd’hui sont responsables de la prolongation de l’instabilité en République centrafricaine », a déclaré le directeur de l’OFAC, M. John E. Smith. « L’action d’aujourd’hui renforce nos efforts continus visant à cibler les responsables incitant à la violence et les atteintes aux droits de l’homme en République centrafricaine. »

Abdoulaye Hissène et Maxime Mokom

En septembre 2015, Hissène et Mokom ont collaboré, dans le cadre d’une vaste alliance entre les membres de l’ex-Séléka et les combattants anti-Balaka, alliés de l’ancien président centrafricain François Bozize, sanctionné en mai 2014, dans une tentative visant à encourager la violence à Bangui. Leur collaboration a consisté en une tentative de coup d’État manqué, destiné à renverser le gouvernement centrafricain en 2015 pendant que la présidente de transition d’alors, Mme Catherine Samba-Panza, assistait à l’Assemblée générale de l’ONU. Hissène et Mokom ont été spécifiquement identifiés par le parquet général de Centrafrique comme suspects dans le coup d’État manqué.

En outre, Hissène a conspiré avec Mokom afin de perturber un référendum constitutionnel qui s’est tenu en décembre 2015. Les forces anti-Balaka de Mokom ont travaillé avec des éléments du groupe ex-Séléka de Hissène, le Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC), afin d’intimider les électeurs et de perturber les bureaux de vote dans la ville de Kaga Bandoro, lors du vote du 13 décembre. Hissène a également encouragé des attaques de représailles entre les différents groupes. Hissène est notamment accusé d’avoir orchestré les violences dans le district KM5 de Bangui, qui ont fait 5 morts et 20 blessés, et qui ont empêché les résidents de pouvoir voter au référendum.

En juin 2016, les combattants du KM5 de Hissène et les partisans anti-Balaka de Mokom ont été soupçonnés d’avoir prévu de perturber l’arrivée du vol du président de la République centrafricaine, M. Faustin-Archange Touadéra, à l’aéroport de Bangui, conduisant le gouvernement centrafricain à faire l’annonce publique de la possibilité d’une tentative de coup d’État.

Le 12 août 2016, Hissène et un groupe d’hommes armés provenant du nord de Bangui, ont participé à plusieurs fusillades avec des forces de sécurité de la République centrafricaine. La mission de maintien de la paix de l’ONU en République centrafricaine, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies en République centrafricaine (MINUSCA), a finalement réussi à capturer quelques hommes, mais Hissène et plusieurs autres ont pu s’échapper.

Lire la suite...