Categories ACTUALITÉÉCONOMIE

COMMISSION D’ENQUÊTE SUR LE DÉTOURNEMENT À L’OGEFREM : ANATOLE KIKWA RISQUE LA PRISON

Ça chauffe à l’Ogefrem, pour cause ,le rapport final de la commission d’enquête sur le soupçon de détournement de plus de 7 milliards CDF des impôts par le tout puissant Dg Anatole Kikwa. L’homme est devenu presque introuvable en son cabinet de travail ,tandis que le parquet qui a mis sur la sellette cette commission d’enquête attend de lui,d’autres éléments pour clôturer tout bonnement ce dossier qui pèse sur la tête de KIKWA.

C’est une bagatelle de plus Plus ou moins 22 millions $ ( vingt deux millions de dollars américains ) que le tout puissant Dg Anatole Kikwa de l’OGEFREM aurait détourné a affirmé José Makila dans une émission diffusée sur une télévision de la place.

La dénonciation a été faite par un cadre de l’Ogefrem. Selon nos source à l’OGEFREM, le dénonciateur aurait été interpellé par le service des renseignements sur ordre du tout puissant DG Anatole Kikwa, pendant plusieurs jours.

Dans l’entre temps, la justice continue à enquêter pour établir les faits…

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉÉCONOMIE

Ouganda -Qatar : Yoweri Museveni a signé un contrat avec les investisseurs Qatariens

Lors de son périple à Qatar, le président Ougandais Yoweri Museveni a rencontré ce mercredi 19 avril à Doha, une forte délégation composée des hommes d’affaires Qatariens de la chambre de commerce et de l’association d’affaires.

<< Les investisseurs Qatariens doivent construire chez nous en Ouganda, je les encourage à venir et de mettre en place une représentation en Ouganda. Notre gouvernement les soutiendra >> a lâché le président Ougandais sur son compte Twitter officiel.

Il a exprimé à ses hôtes, la volonté de son pays qui compte ouvrir dans les prochains jours,un bureau d’investissement au Qatar dans le cadre de l’ambassade. Le bureau sera également chargé de promouvoir le tourisme.

Il sied de rappeler que l’Afrique a un grand marché de 1,25 milliards de personne ,d’où les investisseurs d’outre-mer ont intérêt à collaborer avec les pays africains dans un partenariat Gagnants Gagnants.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ÉCONOMIE

Kinshasa: les billets de 20.000fc ,10.000 fc et 5000 fc mettent les opérateurs économiques en difficulté

Kinshasa: les billets de 20.000fc,10.000 fc et 5000 fc mettent les opérateurs économiques en difficulté

Les interrogations, dans le chef de la population Kinoise, se multiplient davantage. C’est au sujet de certains billets à valeur facial notamment 5000 fc , 10.000 fc et 20.000 fc Ainsi, s’installent sur le marché: méfiance et répugnance à l’egard de la monnaie ces billets.
<>, explique une vendeuse a lemba/salongo.
La police congolaise a ,récemment, détecté un conglomérat de mafieux ayant pour mission de mettre en circulation les prototypes de franc congolais. Cependant, l’on signal la résurgence de ces troupes sur les marché.
Par ailleurs, la banque centrale du congo venait d’initier une campagne dans le but de sensibiliser la population quant à ce sujet. Fort est de constater, renchérit un taximen: << pour éviter ce désagrément, je préfère de petites coupures >>.

GREVISE TEKILAZAYA

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉÉCONOMIEMONDEPOLITIQUERELIGIONSOCIÉTÉSPORT

Le G7 rejette en bloc la nomination de Bruno TSHIBALA au poste de 1er Ministre

 

La réaction du G7 n’a pas tardé après la nomination du nouveau locataire de l’hôtel du gouvernement par le chef de l’État. Le G7 estime que le président Kabila ne doit pas continuer à faire perdre le temps «inutilement» aux Congolais pour aller aux élections avant le 31 décembre 2017.

A en croire le président de cette plate-forme membre du Rassemblement de l’opposition, Pierre Lumbi, il faudrait ramener le chef de l’Etat à respecter l’accord du 31 décembre 2016.

«Au Niveau du G7 tout comme du Rassemblement, c’est une grande distraction. On est une fois de plus en train de nous faire perdre du temps inutilement, alors que nous devons aller aux élections avant le 31 décembre», a-t-il indiqué samedi 8 avril sur Radio Okapi.

Dans une ordonnance lue vendredi 7 avril sur la télévision publique (RTNC), le chef de l’Etat a nommé, Bruno Tshibala, au poste de Premier ministre.

«Par cette nomination, il vient de façon flagrante de violer l’accord du 31 décembre. L’après immédiat, c’est de ramener le président Kabila à respecter l’accord et nous avons y parvenir par la pression, notre peuple va se prendre en charge et la communauté internationale va accentuer la pression», a ajouté M. Lumbi.

Lire la suite...