Categories ACTUALITÉÉCONOMIE

Afrique du Sud : La compagnie aérienne South African Airways bientôt en faillite !

Dans un rapport publié par le Parlement Sud-africain, il est décrit noir sur blanc que la compagnie aérienne sud-africaine South African Airways est au bord de la faillite.

Ledit rapport indique que la compagnie aérienne ne pourra bientôt plus payer de salaire à ses travailleurs.

La société tournait à perte depuis sept ans, selon son directeur, Musa Zwane.

Le mois dernier, le Trésor a remboursé un prêt à la Banque Standard Chartered d’un montant de 125 M £ après que celle-ci banque a refusé de proroger.

La compagnie aérienne demande maintenant que 560 millions de livres soient recapitalisés.

Une équipe commandée par le président Jacob Zuma pour examiner les entreprises étatiques l’année dernière a recommandé que certaines soient vendues. Le gouvernement retenu mars 2018, pour mettre en place un « cadre de participation du secteur privé ».

L‘économie sud-africaine est entrée en récession pour la première fois depuis 2009 au premier trimestre et lutte également avec la hausse du chômage.

Rédaction

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉÉCONOMIE

Economie : Selon Joseph Kapika, le Prix du carburant reste le même à la pompe

Le ministre d’État en charge de l’économie nationale, Joseph Kapika a déclaré tout haut devant les opérateurs du secteur de pétrole, lors d’une séance de travail avec ses derniers, qu’il n’y aura pas hausse de prix du carburant à la pompe car selon lui, le gouvernement a décidé de compenser, pendant un temps une certaine créances contre certaines facilités fiscales, tel que la Taxe sur la valeur ajoutée ( TVA) qui semblait être mal perçue par des opérateurs économiques du secteur de pétrole.

« le gouvernement s’est engagé à rembourser les créances des pétroliers par rapport aux fluctuations du taux de change sur le marché » a signalé le Ministre d’Etat en charge de l’économie nationale, Joseph Kapika.

Il a décidé de ne pas mettre en exergue la révision à la hausse du prix de carburant qui lui était proposée par les pétroliers.

Ngalula Kamwanya

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉÉCONOMIE

Goma : Les agents de l’Office Congolaise de Contrôle, OCC, réclament les Arriérés salaires 2012 !

C’est à travers une lettre adressée à Monsieur le le Président de la délégation Nationale des Syndicalistes de l’OCC que les agents de cette office ont exprimé leur ras-le-bol suite au retard prolongé de leur salaires de 2012 et 9 mois d’Arriérés pour l’année 2017, tandis que ceux de Kinshasa revendiquent 4 mois de retards.

Selon eux, l’argent ne manque pas mais c’est un manque de volonté, « Notre premier regret est que nous à Goma , réclamons nos Arriérés 2012, il y a l’argent qui est gaspillé pour des missions » disent-ils pour dénoncer la complicité qu’il y a eu entre les responsables de l’OCC Goma et les équipes qui sont descendue sur place à Goma pour s’en rendre compte de la situation salariale, malgré les enquêtes menées aucune solution palliative.

Cette enveloppe représentait un montant de 309.824.797.69 Fc ont-ils précisé.

F. Kamanda

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉÉCONOMIE

Rdc : Bruno Tshibala a décidé de ramener le taux de change à 1000 Fc

Suite à la dépréciation du Franc Congolais face aux devises étrangères variantes, le premier ministre Bruno Tshibala s’est dit déterminé à ramener le taux de change à 1000 fc pour un dollar américain. Question de mettre en place une stratégie idoine pouvant stopper cette hémorragie économique.
Michel Nsomue , Directeur de cabinet du chef du gouvernement, expert en la matière, a tenue une séance de travail avec ses collaborateurs pour y faire face.

Selon le conseiller principal au collège Économie, portefeuille et Bonne gouvernance, André Kayembe estime que seule une parfaite collaboration entre le Gouvernement et la banque centrale ( autorité monétaire ) le plutôt possible. « cela se fera d’ici la fin du mois de juillet, plusieurs mesures efficaces seront mises en oeuvre pour ramener le taux de change de la monnaie nationale de 1570 Fc à 1000 Fc.

F. Kamanda

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉÉCONOMIE

Rdc: le ministre d’Etat à l’Economie nationale a reçu une délégation de « Kenya Pipeline

Le ministre d’Etat, en charge de l’Economie, Joseph Kapika s’est entretenu mercredi à Kinshasa avec une délégation de la compagnie « Kenya Pipeline », conduite par le consultant Georges Karanja, sur les possibilités d’investissement dans le domaine de stockage et de transport des produits pétroliers et gazeux en RDC.

Selon M.Karanja, la rencontre avec le ministre d’Etat a consisté à porter à sa connaissance les opportunités d’investissements de son entreprise dans le domaine de pétrole et de gaz en RDC.
Il a, à l’occasion, expliqué au ministre d’Etat les activités que mènent la compagnie « Kenya Pipeline », précisant qu’elle exporte ses produits seulement dans quelques villes de l’Est de la RDC en passant l’Ouganda. A cet effet, il a manifesté le désir d’étendre le volume de ses activités commerciales sur l’ensemble du territoire national.

En réponse aux préoccupations exprimées par la délégation de « Kenya Pipeline », le ministre d’Etat a rassuré ses hôtes de l’existence des études dans ce domaine, précisant qu’il ne reste à voir comment redynamiser le transport de pétrole par Pipeline qui s’avère plus moderne, rassurant et sécurisant.

Il a expliqué au passage le fonctionnement du système pétrolier en RDC, notamment les différents sites d’approvisionnement, soulignant que l’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI), est mieux placée pour les informations nécessaires sur les opportunités qu’offrent la RDC aux investisseurs privés, dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires.

Furah Ngalamulume

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉÉCONOMIE

Chine-Rdc : Lambert Mende participe à la Cérémonie d’ouverture du 7ème forum sur le développement Numérique

Lambert Mende Omalanga Ministre de la Communication et Médias de la République démocratique du Congo a fait un discours convaincant à la cérémonie d’ouverture du 7ème forum sur le développement numérique en Afrique.

« Le numérique atterrit en terre congolaise sur une terre fertile si l’on en croit les efforts louables entrepris par le gouvernement pour le raccordement en électricité des villes et des campagnes » il a déclaré Lambert Mende à l’assistance.

Le Porte-Parole du Gouvernement Congolais a déclaré tout haut, la fin des interférences étrangères qui selon lui,aurait retardé l’engagement du gouvernement congolais, celui de booster la télévision numérique avec la firme internationale Startimes. Sans délai, Startimes peut désormais se déployer au pays pour permettre aux congolais de rattraper leur retard dans le numérique, a t-il affirmé.

le passage au numérique en RDC se fera à un rythme accéléré en prenant en compte des gardes fous légaux et éthiques qui s’imposent a affirmé le porte parole du Gouvernement Congolais. Lambert Mende a terminé son propos en remerciant le gouvernement chinois qui a toujours mis un point d’honneur à mettre les innovations technologiques à la disposition des peuples d’Afrique à moindre coût, ce sans quoi la technologie numérique resterait un luxe réservé à une caste des privilégiés.

Le gouvernement chinois a donc été remercié pour cette marque d’humanisme que sa nouvelle initiative «une ceinture et une route» vient raffermir. Avec le numérique s’ouvre une nouvelle route de la soie entre la Chine et l’Afrique, et surtout entre le pays de Lumumba et celui de Mao.. Il faut rappeler qu’il y a une semaine, la Chine avait organisé avec succès au lieu où se tient l’actuel forum sur la popularisation de la télévision numérique en Afrique, le sommet «une ceinture et une route», un nouveau concept du défi d’une autre mondialisation, mutuellement avantageuse, un sommet qui a eu un grand retentissement planétaire avec la participation de plus de 167 pays.

Le forum sur la popularisation de la télévision numérique en Afrique est la prolongation de l’initiative «une ceinture et une route » pour établir les ponts entre les peuples grâce à la télévision numérique. « Renforcer la coopération, améliorer le droit à la parole, évaluer et raconter l’histoire de la coopération sino-africaine pour que le monde comprenne notre communauté de destin » a déclaré le représentant du Gouvernement Chinois. la chine souhaite à travers ses différents séminaire, soutenir les efforts des pays africains pour renforcer leur capacité de production télévisuelle et pour finaliser le passage au numérique. « Accélérer la transition numérique c’est travailler aussi au développement du secteur cinématographique dont la Chine a une grande expérience et l’Afrique un grand potentiel… »a affirmé aux séminaristes le représentant du Gouvernement Chinois.

Sur les 39 délégations de pays africains qui participent au forum, seuls trois pays, le Nigeria, la RDC qui est représenté par le Ministre de la Communication et Médias Lambert Mende, et l’Éthiopie ont eu droit à la parole à la cérémonie d’ouverture.

M. Katako

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉÉCONOMIE

Coopération Sino-congolaise : La Chine offre un hôpital d’une capacité de 100 lits à la Population de Lubumbashi

La coopération sino-congolaise se porte bien. Pour preuve, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Populaire de Chine accrédité en RDC a pris langue vendredi 12 mai dernier avec le gouverneur ad intérim de la province du Haut Katanga, Célestin Kapopo sur l’état de lieu des projets sino-congolais.

Wong Tongping, a déclaré tout haut que sa mission vise à renforcer la coopération diplomatique entre les deux pays , surtout en ce qui concerne les investissements chinois en Rdc.

Raison pour laquelle, l’ambassadeur chinois a visité les travaux de construction de l’hôpital général de Lubumbashi qui a une capacité de 100 lits , 16 salles et 4 blocs opératoires destinés aux habitants du Haut-Katanga.

Une action tout à fait salutaire pour le gouverneur ad intérim du Haut-Katanga.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉÉCONOMIE

COMMISSION D’ENQUÊTE SUR LE DÉTOURNEMENT À L’OGEFREM : ANATOLE KIKWA RISQUE LA PRISON

Ça chauffe à l’Ogefrem, pour cause ,le rapport final de la commission d’enquête sur le soupçon de détournement de plus de 7 milliards CDF des impôts par le tout puissant Dg Anatole Kikwa. L’homme est devenu presque introuvable en son cabinet de travail ,tandis que le parquet qui a mis sur la sellette cette commission d’enquête attend de lui,d’autres éléments pour clôturer tout bonnement ce dossier qui pèse sur la tête de KIKWA.

C’est une bagatelle de plus Plus ou moins 22 millions $ ( vingt deux millions de dollars américains ) que le tout puissant Dg Anatole Kikwa de l’OGEFREM aurait détourné a affirmé José Makila dans une émission diffusée sur une télévision de la place.

La dénonciation a été faite par un cadre de l’Ogefrem. Selon nos source à l’OGEFREM, le dénonciateur aurait été interpellé par le service des renseignements sur ordre du tout puissant DG Anatole Kikwa, pendant plusieurs jours.

Dans l’entre temps, la justice continue à enquêter pour établir les faits…

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉÉCONOMIE

Ouganda -Qatar : Yoweri Museveni a signé un contrat avec les investisseurs Qatariens

Lors de son périple à Qatar, le président Ougandais Yoweri Museveni a rencontré ce mercredi 19 avril à Doha, une forte délégation composée des hommes d’affaires Qatariens de la chambre de commerce et de l’association d’affaires.

<< Les investisseurs Qatariens doivent construire chez nous en Ouganda, je les encourage à venir et de mettre en place une représentation en Ouganda. Notre gouvernement les soutiendra >> a lâché le président Ougandais sur son compte Twitter officiel.

Il a exprimé à ses hôtes, la volonté de son pays qui compte ouvrir dans les prochains jours,un bureau d’investissement au Qatar dans le cadre de l’ambassade. Le bureau sera également chargé de promouvoir le tourisme.

Il sied de rappeler que l’Afrique a un grand marché de 1,25 milliards de personne ,d’où les investisseurs d’outre-mer ont intérêt à collaborer avec les pays africains dans un partenariat Gagnants Gagnants.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ÉCONOMIE

Kinshasa: les billets de 20.000fc ,10.000 fc et 5000 fc mettent les opérateurs économiques en difficulté

Kinshasa: les billets de 20.000fc,10.000 fc et 5000 fc mettent les opérateurs économiques en difficulté

Les interrogations, dans le chef de la population Kinoise, se multiplient davantage. C’est au sujet de certains billets à valeur facial notamment 5000 fc , 10.000 fc et 20.000 fc Ainsi, s’installent sur le marché: méfiance et répugnance à l’egard de la monnaie ces billets.
<>, explique une vendeuse a lemba/salongo.
La police congolaise a ,récemment, détecté un conglomérat de mafieux ayant pour mission de mettre en circulation les prototypes de franc congolais. Cependant, l’on signal la résurgence de ces troupes sur les marché.
Par ailleurs, la banque centrale du congo venait d’initier une campagne dans le but de sensibiliser la population quant à ce sujet. Fort est de constater, renchérit un taximen: << pour éviter ce désagrément, je préfère de petites coupures >>.

GREVISE TEKILAZAYA

Lire la suite...