Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

Rdc : Joseph Kabila invite sa famille politique à « se préparer pour les élections et à les gagner »

C’était au cours d’une réunion d’évaluation de la Centrale Électorale de la Majorité Présidentielle convoquée par le Secrétaire Général de ladite structure, Aubin MINAKU NDJALANDJOKO sur instruction de son autorité Morale, Joseph Kabila Kabange , que les dirigeants de la Centrale Électorale de la MP , ont fait un état de lieu sur le fonctionnement de cette machine stratégique électorale aux membres du bureau Politique de la MP.

Joseph Kabila a après avoir écouté religieusement les responsables de la Centrale Électorale de la Majorité Présidentielle , exhorté sa famille politique à ne pas être distrait « ne vous laisser pas distrait par ceux qui ne croient pas aux élections » a t-il déclaré, en instruisant à la Majorité Présidentielle à se ranger davantage en ordre utile , non seulement pour se préparer aux élections mais surtout à les remporter à tous les rounds électoraux.

Visiblement, Joseph Kabila croit fermement à la tenue des élections.

F. Kamanda

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉSOCIÉTÉ

Urgent : Lutte contre l’impunité, l’ancien Directeur Général de l’OGEFREM , Anatole Kikwa convoqué ce vendredi 25 Août par le Procureur Général de la République !

Le tout puissant ancien DG de l’Office de Gestion du Fret Multimodal, OGEFREM, est invité ce vendredi 25 Août à l’office du Procureur Général de la République sise, au boulevard du 30 juin , au building INSS, 2 ème niveau , pour de faits qui lui sera communiquer sur le lieu.

Selon nos sources agents dudit Parquet, Anatole Kikwa serait interpeller pour les malversations financières et détournement de fonds publics lors de sa gestion catastrophique à la tête de L’OGEFREM.

En attendant le résultat des enquêtes judiciaires que mènent l’office du Procureur Général de la République, Anatole Kikwa reste sous l’oeil vigilant de la justice congolaise.

Grace Botulu

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉSOCIÉTÉ

Rdc : mois d’aout , Les agents et fonctionnaires de l’Etat seront payer à 930 francs congolais le dollars américains et non à 1425 Fc / USD !

Selon les enquêtes menées par notre rédaction, l’un des nos journalistes a contacté une banque de la place , qui nous a confirmé que les fiches de paie des agents et fonctionnaires de l’Etat qui sont à leur disposition indiquent clairement le maintien de l’ancien taux de change de 930 fc / USD et non 1425 fc / USD comme le premier ministre Bruno Tshibala l’avait promis au cours d’une séance de travail qu’il a tenue en son cabinet de travail avec les syndicalistes.

L’agent de ladite banque nous a laissé entendre que le salaire des agents et fonctionnaires de l’Etat sont payé trimestriellement , d’où le réajustement peut intervenir peut-être au mois d’octobre a t-il précisé.

Pour certains analystes, l’indexation au taux de 1425 fc / USD du salaire des agents et fonctionnaires de l’Etat implique une hausse substantielle de la masse salariale. Ce qui demande au préalable de renflouer les caisses de l’Etat par le biais des régies financières.

Dans l’entre-temps, certains agents et fonctionnaires de l’Etat n’ont pas encore touché leurs salaires mensuels du mois de juillet.

Ngalula kela

F. Kamanda

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

Rdc : Selon Ngoy Mulunda , la tenue des élections en décembre 2017 est pratiquement impossible !

Dans sa casquette de l’ancien président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, CENI, Ngoy Mulunda ne voit pas comment les élections peuvent se tenir au mois de décembre 2017. Selon lui, l’accord de la Saint Sylvestre a caché la vérité sur l’impossibilité de la tenue des des élections en donnant un faux espoir au peuple.

« la vérité est que l’accord de la CENCO a menti et au peuple et à la communauté internationale sur la tenue des élections en décembre 2017 » a t-il précisé, en donnant pleinement raison à l’accord de la Cité de l’Union Africaine qui avait opté pour 2018.

« il est temps que la CENCO dise la vérité au peuple qu’elle a forcé une date dans son accord et demande pardon, ça va apaiser » a t-il déclaré.

F. Kamanda

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

Rdc : 100 jours du Gouvernement Bruno Tshibala , Pour quel bilan ?

Nommé premier ministre le 07 avril de cette année en cours sur ordonnance présidentielle, conformément à l’accord de la Saint Sylvestre signé entre les parties prenantes de l’opposition tant de la Majorité Présidentielle au centre interdiocèsain sous la médiation des évêques catholiques membres de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo, CENCO.

Les aléas vicissitudes qui bloquent les réalisations du programme d’action du Gouvernement Tshibala …

Bruno Tshibala n’a pas échappé à la crise economico-politique qui secoue la République Démocratique du Congo depuis un certain temps, une crise économique émaillée d’une forte dépréciation du Franc Congolais face aux devises étrangères et la hausse du prix des vivres et denrées alimentaires.

Peut-on parler d’un bilan positif ou négatif ? Difficile donc de dégager une réponse claire à cette question, tout simplement parce que Tshibala a hérité un pouvoir émaillé des épines.

Visiblement son programme gouvernemental semble être difficile à réaliser …

Le Premier ministre Bruno Tshibala avait promis dans son discours Programme d’oeuvrer pour l’organisation des élections crédibles, libres, transparentes et apaisées dans le délai convenu, curieusement, jusqu’à maintenant, la Commission Électorale Nationale Indépendante n’a toujours pas publié le calendrier électoral, malgré la pression interne et externe émanant de différents acteurs Politiques.

Tshibala Nzenzhe tient mordicus à arrêter la dégradation de la situation économique du pays, mais comment et par où commencer, la question reste pendante ! Car cette crise multiforme a asphyxié le tissu économique et social du pays.

L’ amélioreration des conditions de vie de la population reste un éternel combat du Gouvernement Tshibala. « Bruno Tshibala a promis aux fonctionnaires de l’État, un ajustement de salaires mensuels au taux du jour d’ici fin août … » une promesse incertaine et irréaliste selon certains analystes Politiques.

concernant la situation sécuritaire du pays,le Gouvernement Tshibala a réussi temps soi peu à maîtriser la situation sécuritaire du pays malgré quelques poches de résistances constatées dans la partie Est de la RDC,au Kasaï et la série des évasions massives dans plusieurs Prison du Pays.

Que pouvons-nous attendre du Gouvernement Bruno Tshibala ? Est-ce un Gouvernement d’espoir ? affaire à suivre !

Grace Botulu

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

Crise economico-politique en Rdc : Honoré mvula exige à Bruno Tshibala de suspendre les émolument des députés nationaux hors mandat

C’est un jeune nationaliste, Membre du Rassemblement de forces acquises au changement, très dynamique qui ne mâche jamais ses mots quant il s’agit de critiquer même son propre camp politique.
Honoré Mvula, évoque l’illégitimité des institutions comme, le véritable nez du problème à la crise economico-politique qui secoue la République Démocratique du Congo à l’heure actuelle.

« Pour mieux combattre il faut être du côté de notre peuple chaque fin du mois vous touchez plus de 12000$ pour quel travail que vous faites à l’assemblée ?, Avec quel mandat? , au nom de qui vous continuez à siégiez à l’assemblée nationale? » s’interroge t-il , en s’étonnant de la condamnation contre le président Kabila par les opposants politiques pour l’expiration de son mandat.

« vous n’avez plus mandat , votre démission serait un ouf de soulagement pour le peuple » dit-il en exigeant la démission pure et simple des élus du peuple hors mandat.

Grace Botulu

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉSOCIÉTÉ

Rdc : La Ligue Congolaise de Lutte Contre la Corruption invite le PGR à sanctionner les mandataires publics et fonctionnaires impliqués dans le détournement de fonds

La LICOCO s’inquiète de la lourdeur du Procureur Général de la République, Kabange Numbi dans le traitement des dossiers judiciaires ayant trait à la corruption , malversations financières et blanchiment des capitaux que le conseiller spécial du chef de l’État en matière de lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux, Luzolo Bambi lui a transmis.

Pour cette structure anticorruption, c’est une aberration totale de voir les Kulunas en cravates se promener librement dans la ville sans être inquiétés par les instances judiciaires.
« Le bureau du Procureur doit agir » a déclaré la LICOCO qui estime que même devant les immunités ou devant les pressions Politiques ces hauts fonctionnaires de l’Etat et mandataires publics doivent subir des sanctions sévères pour prêcher d’exemple.

« tous ces gens qui détruisent le pays en détournant les fonds qui doivent être alloués à la construction des routes, des écoles leurs places se trouvent à Makala » a déclaré Ernest Mpararo.

C’était le 04 Août dernier que Luzolo Bambi avait transmis au Procureur Général de la République 14 dossiers judiciaires sur les malversations financières et détournement de fonds publics et d’autres crimez économique.

F. Kamanda

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉMONDE

Corée du Nord – États Unis : Kim Jong-Un renonce à son projet de tir des missiles près de Guam, Une décision salutaire selon Donald Trump !

Kim Jong Un, Président du Parti du Travail de Corée et du Comité des Affaires d’Etat de la République Populaire Démocratique de Corée, et Commandant suprême de l’Armée Populaire de Corée(APC), a inspecté le 14 août le commandement des forces stratégiques de l’APC.
Après avoir salué cordialement de la main les militaires de ce quartier général qui l’acclamaient avec enthousiasme, il s’est fait photographier avec eux.

Puis, il a examiné des objets et documents exposés dans la salle d’étude du kimilsunisme-kimjongilisme.
Ensuite, il est entré dans le poste de commandement, où il a écouté le rapport du général d’armée Kim Rak Gyom sur le projet du tir de siège de l’île de Guam que prépare l’armée stratégique.
Il a examiné longtemps en détail le projet avant de procéder à une discussion sérieuse avec le personnel dirigeant de cette armée.

Il a estimé que le projet avait été élaboré fort méticuleusement et avec circonspection conformément aux desseins du Parti, et vérifié l’état de préparatifs du tir de démonstration de la puissance.

Apprenant par le commandant des forces stratégiques que les artilleurs Hwasong de cette unité interarmes attendaient l’ordre du Comité Central du Parti après avoir achevé les préparatifs de tir de siège de Guam, il a dit qu’en constatant lui-même l’état de leurs préparatifs et leur morale élevée, il prenait une nouvelle résolution et qu’il était très content.

Une décision saluée par le président américain Donald Trump sur son compte officiel Twitter « Kim Jong-Un de Corée du Nord a pris une décision très sage et très raisonnable » a tweeté Donald Trump.

Le Gouvernement Nord-coréens pense que les manœuvres militaires menées par les États Unis sont irréfléchies, fort dangereuses, aux environs de la péninsule coréenne en testant , a-t-il déclaré, « nous prendrons une décision de haute importance, comme nous l’avons précisé ; ils devront penser raisonnablement et juger correctement, s’ils veulent éviter de recevoir notre nouveau coup puissant devant le monde entier
». A déclaré Kim Jong-Un.

Après quoi, il a fait le tour du centre de cours spéciaux militaires et du gymnase.
De même, il a visité la cantine d’une unité et d’autres établissements d’intendance du lieu.
Ce jour-là, il a assisté dans la maison de la culture pour militaires aux représentations de la troupe d’information artistique de l’unité interarmes.
Enfin, il a exprimé son espoir et sa certitude que tous les militaires de l’armée stratégique marqueraient un nouveau tournant dans le perfectionnement de leurs préparatifs de combat, profondément conscients de la mission qu’ils assumaient devant la patrie et le peuple.

KCNA

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

Rdc : Bruno Mavungu exhorte Bruno Tshibala et autres opposants à quitter les institutions pour exiger la tenue des élections !

Le Secrétaire Général honoraire de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social ( UDPS ), présentement président de l’Union des démocrates pour la Renaissance du Congo ( UDRC) , Bruno Mavungu sort de son silence. « je demande à tous les partis politiques de l’opposition de retirer leurs membres dans les institutions hors délai constitutionnel , pour faire pression sur le pouvoir de Kinshasa » a déclaré Bruno Mavungu.

Il pense que, la meilleure façon de faire pression sur le pouvoir de Kinshasa c’est de quitter les institutions telles que : ( le Gouvernement, l’Assemblée Nationale, Assemblée Provinciale et autres ) puisque nul n’a reçu mandat du peuple.

« Nous demandons à ce qu’ils quittent pour raison des pressions afin d’obtenir des élections qui sont attendues impérativement le mois de décembre 2017 » a t-il indiqué.

Selon lui, les élections les élections doivent se tenir dans le délai, pour éviter la scène les troubles … Quand bien même qu’il ne revient pas au chef de l’État d’organiser les élections mais ce dernier l’exige à fixer la date de la tenue des élections,
« Nous attendons que le président Kabila puisse dire un mot sur la tenue des élections qui devraient en principe se tenir à la fin de cette année en précisant ce qu’il pense de la date limite que ces élections auront lieu » a t-il affirmé.

F. Kamanda

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

Rdc : Le HCR préoccupé par l’afflux des réfugiés Centrafricains

Le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) est préoccupé par l’afflux continu des réfugiés en provenance de la République centrafricaine dans des zones reculées de la République Démocratique du Congo (RDC) où très peu d’acteurs humanitaires sont présents.

Le dernier mouvement a été signalé par les autorités congolaises dans le territoire de Yakoma, dans la province de Nord-Ubangi, où plus de 10.000 personnes ont été enregistrées la semaine dernière, a indiqué mardi, un document du HCR remis à l’ACP, précisant qu’à la mi-mai, 65.000 refugiés avaient traversé le fleuve Ubangi.
Pour répondre à la situation humanitaire de plus en plus préoccupante dans les zones d’accueil, le HCR a distribué, du 5 au 8 août, des articles ménagers de première nécessité à Yakoma, Limasa et Satema, au Nord-Ubangi. 9.754 personnes ont aussi reçu des seaux, nattes, couvertures, moustiquaires et ustensiles de cuisine.

Le HCR achemine plus d’aide dans les zones qui accueillent ces réfugiés, les nouveaux arrivants étant hébergés par des familles congolaises. Il compte aussi soutenir les communautés hôtes qui font face à des défis en termes d’accès à l’eau potable et aux services de santé.

La Commission nationale pour les réfugiés (CNR), avec le soutien du HCR, effectue présentement l’enregistrement de nouveaux venus de la Centrafrique ces derniers mois.

A ce jour, le HCR a reçu 7 % des 55,3 millions USD pour assister les réfugiés centrafricains en RDC. Les Etats-Unis, le Japon et l’Union européenne figurent parmi les principaux donateurs qui assistent ces déplacés centrafricains.

Depuis le début de ce conflit en 2013, 103.000 Centrafricains se sont réfugiés en RDC, précisément dans les deux provinces de l’Ubangi, rappelle-ton.

Lire la suite...