Breaking News

Bamako : Première réunion ordinaire du comité exécutif de l’Union Panafricaine de la jeunesse sur l’élaboration du plan d’action 2018-2020 de l’équipe Francine Muyumba

Des réformes et nominations des commissaires décidées à bamako pour un nouveau trajectoire

Après son élection le Comité Exécutif de l’Union Panafricaine de la jeunesse a tenu sa première réunion du 6 au 7 avril 2018 à Bamako capitale du mali. Réunion au cours de laquelle des réformes et nominations des commissaires ont été décidées à bamako.

C’est avec le soutien tangible du gouvernement Malien que des décisions ont étaient prises au profit de l’institution et de la Jeunesse Africaine  »

C’est en raison de conduire la toute première réunion du nouveau Comité Exécutif de l’UPJ, qu’en provenance de la RDC, Francine MUYUMBA la Présidente de l’UPJ, a foulé ses pieds dans la ville de Bamako. Là où, elle a été vivement accueillie à l’aéroport international Modibo Keita par son secrétaire général et certains membres du comité exécutif présents. Élu en décembre dernier à Khartoum au Soudan avec le concours du Gouvernement Soudanais, le nouveau comité reconnait avoir du fil à retordre.

Les travaux de cette réunion ont portés sur l’élaboration du plan d’action 2018-2020 de l’Union Panafricaine de la jeunesse. Certaines questions organisationnelles qui nécessitait à tout prix être résous ont trouvé leurs réponses.

Ouverte de très belle manière et présidée par le Secrétaire Général au Ministère de la jeunesse représentant le Ministre de la jeunesse et porte parole du Gouvernement en déplacement; la cérémonie a présagé le bon déroulement des travaux.

Dès son retour au pays, le Ministre de la jeunesse et porte parole du gouvernement Malien a reçu dans son cabinet de travail la délégation de l’UPJ venu lui présenté des civilités. Dans leurs échanges le Ministre de la Jeunesse et porte – parole du gouvernement Malien a rassuré du soutien du Président Ibrahim Boubakar Keita et son peuple quant à la lourde mission qui incombe à l’UPJ au profit de la Jeunesse Africaine.

Après débat et délibération des points inscrit à l’ordre du jour à ces travaux, il s’en est dégagé des grandes décisions institutionnelles ont étaient prises en toute démocratie. Au nombre desquelles, la reforme de l’UPJ avec la mise en place d’une équipe d’experts en la matière avec le concours de l’Union Africaine et des représentants des Organisations membres de l’UPJ composée des États Africains. Il s’en est ajouté, la décision sur la nomination de 6 Commissaires des différentes régions Africaines avec mission de renforcer le travail de l’Union Panafricaine de la Jeunesse.

Parlant de la RDC, le Comité Exécutif de l’UPJ a vivement félicité le Président de la République Joseph Kabila Kabange, l’Assemblée Nationale, le Senat et le gouvernement Congolais pour la ratification tant attendue de la Charte Africaine de la Jeunesse.

A Bamako le Comité Exécutif de l’UPJ a aussi adressé ses félicitations à la Commission Électorale Nationale et Indépendante de la RDC en Sigle CENI et le Gouvernement Congolais pour les avancées significatives du processus électoral, tout en exhortant la jeunesse Congolaise à soutenir ce processus en faisant face à des manipulations politiciennes.

La volonté du Gouvernement Soudanais à vouloir améliorer son soutien au Siège de l’UPJ à Khartoum pour un bon fonctionnement, a de même été saluée par le Comité Exécutif.

Le Président Rwandais et Président en Exercice de l’Union Africaine Paul Kagame, le Président Moussa Faki de la Commission de l’Union Africaine et l’ensemble des États Membres de l’Union Africaine qui ont signé le traité de la Zone de libre échange Continental ZLECA en Sigle, ont, dans ce chapitre de remerciements et félicitations du Comité Exécutif de l’UPJ trouvé leur place.

A cette même occasion un congrès extraordinaire de l’UPJ est envisagé au cours de l’année 2019 pour une révision statutaire.

En reconnaissance à cette héroïne et militante pour la défense des droits des noirs lors de l’apartheid en république sud africaine, et sa vie héroïque auprès de l’ancien président sud africain Nelson Mandela, Winnie Mandela a reçu du comité exécutif de l’UPJ un hommage déférent.

*Zoom sur la reforme*

Le Comité Exécutif a, dans le cadre de la réforme de l’Union Panafricaine de la Jeunesse, décidé de la création d’un groupe d’experts en collaboration avec la Commission de l’Union Africaine afin d’engager des changements organisationnelles indispensables au bon fonctionnement de l’organisation conformément à ses missions telles que stipulées par les statuts et Règlement intérieur.

Pour ce faire, La Présidente Francine Muyumba en collaboration avec le Secrétariat Général de l’UPJ sont mandatés par le Comité Exécutif à de procéder à la nomination des commissaires pouvant animer les commissions sus évoquées. Ceci, après élaboration des termes de référence par le Secrétariat Général.

Ces commissaires devront répondre au Comité Exécutif et participeront à toutes les réunions du Bureau sans droit de vote. Leurs avis n’étant que consultatifs.

Un comité élargi composé des Représentants du Comité Exécutif de l’UPJ, d’un Représentant de chaque région provenant des Conseils Nationaux de Jeunesse, deux représentants de la Commission de l’Union Africaine, deux représentants des organisations à caractère régional ou international de Jeunesse ainsi que les experts en matière de Jeunesse, aura pour mission d’ examinés les résultats desdits travaux.

Le congrès extraordinaire de l’UPJ prévu pour l’année 2019 avec le concours de l’Union Africaine se focalisera sur les conclusions, suggestions et amendements du comité de réforme.

Ladite réforme, est décrit par l’UPJ comme une occasion de doter à la Jeunesse Africaine et sa diaspora des moyens d’une bonne gouvernance associative et démocratique bénéfique afin de réaffirmer son rôle de plateforme continentale du mouvement associatif/jeune. Pour ce faire, la réforme sera plus globale, plus fédératrice, plus participative et inclusive en conformité avec la Charte Africaine de la Jeunesse, la Vision 2063 de l’UA et l’Agenda 2030 (ODD) des Nations Unies.Un mandat est procurer au secrétariat général d’entamer, sous la supervision de la Présidente de l’UPJ, les démarches avec la Commission de l’Union Africaine en vue de discuter sur ces points. Toutefois les décisions finales reviennent au Comité Exécutif.

Le Comité Exécutif a Il sied de souligner parmi les points saillants, la validé le plan triennal 2018-2020 sous réserve que le secrétariat général finalise le travail en élaborant les termes de référence des activités programmés.

Dans le cadre d’améliorer le travail de l’UPJ dans les différents Etats membres, il est décidé de créer six commissions dont les commissaires proviendront de différentes régions Africaines. Ceci concerne les commissions :

-Paix et sécurité en Afrique

-Education et Compétences

-Entrepreneuriat/Emploi des Jeunes et Participation Economique

– Santé et Bien Etre

-Participation Politique

-Participation Civique

Le Comité Exécutif de l’Union Panafricaine de la Jeunesse a réitéré son engagement à travailler en étroite collaboration avec la Commission de l’Union Africaine et a exhorté celui-ci à assurer la représentation effective, pleine et entière des jeunes dans toutes les questions liées au développement de la Jeunesse dans l’Union Africaine comme énoncé dans la Charte Africaine de la Jeunesse et dans la Déclaration du Sommet de Malabo de juin 2011 consacré à l’autonomisation de la jeunesse.

SUIVI DU FONDS AFRICAIN POUR LA JEUNESSE

Quant à l’opérationnalisation du Fonds Africain pour le Développement de la Jeunesse, le nouveau Comité Exécutif a félicité la Commission de l’Union Africaine pour des démarches entreprises à ce sujet et l’a encouragé à le faire conformément à la décision Doc.Assembly / AU / 3 (XXIX) de l’assemblée des Chefs d’Etat de juillet 2017 sur la création dudit Fonds, instruisant la Commission à présenter dans le cadre de la mise en œuvre du thème de 2017 et de la décision EX.CL/Dec.921 (XXIX) de juillet 2016 approuvant la création du Fonds Africain pour le Développement de la Jeunesse; et demandant à la Commission de présenter au Sommet dès janvier 2018 tous les instruments de gestion du fonds conformément à l’étude de faisabilité de la Conférence des ministres africains en charge de la jeunesse de juillet 2018.

Le Comité Exécutif a lancé une invitation à la Commission de l’Union Africaine à inciter tous les partenaires de l’UA à soutenir le Fonds Africain pour le Développement de la jeunesse.

L’upj de coeur avec la population de Sybi par un geste de Cœur.

a également fait le En déplacement à près de 50 Km de la capitale Malienne pour la commune de Siby en-dehors de Bamako, le Comité de l’UPJ est allé à la rencontre de la population de ladite commune dans l’objectif de se rapprocher plus de la population sur qui se fonde ses plaidoiries.

Touchés par ces petits gestes de solidarité posé à leur égard profit les Jeunes et Femmes de Siby ainsi visité, n’ont pas manqué de manifester leurs reconnaissance et gratitude à l’endroit de l’UPJ.

Consciente des situations traversées par la communauté, un lot important composé de plusieurs produits de première nécessité pour les femmes commerçante -Des outils pouvant leurs permettre de fructifier leurs activités -Des équipements de Football dont des maillots et ballon. Ces présents, ont suffit pour réjouir les cœurs de chefs de terre qui ont remercié Francine MUYUMBA d’avoir respecté sa parole. A titre de rappel l’année 2016, cette même commune y compris maison des Femmes avait été visité par l’UPJ.

Ont pris part à cette réunion, les membres du Comité Exécutif suivant, ceux de la République Démocratique du Congo (Président), le Vice-président de la Diaspora, le Secrétaire Général pour le Mali, le Soudan (Secrétaire Général Adjoint /pays hôte) , la République Centrafricaine (Secrétaire Général Adjoint/Afrique Centrale), le Maroc (Secrétaire Général Adjoint/Afrique du Nord) , le Ghana (Secrétaire Général Adjoint/Afrique de l’Ouest) ainsi que le Secrétaire Général Adjoint de la Diaspora.
Le Niger (Vice-Président/Afrique de l’Ouest), l’Egypte (Vice-Président/Afrique du Nord), le Madagascar (Vice-Président/Afrique Australe) et l’Ouganda (Secrétaire Général Adjoint/Afrique de l’EST), s’en sont excusés.

L’on note les absences du Gabon (Vice-Président/Afrique Centrale), le Vice-Président/Afrique de l’Est (Vacant) et le Secrétaire Général Adjoint/Afrique Australe (Vacant).
Bon vent au nouveau comité de l’UPJ qui a la mission comme celui d’un livre. Celle de porter haut les mots. Mais il revient aux lecteurs, d’en saisir la signification de cette tâche importante que espère accomplir la Présidente Francine Muyumba aux mieux de ses possibilités.

A. M

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *