Breaking News

Assemblée Provinciale de Sankuru : Le Rassop de Joseph Olenghankoy réclame ses sièges de LUBEFU et KATAKO-KOMBE usurpés par Benoît Olamba et José Onadambo !

C’est un coup dur pour l’élu de KATAKO-KOMBE ( Benoît Olamba ) et celui de LUBEFU ( José Onadambo ) qui se voient être invalidés par le Conseil d’État suite à la requête introduite par le Rassemblement des forces acquises au changement de Joseph Olenghankoy, de facto après avoir constaté que leur regroupement politique avait atteint le seuil exigé par la loi électorale.

Il sied de rappeler que le Rassemblement aile Kasa-Vubu exige l’annulation de l’arrêt définitif de la Cour d’appel de Sankuru validant injustement Benoît Olamba et José Onadambo alors qu’ils n’avaient pas obtenus un meilleur score que les députés provinciaux de Rassemblement aile Kasa-Vubu.

Contrairement aux articles commandés par les détracteurs de l’honorable Lambert Mende Omalanga , apparus il y a peu dans certains médias en ligne peu fiable, attribuant ce dossier enregistré sous RTA 062 introduit au Conseil d’État par le Rassemblement des forces acquises au changement que dirige Olenghankoy , c’est affaire ne concerne en rien l’ancien Porte-parole du Gouvernement, encore moins Moïse Ekanga.

Pourquoi Benoît Olamba et José Onadambo politisent la requête introduite par le Rassemblement aile Kasa-Vubu au Conseil d’État en cherchant les bêtes noires dans une affaire purement juridique ? Est-ce un acharnement contre la personne de Lambert Mende Omalanga et Moïse Ewanga ou de la haine viscérale contre eux ?

Comment peuvent-ils accuser sans preuve, Lambert Mende Omalanga et Moïse Ekanga d’être les maîtres à penser de ce dossier , au moment où ces derniers n’ont aucune influence sur les juges du Conseil d’État ?

Affaire à suivre !

G. Botulu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *