André Lite et Billy Kambale souhaitent garantir « des bonnes conditions carcérales des jeunes prisonniers »

Maître André Lite, le Ministre de droits humains, a accordé une audience de travail ce lundi 14 octobre au ministre de la jeunesse et nouvelle citoyenneté, Billy Kambale. Ces deux personnalités souhaitent mettre en place un comité de protection des droits humains et amélioration des conditions des jeunes prisonniers incarcérés dans des prisons congolais.

Vue la violence et l’insécurité qui sévissent les prisons congolais, notamment au CPRK, le patron de la Jeunesse congolaise, estime de son coté que « les prisonniers ont des droits et les
centres carcéraux devront gardés l’image des centres de rééducation ».

Les deux homologues se sont mis d’accord sur le fait
que « des prisonniers soient utilisés pour des travaux d’utilité
publique, comme c’est le cas dans plusieurs pays ».

Par conséquent, cette rencontre s’est soldée par l’espoir d’une mise en place prochaine d’une task force pour la
prévention des droits humains des jeunes incarnés dans différentes prisons y
compris le CPRK.

BD Lovua

Leave a Comment