Breaking News

À l’occasion de la commémoration du 69 ème anniversaire de la Fondation de la République Populaire de Chine à Kinshasa, L’ambassadeur Wang Tongqinq estime que 2018 est une année fructueuse pour la coopération sino-congolaise

Plusieurs autorités politico-administratives congolaises étaient présentes à la cérémonie commémorative du 69 ème anniversaire de la Fondation de la République Populaire de Chine, question de témoigner la bonne relation entre Kinshasa et Beijing.

Prenant la parole, l’ambassadeur de Chine accrédité en République Démocratique du Congo , Monsieur Wang Tongqinq, a retracé en quelques lignes les réalisations de son pays en RDC. «L’année 2018 est année fructueuse pour la coopération sino-congolaise. La centrale hydroélectrique zongo 2 et la réparation de la bibliothèque nationale, les travaux de construction de l’hôpital général de Lubumbashi qui touche à sa fin, le projet TV pour les villageois et l’architecture du centre culturel et artistique sont en cours de construction. » a-t-il déclaré en soulignant que plus de 400 experts, chercheurs , étudiants congolais sont allés en Chine poursuivre formation. « La Chine s’aligne à coté du peuple Congolais dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola. » a-t-il indiqué.

Selon lui , après le Sommet du FOCAC à Beijing, La Chine et la RDC vont renforcer d’avantage leur coopération dans les différents secteurs tels que : la Promotion industrielle, l’interconnexion des infrastructures, la facilitation du commerce, le développement vert, le renforcement des capacités, la santé, les échanges humains et culturels, la paix et la sécurité, ce qui insufflera un nouveau dynamisme à la croissance économique de la RDC et à la coopération gagnant-gagnant.

Notons par ailleurs que le pays de Mao Zendong a toujours privilégié et défendu l’idée d’un développement solidaire, d’un communauté de destin, d’une coopération gagnant-gagnant. « Nous devons nous entraider pour parvenir à un développement commun. Si tout le monde a une vie meilleure, notre monde sera meilleur. » a-t-il conclu.

F. Kamanda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *