Breaking News

5e Congrès de la Jeunesse du parti de la justice et developpement Turque : Séjour Fructueux de Francine MUYUMBA à Ankara sur invitation de l’AKP, le parti au pouvoir


C’est sur invitation de l’AKP que la Présidente de l’Union Panafricaine de la Jeunesse a effectué son voyage en Turquie en vue d’apporter son expertise en matière de la jeunesse à la jeunesse de ce Parti présidentiel.

La Présidente de l’UPJ est devenue depuis plusieurs années un modèle et une référence dans le militantisme sur les droits et questions transversales des jeunes dans le monde.

C’est dans ce contexte que Francine Muyumba ne cesse de recevoir des sollicitations à travers le monde pour partager son experience et raconter son parcours combien élogieux, elle qui aujourd’hui fait la fierté du Continent Africain mais surtout de la RDC son pays en plus du fait qu’elle soit devenue une interlocutrice et interface de renom sur les questions des Jeunes au niveau international.


En effet, après la Russie qui lui avait octroyée une médaille Présidentielle de Vladimir Poutin pour son implication dans la réussite du 19è Festival Mondial des Jeunes et Étudiants ténu en Russie même l’année dernière, cette Fois-ci c’est à l’invitation de la Turquie, plus précisément du parti du Président Turque Recep Tayyip Erdogan que la Présidente de l’UPJ a fait le déplacement de la ville d’Ankara. Et, c’est ici dans la capitale turque que s’est ténu le 5è Congrès de la Jeunesse d’AKP, le parti de la Justice et Développement, parti au pouvoir en présence du Président Turque en personne.

Bien avant cela en ces deux qualités de Panéliste de la Commission Internationale de l’Education et Présidente de la jeunesse Africaine Francine Muyumba a échangé avec l’institution Turque en Charge d’octroi des bourses aux étudiants internationaux YTB.

A cet échange, elle a plaidé pour la jeunesse Africaine surtout les jeunes Femmes qui représentent 50% sur 120 millions des jeunes femmes qui n’ont pas accès à l’éducation dans le monde. Ce qui explique son soucis de la nécessité de privilégier les candidatures féminines Africaines dont le taux de participation demeure très faible.

Elle a eu une réponse favorable d’YTB structure ayant en charge la question des bourses d’études Turques

Après cette rencontre, elle a également échangé avec la TIKA qui s’occupe d’aide humanitaire à l’international, l’équivalent de l’USAID des USA, cette agence turque d’aide humanitaire est déjà implantée dans plusieurs pays Africains dont le Sénégal, le Soudan, le Kenya et autres, Ses membres ont informé la Présidente de l’UPJ qu’avant la fin de l’année, l’organisation va aussi s’installer en RDC; annonce qui a précédé la question de Francine Muyumba  » Pourquoi pas en RDC  » car bien qu’elle représente l’Afrique, elle prône aussi les intérêts de son pays.

Elle a également échanger avec les Etudiants Africains en Turquie qui sont venus faire part de leurs problèmes à celle qui les représentent. Comptant sur elle sur l’amélioration des conditions de leurs vies estudiantine en Turquie, ils ont plaidé surtout pour ceux ayant des bourses Turques.

Avant son départ du pays de Recep Tayyip Erdogan, la Présidente de l’UPJ a eu un échange Fructueux avec le numéro un de la Jeunesse d’AKP qui est venu lui faire part des remerciements de la Turquie pour sa participation à cette Grande activité du parti au pouvoir tout en comptant sur elle sur les renforcements des relations entre la jeunesse Africaine et celle de la Turquie comme c’est le cas aujourd’hui des relations qu’entretiennent la jeunesse Russe et la Jeunesse Africaine œuvre de Francine Muyumba et l’ensemble de son comité Exécutif qui avait abouti à un protocol d’accord entre l’UPJ et l’Organisation Principal de la jeunesse Russe en 2016 à New York aux Nations Unies qui renforce de plus en plus les liens entre les jeunes du Continent Africain et la Jeunesse Russe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *