Levée partielle des sanctions de l’UE contre les proches de Kabila : Pour le FCC les sanctions prises à l’encontre de ses cadres étaient arbitraires et basées sur des motivations politiques

La décision prise par le conseil de l’Union Européenne sur la levée des sanctions contre l’ancien porte-parole des derniers gouvernements Kabila, Lambert Mende Omalanga et l’ancien responsable des opérations intérieur à l’Agence Nationale de Renseignement, Roger Kibelisa, sanctionnés en date du 29 mai 2017 pour de « grave violations des droits de l’homme » est […]

Continue Reading