Rdc : Selon Corneille Nangaa, la machine à voter est un élément important pour la rationalisation du budget électoral

C’était au cours de la présentation de la machine à voter aux éditeurs des journaux que le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante ( CENI ) a présenté les avantages de ces machines à voter « non seulement que son coût est plus bas que la confection, l’impression et l’acheminement de milliers de papiers de vote mais elle est aussi rapide quant à la publication des résultats, la réduction du format du bulletin de vote … » a t-il indiqué, en ajoutant qu’elle donne la possible d’organiser plusieurs scrutins au même moment avec résultats publiés le même jour.

Par la même occasion, le Directeur National de Traitement, Jonathan Nseke a été invité à présenter le fonctionnement technique du prototype issu de l’inventivité des techniciens de la CENI avec l’appui de la Corée du Sud.
« la procédure de vote semi-électronique est la même que le vote traditionnel » a t-il déclaré, mais , dit-il, la différence est le remplacement du bulletin traditionnel pré-imprimé, par un bulletin de vote spécifique vierge que l’électeur obtient du président du bureau de vote , et sur lequel il imprimera son choix via la machine de vote. « Ce bulletin de vote imprimé est déposé dans l’urne pour un dépouillement manuel. La machine de vote agrège les résultats des candidats au fur et à mesure que les électeurs votent , et à la clôture du vote, la machine imprime la fiche de résultats qui sera comparé avec la fiche de résultats ».

Cette rencontre avec les patrons de la presse avait pour optique de maintenir le contact et une relation de confiance entre la CENI et le microcosme de la presse afin de permettre à la population de mieux comprendre l’importance de ces machines à voter, permettant d’organiser au plus vite possible le scrutin.

F. Kamanda

Related posts

Leave a Comment