BENI : Des Civils Massacrés et Kidnappés par les ADF sur l’axe Mbau-Kamango

Les rebelles ADF ont intensifié leurs attaques au lendemain de frappes infligées par les forces loyalistes aux May-May en chefferie des Bashu dans le territoire de BENI et dans plusieurs localités du Territoire de de Lubero.

Après plusieurs mois de trêve, ces rebelles se sont réorganisés en armes et munitions, ils ont multiplié des attaques contre plusieurs positions des FARDC qui étaient leurs bastions.

Vendredi 06 octobre et dimanche 08 octobre derniers , les ADF ont reconquis nombreux de leurs anciens bastions : Madina Hq , Camp Canada , KBG camp, Sangote camp, Topoke1 et 2 Camp , jusqu’aux PK36 de la route MBAU-KAMANGO, route coupée depuis samedi 07 octobre à 10 h.

Ils ont tenté d’attaquer à Nadui , leur ancien bastion. Ils n’ont pas réussi à déloger les braves militaires loyalistes.

Ces rebelles ont intercepté au total 9 motos à bord desquelles se trouvaient des passagers en provenance de la chefferie de Watalinga ( Kamango et Nobili ) pour traverser à Beni et Ocha.

Selon la société civile de Beni , plus ou moins 32 personnes ont été prises en otages par les ADF, 7 femmes ont été relâchés eet 3 hommes réussi à s’échapper, pour le moment, le sort de 22 autres otages n’est pas connu.

D’autres sources renseignent que , les Terroristes ont exécuté 3 hommes, pour effrayer ceux qui oseraient de s’échapper. Ils ont ligoté 15 autres, avant de retirer les batteries sur les motos qu’ils ont incendiées sur place.

Aux autorités militaires, de renforcer la sécurité aux environs de BENI-LUBERO pour neutraliser ces rebelles…

F. Kamanda

Related posts

Leave a Comment