Rdc : Le Front pour le Respect de la constitution à Moussa Faki Mahamat « Pas question d’un troisième dialogue qui fait perdre inutilement le temps »

Le président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat tente de convaincre les acteurs politiques congolais pour fumer le calumet de la paix. Ce jeudi 28 septembre, il a été reçu au siège du MLC par les hauts cadres du Front pour le Respect de la constitution qui n’étaient presque pas flexible envers Moussa Faki.

Le Front pour le Respect de la constitution reste ferme à sa décision, Pas question de violer l’accord du 31 décembre signé au centre interdiocèsain, car selon cette plate forme politique de l’opposition, le délai prescrit dans l’accord du saint-sylvestre est réaliste.

« il est nullement question d’un quelconque dialogue qui fait perdre inutilement temps et assouvir les appétits des certains acteurs politiques au détriment de l’idéal du peuple aui attend le changement à travers les élections » a t-il déclaré à Moussa Faki Mahamat de l’Union Africaine.

F. Kamanda

Related posts

Leave a Comment