Categories ACTUALITÉSOCIÉTÉ

INSALUBRITE A KINSHASA : KIMBUTA IMPUISSANT

Haleté, le Gouv’ André KIMBUTA au visage hagard, peine à rendre salubre sa juridiction, la ville province de Kinshasa, pourtant capitale et siège des institutions de République démocratique du Congo. Qu’a-t-il fait de ses 7 axes prioritaires, dont la salubrité, qu’il avait défendus lors de la présentation de son programme d’actions quinquennal à l’Assemblée provinciale, avant l’investiture de son Gouvernement provincial? Partout à Kin, il y a des immondices, des montagnes de déchets noséabondes. Les Kinois sont exposés à diverses maladies, abandonnés à leur triste sort, tels des gouvernés qsans gouvernant. Aussi curieux que cela puisse paraitre, même au centre ville, des tas d’immondices envahissent les abords des artères principales. N’ont en tout cas raison que ceux des Kinois qui taxent Kinshasa d’une poubelle. En effet, c’est une grande poubelle dans laquelle s’embourbent ses administrés. Y compris lui-même et les autorités du pays. D’aucuns soutiennent même que Kinshasa ressemble à un pandémonium. Compte tenu de ce qui précède, ces analystes concluent que Kimbuta n’est pas essoufflé, mais plutôt incompétent et incapable de gérer une grande agglomération comme Kinshasa, à la dimension d’une province, avec une population estimée à ce jour à plus ou moins douze millions. Décidément, les voeux desKinois sont ceux de se voir aller rapidement aux urnes pour se choisir un Fouv’ qui soit compétent.
LeaderBat

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

SADEC : La délégation des Ministres des Affaires étrangères Chez Joseph Kabila

La délégation de la SADEC conduite par le ministre des Affaires Etrangères de la Tanzanie, Augustine Mahiga, a ,après avoir discuté avec les acteurs politiques congolais, rencontré le chef de de l’Etat Joseph Kabila au palais de la Nation. Au finish de leur tête à tête, la SADEC confirme l’inclusivité de l’accord du saint-sylvestre , car selon elle , la nomination du premier ministre de l’opposition (Rassemblement) est une preuve démontrant l’inclusivité et la mise en application de l’accord.

La SADC souhaite voir la mise en place du gouvernement de cohésion nationale le plus tôt possible pour que les élections s’organisent dans le délai prescrit dans l’accord.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

CENCO : << La nomination du Premier Ministre constitue une entorse à l'accord de saint-sylvestre et explique la persistance de la crise >>

Au cours de son échange avec les chevaliers de la plume, la Conférence épiscopale Nationale du Congo a demandé à toutes les parties prenantes nationales de poursuivre les négociations à cet égard, et a sollicité un appui politique auprès du Secrétaire général de l’Onu , quand bien même que le président de la République, Joseph Kabila a déjà nommé un premier ministre émanant du Rassemblement. Curieusement,la CENCO considère la nomination de Bruno Tshibala d’une entorse à l’accord de saint-sylvestre. Est-ce que l’accord n’est-il pas respecté? Bruno Tshibala n’est-il pas membre du Rassemblement ? S’interroge les analystes politiques.
La CENCO appelle les acteurs politiques congolais d’être plus sensible aux souffrances du peuple qui selon elle, n’attend que l’organisation des élections en décembre 2017 comme convenu dans l’accord en vue d’une alternance démocratique et pacifique.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉSOCIÉTÉ

KINPROPRE : La Lucha organise une marche pour lutter contre l’insalubrité

Rendre la ville de Kinshasa propre et interpeller les autorités urbaines sur leur responsabilité celles d’assainir la capitale et protéger la population sur les maladies sanitaires vis à vis des montagnes d’immondices exposées dans les différents coins de Kinshasa ,capitale de la République Démocratique du Congo,préoccupent au plus haut point la LuchaRDC.
Ceci, dans le cadre de la campagne KINPROPRE lancée depuis le 22 février dernier à travers un sit-in devant l’hôtel de ville de Kinshasa.
Pour se faire , la Lucha organise une marche de protestation contre l’insalubrité qui gangrène la capitale Kinshasa, mais aussi pour exiger l’implication rapide des autorités urbaines dans l’assainissement de la ville. << cette insalubrité expose notre population à plusieurs conséquences sanitaires et environnementale >> déclare-t-elle.
Pourtant , dans plusieurs villes de la RDC, les populations vivent dans l’insalubrité au quotidien. Les immondices remplissent les caniveaux, les cours d’eau et les avenues. A Kinshasa par exemple, les dépotoirs de transit aménagés par la Délégation de l’union Européenne (UE) ne sont pas vidés régulièrement, depuis la fin du projet en décembre 2015. Conséquences : les mouches, les odeurs nauséabondes, les souris et autres bestioles envahissent les maisons d’habitations se trouvant à proximité de ces décharges publiques d’immondices.
André Kimbuta est-il incapable de rendre la ville de Kinshasa propre ? N’est-ce pas là un manque de volonté ?
Les questions restent posées !

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

La SADC pour un gouvernement de large cohésion nationale

La crise politique en RDC et celle qui ébranle le Rassemblement préoccupe au plus haut point la Communauté de développement des Etats d’Afrique australe (SADC) qui pense que les intérêts égoïstes des acteurs politiques sont à la base de crise politique que traverse la RDC-Kinshasa. Elle s’inquiète aussi de l’éclatement du Rassemblement. La SADC a entamé une discussion entre les parties prenantes de la crise politique en République Démocratique du Congo.
Au centre de discussion,l’accord de la Saint Sylvestre et sa mise en application.Cette nouvelle tentative de mettre fin à la crise politique en RDC intervient après la nomination d’un nouveau Premier ministre par le président Kabila.
La délégation de la SADC, présente à Kinshasa depuis mardi, rencontre tour à tour les parties prenantes dans la crise congolaise avec comme objectif de recueillir les avis et recommandations du pouvoir et de l’opposition pour une sortie de crise.
le ministre des Affaires Etrangères de la Tanzanie, Augustine Mahiga, à la tête de la délégation de la SADC a reçu tour à tour les parties prenantes au pourparlers du centre interdiocésain pour s’enquérir des points divergents qui bloquent la mise en place d’un gouvernement de large cohésion nationale.
La SADC a pris acte de la nomination de Bruno Tshibala et demande à Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi de collaborer avec le nouveau locataire de l’hôtel du gouvernement pour préparer les élections.

Presse Libre

Lire la suite...