Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

RDC – ÉTATS-UNIS : Le chef de la diplomatie américaine satisfait de la signature de l’arrangement particulier

Malgré la réticence d’une infime partie des ambassadeurs Européens quant à la signature de l’Arrangement particulier, les Etats-Unis , eux , n’ont pas caché leur satisfaction.

L’honorable président de l’assemblée nationale Aubin Minaku, NDJALANDJOKO a reçu en audience ce samedi 29 avril 2017 , le chef de la mission diplomatique des États-Unis en son cabinet de travail situé au palais du peuple.

L’hôte de Minaku , est venu appuyé les efforts entrepris par les autorités congolaises congolaises, pour la tenue dans un bref délai, des élections à tout le niveau et la signature de l’arrangement particulier par les parties prenantes aux assises de l’accord du saint-sylvestre au centre interdiocèsain.

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉSOCIÉTÉ

Signature des arrangements particuliers : La Monusco exige le respect stricte de la résolution 2348 du conseil de sécurité !

C’est dans un communiqué officiel publié le 27 avril dernier que la mission de l’organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC, Monusco, a exprimé son mécontentement face à la non inclusivité des arrangements particuliers signés récemment par les parties prenantes au pourparlers du centre interdiocésain sans la présence du Rassemblement aile Limete qui n’a pas voulu répondre à l’invitation de Léon Kengo et Aubin Minaku.

La Monusco exige le respect stricte de la résolution 2348 du conseil de sécurité de l’Onu et demande aux parties prenantes de redoubler les efforts pour sa mise en oeuvre.

À la monusco de demander à l’Union Africaine et les dirigeants de la sous-région à faciliter ce processus par l’entremise de ses bons offices. Est-ce que la monusco tient à un troisième dialogue ?

La question reste pendante …

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

Martin FAYULU a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle 2017

C’était au cours d’une conférence et débat,face à la jeunesse estudiantine dans la salle de conférence de l’église Fatima, que Martin Fayulu a annoncé officiellement sa candidature à l’élection présidentielle prochaine.

Fayulu a saisi cette occasion pour aussi éveiller la conscience patriotique juvénile. Un échange haute en couleur basé sur le civisme et le patriotisme.

<< bâtir une nation prospère qui offre au peuple l'opportunité d'améliorer sa condition de vie >>. déclaration faite par Fayulu qui s’est engagé à une bataille électorale avant même la publication du calendrier électoral.

L’élu de Lukunga a accusé le pouvoir en place , qui selon lui, a fait plonger 90 pourcent de la population dans une paupérisation indéfectible. L’homme de Moïse Katumbi s’est dit être, la solution aux problèmes des congolais.

Au cours de jeu de question et réponse, plusieurs questions ont été abordé. Notamment; la position de l’ECiDé par rapport à la signature des arrangements particuliers. << nous ne considérons pas cette démarche et nous n'en donnons pas des crédit>> répond t-il à un étudiant de l’UPN.
S’agissant l’importance de l’accord du saint-sylvestre en ce moment où le peuple congolais ne jure que sur les élections …

Fayulu répond en ce mots << l'accord du 31 décembre reste la seule issue pour résoudre le problème actuel et cela en vertu de la résolution 2348 >>.

Il reste à savoir, si , l’annonce faite par Martin Fayulu sur sa candidature à l’élection présidentielle prochaine serait bien reçue dans sa famille politique, le Rassemblement, qui rêve un candidat unique pour gagner l’élection.

OSEE MANZANZA

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉSOCIÉTÉ

VERNISSAGE DU LIVRE PATRICE LUMUMBA CONGOLAIS ,L’AUTEUR IMMORTALISE LE PÈRE DE L’INDÉPENDANCE

Cet ouvrage retrace en quelques lignes, les aléas vicissitudes emaillant le parcours vital de Patrice Emery Lumumba. Présenté dans une salle pleine comme un oeuf. l’auteur du livre << Patrice Lumumba Congolais >> a choisi la salle du cinema de l’hôtel du fleuve Congo comme cadre pour le vernissage de son nouveau né scientifique. Le professeur Nsumu de l’université de Lubumbashi a présenté sa brochure en bande dessinée pour graver dans la marbre du mémoire des congolais, le parcours séduisant de Héros national Patrice Emery Lumumba de génération en génération. Il a remercié, son parrain, Lambert Mende pour son va-tout ayant pour objectif, la réussite de cet ouvrage révélateur du parcours du père de l’indépendance.

Roland Lumumba, fils aîné et président de la Fondation Patrice Lumumba. ..

Prenant la parole, le fils de Lumumba, Roger LUMUMBA a commencé par remercié Lambert Mende Omalanga suite à son soutien financier , matériel et moral pour réaliser ce projet historique qui entre dans les annales politiques congolaise. Cet ouvrage en bande dessinée publié par la maison EDIMAX, est une première a t-il affirmé. Le fils de Lumumba a condamné avec dernière énergie, le comportement de certains politiques congolais esclaves du néocolonialisme.

Lambert Mende a fait une brève présentation de l’arbre généalogique traditionnelle de Lumumba …

Si ce vernissage a eu lieu , c’est grâce à lui. Nationaliste de sang qu’il est , Lambert Mende Omalanga , président de la Librairie Edimax ne pouvait pas laissé cette belle fresque retraçant les empreintes indélébile de Héros national Patrice LUMUMBA tandis qu’il porte lui-même la casquette Lumumbiste. a t-il affirmé car selon lui , Lumumba est une icône de la politique congolaise. Comment apprivoiser ,faire découvrir et entretenir le parcours de Patrice Lumumba ? S’est-il posé des questions.
La réponse est là ! À travers cet ouvrage en bande dessinée, le parcours séduisant de Lumumba est ouvert à tous.

Aubin Minaku a sur les fonts baptismaux vanté les prouesses fondamentales caractérisant le sens élevé du nationalisme dans la lutte de Lumumba, qui n’a jamais toléré l’ingérence extérieure aux affaires internes congolais.

Cette brochure est déjà disponible dans toutes les éditions

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

ARRANGEMENT PARTICULIER : GECOCO MULUMBA S’INSURGE CONTRE EVE BAZAÏBA

GECOCO MULUMBA n’a pas caché son mécontentement face à la signature de son parti le MLC au document de l’arrangement particulier de l’accord du saint-sylvestre ce vendredi 28 avril en présence de Léon Kengo et Aubin Minaku.
C’est sur sa page facebook officiel que l’élu de Kingabwa a lâché << Je suis profondément surpris et étonné que le MLC, ce parti que je sers signe un arrangement particulier qui vide l'accord obtenu par le dure labeur des pères de l'Eglise, des avantages accordés à la vraie opposition.>> selon lui, la question sur l’opportunité de la dite signature devait être discutée au sein du Parti, l’homme s’est désengagé de ce qu’il qualifie de trahison. << Je ne suis pas à titre personnel complice de tous ceux qui veulent torpiller le travail hautement louable de la CENCO appuyé par la résolution 2348.>> a t-il déclaré.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉSOCIÉTÉ

RUSSIE – RDC : HENRI MOVA SCELLE LES RELATIONS AVEC LA LIGUE DES JEUNES DU PARTI COMMUNISTE RUSSE

le Secrétaire Général du PPRD, Henri Mova a échangé avec son hôte venu tout fraîchement de la Russie pour lui faire part de la participation des jeunes africains au 19ème Festival mondial en Russie au mois d’octobre prochain. Une invitation qui s’enregistre dans le cadre d’une nouvelle collaboration entre le PPRD et le Parti communiste Russe.

Le Secrétaire Général du PPRD entouré de ses poulains , tous membres de la ligue des jeunes ont accueilli chaleureusement PETUSHKOV, qui se dit ébloui par cet échange qu’il considère fructueux pour la jeunesse Africaine.

Ceci, entre aussi dans le cadre de sceller le lien non seulement diplomatiques mais aussi estudiantin entre les deux pays.

PETUSHKOV a rassuré à Henri Mova , la participation de l’Afrique au 19ème Festival mondial de la jeunesse et des étudiants, qui se tiendra du 14 au 22 octobre prochain à SOTCHI.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

Le MLC vient de signer l’arrangement Particulier !

Enfin, le parti de Jean Pierre BEMBA vient d’apposer sa signature sur le document de l’arrangement particulier, au nom de sa plate forme, le FRC ( Front pour le respect de la Constitution ).
Alors que hier, en présence de plusieurs invités, Fidèle BABALA, l’un des cadres du MLC, avait refusé de signer ce document, en direct de la chaîne nationale. Signalons par ailleurs que , la signature de l’arrangement particulier a pour but , de mettre terme aux assises de l’accord du saint-sylvestre.

Est-ce que la signature du MLC va t-elle changer le donne ?
Selon certains analystes, le candidat du MLC au conseil National de Suivi de l’Accord du 31 décembre , CNSA , pourra diriger cette structure si seulement, il a bien négocié ce poste , vu qu’il reste formelle sur sa non participant pourtant,sollicité par l’UDPS aile Limete.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

ANDRÉ KIMBUTA ANNULE LE MEETING DE VITAL KAMHERE

Prévue pour ce samedi 29 avril à 10 heures , le meeting de Vital Kamhere sur la sensibilisation à l’enrôlement est reporté pour une date ultérieure. Décision de l’hôtel de ville de Kinshasa.
l’annulation de cette activité par André Kimbuta se refaire à un arrêté signé en 2016 annulant toutes les manifestations publiques. Dans sa correspondance , Kimbuta estime que le temps n’est pas propice pour accorder aux partis politiques le feu vert d’organiser le rassemblement populaire.
Visiblement , C’est le début d’une guerre froide entre Kimbuta et l’Union pour la Nation Congolaise (UNC ) .
Ce parti politique de Vital Kamhere qqualifie cette décision d’un acharnement contre la personne de leur président, Vital Kamhere car selon certains cadres de l’UNC , c’est inacceptable que seul le PPRD ait le monopole d’organiser les activités politiques dans la capitale. Ils ont à titre exemplatif cité les Cafés politiques qu’organisent Henry Mova , Secrétaire Général du PPRD, chaque semaine. Aussi l’organisation il y a peu d’une activité du PPRD au stade Vélodrome lors de ses quinze ans d’anniversaires.
Billy Kambale s’en prend à Kimbuta sous l’émotion de la colère sur sa page facebook officiel pour dénoncer ce qu’il considéré comme une politique de deux poids deux mesures.

Pourtant, l’UNC avait déjà mobilisé sa base , toutes les machines étaient en place pour la réussite totale de meeting du 29 avril , mais hélas rien ne sera tenue comme prévu.

La loi est dure mais c’est la loi dit-on .

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉSOCIÉTÉ

Claudia Ikia Sassou NGuesso à la rescousse des populations en détresse de Talangai

La pluie qui a arrosé, le dimanche 23 avril 2017, la ville capitale, a occasionné d’énormes dégâts dans certains quartiers. La rivière kélé kélé sortie de son lie, les populations des environs se sont retrouvées les pieds et meubles dans l’eau. Répondant à l’appel à la solidarité lancé par les victimes, Claudia Ikia Sassou NGuesso, député de Talangai 5, a mobilisé des moyens matériels pour apporter un soulagement.

Lie du cours d’eau Kélé kélé débordant, maisons, canalisation et pont engloutis par le sable, de nombreuses parcelles envahies par l’eau, passage entre la zone 1 et la zone 2 entrecoupé ; voilà le tableau que présente cette partie du 6ème arrondissement de la ville capitale. Les populations du quartier 68 de Talangai, qui revivent ce cauchemar depuis dimanche dernier, ne savent plus où mettre le pied. Face à ce sinistre, les populations ont lancé un appel un cri de détresse en direction de leur député, Claudia Ikia Sassou NGuesso, qui, dans la politique de proximité, avait sorti cette zone de l’ensablement qu’elle connaissait depuis des lustres.

72 heures après la pluie, des engins ont été mobilisés sur le terrain pour désensabler et canaliser les eaux de la rivière Kélé kélé. A la vue de ce matériel, la détresse de ces populations s’est transformée en espoir. Il s’agit d’un tracteur et qui devrait être accompagné par un Poclin et cela à la grande satisfaction de la population. Pour le chef de bloc de cette partie du quartier 68 qui n’a pas manqué de saluer ce deuxième geste du député. « Une fois, Mme Claudia avait mis à notre disposition des engins », souligne-t-il, « parce que le quartier était complètement inondé », avant d’ajouter que, « ces engins avaient permis d’élargir le ruisseau et le caniveau. »

« Le temps s’est écoulé, les efforts de notre député n’ont pas été accompagné », pouvait renchérir Moise Okouéré, habitant la zone, tout en précisant que « la situation géographique de la zone fait qu’elle soit victime d’une telle situation à cause du sable provenant de la montagne qui la délimite. » « C’est la saison des pluies, fait-il observer, le pire pouvait arriver, dès que le ciel annonçait l’arrivée d’une pluie. » Aussi le énième geste du député de Talangai 5, dans ce sens, est un soulagement, pouvait-on entendre de la bouche des bénéficiaires.

L’élue de cette entité de Talangai a agi conformément à sa volonté d’assistance de ses mandants et d’accompagnement des pouvoirs publics. Fort de cela, le chef de bloc a lancé un appel à l’endroit des services publics compétents en la matière pour la mise en œuvre, dans les meilleurs délais, d’un projet d’assainissement des quartiers de Brazzaville. Il n’a pas manqué de proposer au député de la circonscription de créer les conditions de suivi et d’entretien des travaux de canalisation et d’ensablement engagés, afin que les phénomènes d’inondation ne soient plus monnaie courante dans cette zone. Et que le tout participe au renforcement des efforts consentis aujourd’hui. Mais, il n’a pas manqué de regretter l’occupation anarchique par les populations vivant dans la zone montagneuse. « Ce n’est pas étonnant tant que cette montagne aura des habitants nous connaitront toujours cette même situation d’ensablement. » A-t-il conclu.

Bède MOUYOKOLO

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

FÉLIX TSHISEKEDI : NI JOSEPH KABILA, NI AUBIN MINAKU OU LÉON KENGO N’ONT QUALITÉ DE CONVOQUER LA SIGNATURE DE L’ARRANGEMENT PARTICULIER

Le Rassemblement aile Limete s’est dit surpris d’apprendre par la voie des médias en ligne , la signature de l’arrangement particulier entre les parties prenantes à l’accord de saint-sylvestre sous la médiation de Léon Kengo et Aubin Minaku au palais du peuple ce jeudi.
Ce groupement politique, rejette en bloc, la convocation de la dite signature et s’est dit ne pas être concerné ni de prêt ni de loin par cette convocation de Kengo et Minaku. Il qualifie cette signature d’une messe noire contre l’accord de saint sylvestre.
le Rassemblement exige toujours le respect de la résolution 2348 du conseil de sécurité qui selon lui, permettra de rencontrer l’esprit de l’accord de la Saint Sylvestre sous les bons offices de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

Gabriel KYUNGU : Le Rassemblement ne reconnaît pas Minaku et Kengo comme médiateurs

Joint au téléphone par la rédaction de presselibre, au sujet de la signature de l’arrangements particulier ce jeudi 27 avril à 10 heure . Laquelle signature aura lieu à la salle des congrès de l’Assemblée Nationale sous la médiation de Kengo et Minaku , sans la Cenco et une frange du rassemblement Limite, L’Honorable Kyungu président du plateforme G7, n’a pas caché ses sentiments. << c'est un acte de folie , nous ne pouvons pas leurs joindre dans leurs folie>> lâche – t – il .
poursuit-il
Nous Reiterons notre engagement et attendons la signature des arrangements particuliers dans des conditions réunis. << Le G7 y compris le vrai rassemblement ne participera pas dans cette folie>> à t-il conclu.

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

SIGNATURE DE L’ARRANGEMENT PARTICULIER SOUS LA MÉDIATION DE KENGO ET MINAKU

C’est dans un communiqué officiel contresigné par le président du sénat et celui de l’assemblée nationale, respectivement, Leon Kengo wa Dondo et Aubin Minaku que l’annonce sur la signature ce jeudi au palais du peuple précisément à 10 heures, entre les parties prenantes aux assises de l’accord du saint-sylvestre au centre interdiocèsain,a été faite.
Alors que le Rassemblement aile Limete exige la médiation de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo, CENCO, ou celle de l’Onu par le biais de son Secrétaire Général, le duo Kengo-Minaku se dit prêt à offrir leur bons offices pour finaliser une fois pour toute l’application de l’accord du saint-sylvestre.

Il reste à savoir quelle sera la position du Rassemblement aile Limete quand à cette médiation institutionnelle de Kengo-Minaku ? La question reste pendante.

Presse Libre

À lire le communiqué officiel ci-dessous

«Les honorables Aubin MINAKU NDJALANDJOKO et Leon KENGO WA DONDO ,Présidents de l’Assemblée nationale et du sénat,ont l’honneur de vous inviter à rehausser de votre présence la cérémonie solennelle de la signature de l’Arrangement particulier entre les parties prenantes au Dialogue politique national ayant abouti à l’Accord du 31/12/2016 ,ce jeudi 27/4/17 à 10h00 dans la salle des Congrès du palais du peuple.

Se le PROTOCOLE

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

GOUVERNEMENT BRUNO TSHIBALA : LES SCEPTIQUES DU RASSEMBLEMENT AILE LIMETE SUR LA LISTE

Depuis sa nomination au poste de Premier ministre le 07 avril 2017 par le chef de l’Etat , Bruno Tshibala a fait plus exactement 19 jours sans pour autant mettre en place son équipe gouvernementale,quand bien même que toutes les composantes ou presque ont déjà déposées,chacune, une liste des candidats ministrables.

Qu’est-ce qui retarde alors la mise en place de ce gouvernement? Selon nos sources, le nouveau locataire de l’hôtel du gouvernement, Bruno Tshibala, tient mordicus à convaincre les récalcitrants du Rassemblement aile Limete pour former un gouvernement de large cohésion nationale. Un gouvernement qui aura pour mission, l’organisation des élections libres et transparentes.

Visiblement, la poursuite des négociations avec les membres du Rassemblement aile Limete continue en coulisse, malgré l’opiniâtreté de certains d’entr’eux, Bruno Tshibala a réussi à persuader une grande partie des membres du Rassemblement qui semblaient être sceptique à son gouvernement. C’est un secret de polichinelle, le Rassemblement aile KATUMBI se vide, dès le début des consultations lancées par Bruno Tshibala, certains, sont déjà favorable à participer au Gouvernement Tshibala. Parmi les ministrables du Rassemblement aile Limete, Delly Sesanga, Freddy Matungulu, Diomi Ndongala , Lisanga Bonganga , Pierre Lumbi, Christophe Lutundula , Olivier Kamitatu et tant d’autres seraient prêts à travailler dans la nouvelle confuguration gouvernementale.

Martin serait en plein pourparlers avec les émissaires de Tshibala.

le gouvernement Bruno Tshibala est prêt-à-monter…
Selon nos sources,la publication du nouveau gouvernement interviendra peut-etre ce week-end

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉMONDE

Urgent : La police française a déjoué un attentat à Marseille

il y a eu cinq interpellations dans l’entourage des deux suspects arrêtés récemment à Paris par les agents de l’ordre qui ont déjoué un attentat cet après-midi à Marseille.

Ces interpellations visent à vérifier d’éventuelles complicités, mais il est encore trop tôt pour dire si elles s’avéreront vraies.

Ces arrestations ont eu lieu mardi 25 avril dans le cadre de l’enquête sur le projet d’attentat déjoué à Marseille, a déclaré dans un média français ,une source proche de l’enquête.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉÉCONOMIE

COMMISSION D’ENQUÊTE SUR LE DÉTOURNEMENT À L’OGEFREM : ANATOLE KIKWA RISQUE LA PRISON

Ça chauffe à l’Ogefrem, pour cause ,le rapport final de la commission d’enquête sur le soupçon de détournement de plus de 7 milliards CDF des impôts par le tout puissant Dg Anatole Kikwa. L’homme est devenu presque introuvable en son cabinet de travail ,tandis que le parquet qui a mis sur la sellette cette commission d’enquête attend de lui,d’autres éléments pour clôturer tout bonnement ce dossier qui pèse sur la tête de KIKWA.

C’est une bagatelle de plus Plus ou moins 22 millions $ ( vingt deux millions de dollars américains ) que le tout puissant Dg Anatole Kikwa de l’OGEFREM aurait détourné a affirmé José Makila dans une émission diffusée sur une télévision de la place.

La dénonciation a été faite par un cadre de l’Ogefrem. Selon nos source à l’OGEFREM, le dénonciateur aurait été interpellé par le service des renseignements sur ordre du tout puissant DG Anatole Kikwa, pendant plusieurs jours.

Dans l’entre temps, la justice continue à enquêter pour établir les faits…

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

Lambert Mende : Projection d’une vidéo confirmant la présence des terroristes au Kasaï central

Lambert Mende : Projection d’une vidéo confirmant la présence des terroristes à Kananga

Le porte-parole du gouvernement a fait une brève présentation de la vidéo d’exécution non seulement des 39 policiers à Malenga plus précisément à Tshikapa mais aussi,celle des deux experts de l’Onu assassinés à Bula Bula Et de la conjointe de l’administrateur de Luebo, aux responsables de différents médias.

Très choquantes ,ces images ont démontré clairement la façon dont les éléments du groupe terroriste Kamwina Nsapu exécutaient ces victimes à coup de machette. Tandis que Charles ,expert de l’Onu, a été tué par bal avant qu’ils mettent fin à la vie de Katalan,une autre experte de l’ONU , par décapitation.

Comme dans ses habitudes, Lambert Mende s’est attaqué aux impérialistes experts à l’ingérence aux affaires internes de la RDC-Kinshasa. Selon lui, les responsables des massacres au Kasaï doivent être classer comme des terroristes et non des miliciens.

Cette causerie morale éblouissante ,aux allures d’un éveil patriotique, a attiré l’attention des responsables des médias,qui ont décidé d’intercaler tous celui qui tenterait inciter la population à la haine ou poser un acte de violence. de son côté, le Ministre de la communication et Média a invité ses hôtes à éradiquer le terrorisme à travers les médias.

Dans l’entre temps ,la justice a déjà ouvert un dossier pour la traque des terroristes Kamwina Nsapu qui continuent de massacrer les Kasaïens .

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

DEMOCRATISATION DE LA RDC : UNE ODYSSEE

24 avril 1990 – 24 avril 2017, 27 ans aujourd’hui, jour pour jour que fut déclenché en République démocratique du Congo (RDC), alors Zaïre, le processus de la démocratisation du pays. C’est feu le maréchal Joseph-Désiré Mobutu, qui, dans son discours prononcé en cette date, le 24 avril 1990 donc, qu’ il annonça, non sans la mort dans l’âme, l’ouverture de la République du Zaïre au vent de la démocratisation, sous les orages de la perestroïka. Non sans la mort dans l’âme, parce que l’on se souviendra de la triste célèbre phrase du « vieux Léopard », je cite : « comprenez mon émotion! », fin de citation. Depuis, le monopartisme, avec le MPR parti-État, a laissé la place au pluripartisme, et le secteur médiatique libéralisé. En plus, l’on a assisté à l’avènement du pluralisme syndical. Aujourd’hui, 27 ans après, beaucoup reste à faire, pour l’instauration effective de la démocratie et d’un État de droit au coeur de l’Afrique. Pour autant, objectivité oblige, des avancées significatives ont été enregistrés. Notamment, dans le secteur médiatique, dominé par la liberté d’expression. A titre illustratif, aujourd’hui, le pouvoir est critiqué de toute manière comme jamais auparavant sous Mobutu, quand bien même que le processus était déjà en marche. Des progrès réalisés, certes, mais le chemin qui reste à parcourir est encore long, tel une odyssée.
LeaderBat

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉMONDE

Urgent : Emmanuel Macron et Marine Le Pen , deux vainqueurs du premier tour qui s’affronteront au second tour

Après une bataille au front de onze candidats président, le résultat provisoire des urnes donne Emmanuel Macron et Marine Le Pen la possibilité de s’affronter au second tour.

Voici les premières estimations obtenues. On retrouverait Macron et Le Pen au second tour.
1. Macron 23,8
2. Le Pen 21, 6
3. Fillon 20,3
4. Mélenchon 19,6
5. Hamon 6,1

Benoit Hamon ,humilié avec 6,1% de voix ,demande à ses partisans de voter pour Emmanuel Macron…

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉMONDE

Présidentielle en France : Les Français devant les Urnes ce dimanche

Les citoyens français sont prêts pour chosir chacun son candidat président. C’est un rendez-vous citoyen, où la conscience prime sur le sentiment. Qui pour succéder à François Hollande ? Sur les onze candidats en lice , une grande partie de favoris s’appuie au côté de Macron et la candidate de l’extrême droite Marine Le Pen, au coude à coude. Ils sont côte à côte avec François Fillon et le tribun de la gauche radicale, Jean-Luc Mélenchon.

Les bureaux de vote ont ouvert à 06h00 et les derniers fermeront leurs portes à 18h00 sur les 47 millions d’électeurs, plus d’un quart s’avouaient encore indécis à la veille du vote.

Trois jours après l’attaque sur l’avenue des champs Élysées, au centre de Paris , qui a coûté la vie à un policier, 50.000 policiers et 7000 militaires armés jusqu’au dent, sont mobilisés pour sécuriser les opérations de vote.
Cette attaques terroristes, revendiquée par le groupe Etat islamique, a soulevé la crainte du terrorisme en France, un pays d’autant plus traumatisé par une série d’attentats.
Signalons par ailleurs que, les deux candidats qui arriveront en tête des suffrages ce dimanche , s’affronteront lord d’un second tour prévu pour le 7 mai prochain.

Selon certaines agences de sondages, deux candidats seraient favoris, Marine Le Pen et Emmanuel Macron , seul le résultat des urnes en dira plus …

Lire la suite...
Categories POLITIQUE

RODRIGUE RAMAZANI du Parti Envol : << L'accord du 31 décembre est une mer à boire pour là majorité >>

Me Rodrigue Ramazani, le vice président de la ligue des jeunes du parti Envol et l’un des communicateurs de la plate forme Alternance pour la République (A.R) , a fait ses analyses sur les questions politiques de l’heure.
Interrogé sur la nomination de Bruno Tshibala au poste de premier ministre , Me Ramazani pense que << la nomination de Tshibala nous intéresse moins , encore moins la population congolaise >>.
La crise actuelle que vit notre pays est situé à trois niveaux , sur le plan – sécuritaire, économique et politique : sur le plan économique Matata ponyo l’ex Premier ministre a plongé de mèche avec Badibanga le pays dans la situation ou nous sommes, mégestion et mauvaise affectation des ressources nous a amener dans cette situation chaotique que nous vivons. Affirme t-il.
Sur le plan sécuritaire la situation reste très critique à Beni et au Kasai central.
Sur le plan politique , c’est là où le bat blesse , la mauvaise volonté de la majorité de vouloir organiser des manoeuvres pour qu’il ait pas la tenue des élections , aussi bien la non application de l’accord du 31 décembre, qui nous amène aujourd’hui dans une situation qui tant à dégénérer.
Réagissant sur la déclaration de la Cenco, qui trouve que la nomination de Tshibala est une entorse à l’accord du 31 décembre , Me Ramazani joint sa voix à la Cenco et dit que << si même la Cenco qui a servit d'arbitre dans ces pourparlers peut constater c'est le Pouvoir qui bloque l'accord >> dit -il , qu’il est encore grand temps pour le pdt Kabila de se ressaisir et signer les arrangements particulièrs pour qu’il y ait une bonne mise en oeuvre de l’accord du 31 décembre , qui selon lui reste le seul fondement de la légitimité du pouvoir en place , sans quoi on va redonner le pouvoir à la population d’utiliser l’article 64. a t-il lâché en conclusion.

Propos recueillis par Osee manzanza

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

Guerre ouverte Freddy Matungulu – Martin Fayulu : Matungulu a porté plainte !

C’est une guerre ouverte entre deux copains de longue date,Martin Fayulu et Freddy Matungulu, tous deux , membres du Rassemblement aile Limete, pour cause , la visite individuelle que Freddy Matungulu a rendu à Bruno Tshibala, récemmentnommé Premier ministre.
Pour Martin Fayulu,Freddy Matungulu a trahi le Rassemblement << parce qu'il n'a pas supporté la misère.>> c’est ça le nez de problème, Freddy Matungulu a considéré cette Phrase envenimeuse comme des invectives tendant à nuire son nom. << je me réserve le droit, en cas de récidive, de confier ses goujateries à l’expertise de mes avocats.>> a déclaré le pdt de Congo Cheri.
Selon nos source , une plainte a déjà été déposée auprès du Procureur général de la République contre Fayulu Madidi.

Presse Libre

Lisez en intégralité la missive ouverte de Freddy Matungulu à Martin Fayulu …

MONSIEUR FAYULU: ARRÊTEZ VOS GOUJATERIES!

Publié le avril 22,2017 par Freddy Matungulu Mbuyamu Ilankir

Dans l’une de ses dernières fameuses interviews, Martin Fayulu n’y va pas du dos de la cuiller, affirmant sans ambages que Freddy Matungulu trahi «parce qu’il n’a pas supporté la misère.» Carrément!

Je souhaite lever toute équivoque ici et dire qu’après 22 ans de carrière au Fonds monétaire international (FMI), à Washington DC, USA, j’ai une assurance-maladie de haute facture, à vie, et des revenus de retraite confortables, certainement plus propres que ceux du Député Martin Fayulu. Ce candidat président dont le programme de gouvernement semble se limiter à des propos injurieux et calomnieux à mon endroit.

Par décence envers mes compatriote qui souffrent tant, je n’ose pas dire le manque à gagner et le sacrifice financier que je subis du fait de ma retraite anticipée du FMI.

Je suis prêt à publier mes bulletins de paie du FMI, y compris ceux de la retraite. A condition que Martin Fayulu rende également publiques la source et le montant de ses revenus annuels d’hôtelier sans clientèle avérée.

En tant qu’envoyé spécial du FMI, j’ai parcouru le monde et visité d’innombrables palais présidentiels, bureaux de premiers ministres, et cabinets de ministres. Pendant ce temps, Fayulu gérait des stations de carburant en Afrique pour le compte de la société MOBILE. Je sais que nul n’est prophète chez lui, mais Martin Fayulu en fait trop! Le client de la Banque Kimbuta doit arrêter la bêtise. Vaut mieux tard que jamais.

Il est manifestement triste et erroné de claironner sur les toits des maisons que je suis revenu en RDC pour m’enrichir par la corruption. Ce que je n’avais osé faire en tant super Ministre de l’Economie, des Finances et du Budget au moment où la chaîne (de contrôle) dépense n’existait même pas dans ce pays.

Je souhaite rappeler à Martin Fayulu qu’aider la RDC à se redresser, et les congolais à retrouver le sourire, comme idéal, existe bel et bien pour moi. Car j’ai la nette impression que pareille possibilité est hors de son champ de vision patriotique.

Monsieur Martin Fayulu est sur la scène politique congolaise depuis beaucoup plus longtemps que moi. Je m’étonne qu’il ait choisi la médisance contre Freddy Matungulu comme principal levier de renforcement de son aura.

Par la présente, je lui demande fraternellement d’arrêter ses attaques personnelles injustifiées. Notre population et nos partenaires au développement attendent mieux de nous.

Prenant l’opinion nationale et internationale à témoin, je me réserve le droit, en cas de récidive, de confier ses goujateries à l’expertise de mes avocats.

A bon entendeur, salut!

Fait à Kinshasa, le 22 avril 2017

Freddy Matungulu Mbuyamu Ilankir, Mwalimu

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉ

Le PPRD en route vers les élections, Guylain Panzu mobilise les bases

Le vice président de la ligue des jeunes PPRD, Guylain Panzu, a procédé ce samedi 22 avril à l’istallation de trois cellules de bases dans la commune de bandalungwa à Kinshasa.
Dans son mot, Guylain Panzu affirme que << cette action s'inscrit dans le cadre de la ligne de conduite tracée par son Secrétaire Général du Parti, Henri Mova sakanyi, sur l'adhésion massive des jeunes au sein du Parti du peuple pour la reconstruction et la Démocratie visant aussi l'installation des cellules de basses à travers toute l'étendue du territoire National>>.

Aussitôt installées et opérationnelles, le vice-président du PPRD déclare que, ces cellules de bases auront pour mission de préparer les membres sur les opérations d’enrôlement qui vont certainement débuté à Kinshasa très bientôt.
Ce dans une ambiance conviviale qu’a prit fin la dite cérémonie. En bon membre du PPRD, ce natif de LUKULA dans le congo central a promit l’installation d’autres cellules dans le jours à venir.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

ÉGYPTE – RDC : renforcement des relations bilatérales entre les deux pays, tête à tête Joseph Kabila et Abdell Fall Sissi

Son avion a atterri cet après-midi à l’aéroport international de Caire. Le président Rd-congolais est allé répondre à l’invitation de son homologue Égyptien,Abdel Fattah al-Sisi pour une coopération fructueuse entre les deux pays. jusque-là aucun communiqué officiel sur cette rencontre haute en couleur.

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉ

Urgent : le fils de Jean-Marc Kabund s’est suicidé dans sa chambre

Il aurait été seul,enfermé dans sa chambre, en la résidence de son père à Kingabwa. Le fils de Jean-Marc Kabund s’est donné la mort. Curieusement, cette mort est intervenue au moment où son père, jean Marc Kabund tenait un point de presse sur le rapatriement de feu Tshisekedi à Kinshasa. Selon nos sources, le défunt aurait laissé un testament.
Il n’a que 17 ans , le fils de Mr Kabund a Kabund , secrétaire général de l’Udp n’est plus. Pourquoi s’est-il pendu ? Avait-il des dissensions avec ses parents ? Toutes ces questions restent pendantes ,en attendant que la justice fasse une lumière à ce dossier.

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

Flash : La famille Tshisekedi a décidé de rapatrier le corps de sphinx ce 12 mai à Kinshasa

Décédé le 01 fevrier dernier, le feu patriarche Étienne Tshisekedi est toujours gardé dans le froid à Bruxelles. Après plusieurs tentatives des négociations entre la famille biologique de feu Tshisekedi et le gouvernement Samy Badibanga, rien n’a été résolu pour inhumer dignement celui qui était considéré comme ,chef de fil de l’opposition, malgré la construction d’un mausolée au cimetière de la Gombe. Proposition rejetée par la famille Tshisekedi.

Finalement, la famille biologique de l’illustre disparu et sa famille politique ont décidé de fixer l’opinion sur les programmes funéraires bien établis. Ensemble, ils ont calé la date du 12 mai , date selon laquelle le coprs de feu Tshisekedi sera rapatrié à Kinshasa. Cette annonce a été faite au cours d’un point de presse au siège de l’UDPS.

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

MP : << les déclarations de la CENCO n'ont ni autorité ni valeur normative ni force contraignante >>

C’est une réponse du berger à la bergère. La Majorité Présidentielle n’a pas tardé à répondre la Conférence Épiscopale Nationale du Congo, CENCO qui a boycotté la nomination de Bruno Tshibala au poste de Premier ministre.
Pour la MP, la CENCO s’est éloigné de l’amour considéré comme un points cardinaux du christianisme mais aussi , la famille politique de Joseph Kabila regrette énormément de cette prise de position de l’église catholique perçue dans l’opinion comme un acharnement contre le président Kabila.
<< les déclarations de la CENCO n'ont ni autorité ni valeur normative ni force contraignante >> a déclaré le porte-parole de cette plate-forme, André Alain ATUNDU cet avant-midi.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉSOCIÉTÉ

INSALUBRITE A KINSHASA : KIMBUTA IMPUISSANT

Haleté, le Gouv’ André KIMBUTA au visage hagard, peine à rendre salubre sa juridiction, la ville province de Kinshasa, pourtant capitale et siège des institutions de République démocratique du Congo. Qu’a-t-il fait de ses 7 axes prioritaires, dont la salubrité, qu’il avait défendus lors de la présentation de son programme d’actions quinquennal à l’Assemblée provinciale, avant l’investiture de son Gouvernement provincial? Partout à Kin, il y a des immondices, des montagnes de déchets noséabondes. Les Kinois sont exposés à diverses maladies, abandonnés à leur triste sort, tels des gouvernés qsans gouvernant. Aussi curieux que cela puisse paraitre, même au centre ville, des tas d’immondices envahissent les abords des artères principales. N’ont en tout cas raison que ceux des Kinois qui taxent Kinshasa d’une poubelle. En effet, c’est une grande poubelle dans laquelle s’embourbent ses administrés. Y compris lui-même et les autorités du pays. D’aucuns soutiennent même que Kinshasa ressemble à un pandémonium. Compte tenu de ce qui précède, ces analystes concluent que Kimbuta n’est pas essoufflé, mais plutôt incompétent et incapable de gérer une grande agglomération comme Kinshasa, à la dimension d’une province, avec une population estimée à ce jour à plus ou moins douze millions. Décidément, les voeux desKinois sont ceux de se voir aller rapidement aux urnes pour se choisir un Fouv’ qui soit compétent.
LeaderBat

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

SADEC : La délégation des Ministres des Affaires étrangères Chez Joseph Kabila

La délégation de la SADEC conduite par le ministre des Affaires Etrangères de la Tanzanie, Augustine Mahiga, a ,après avoir discuté avec les acteurs politiques congolais, rencontré le chef de de l’Etat Joseph Kabila au palais de la Nation. Au finish de leur tête à tête, la SADEC confirme l’inclusivité de l’accord du saint-sylvestre , car selon elle , la nomination du premier ministre de l’opposition (Rassemblement) est une preuve démontrant l’inclusivité et la mise en application de l’accord.

La SADC souhaite voir la mise en place du gouvernement de cohésion nationale le plus tôt possible pour que les élections s’organisent dans le délai prescrit dans l’accord.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

CENCO : << La nomination du Premier Ministre constitue une entorse à l'accord de saint-sylvestre et explique la persistance de la crise >>

Au cours de son échange avec les chevaliers de la plume, la Conférence épiscopale Nationale du Congo a demandé à toutes les parties prenantes nationales de poursuivre les négociations à cet égard, et a sollicité un appui politique auprès du Secrétaire général de l’Onu , quand bien même que le président de la République, Joseph Kabila a déjà nommé un premier ministre émanant du Rassemblement. Curieusement,la CENCO considère la nomination de Bruno Tshibala d’une entorse à l’accord de saint-sylvestre. Est-ce que l’accord n’est-il pas respecté? Bruno Tshibala n’est-il pas membre du Rassemblement ? S’interroge les analystes politiques.
La CENCO appelle les acteurs politiques congolais d’être plus sensible aux souffrances du peuple qui selon elle, n’attend que l’organisation des élections en décembre 2017 comme convenu dans l’accord en vue d’une alternance démocratique et pacifique.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

La SADC pour un gouvernement de large cohésion nationale

La crise politique en RDC et celle qui ébranle le Rassemblement préoccupe au plus haut point la Communauté de développement des Etats d’Afrique australe (SADC) qui pense que les intérêts égoïstes des acteurs politiques sont à la base de crise politique que traverse la RDC-Kinshasa. Elle s’inquiète aussi de l’éclatement du Rassemblement. La SADC a entamé une discussion entre les parties prenantes de la crise politique en République Démocratique du Congo.
Au centre de discussion,l’accord de la Saint Sylvestre et sa mise en application.Cette nouvelle tentative de mettre fin à la crise politique en RDC intervient après la nomination d’un nouveau Premier ministre par le président Kabila.
La délégation de la SADC, présente à Kinshasa depuis mardi, rencontre tour à tour les parties prenantes dans la crise congolaise avec comme objectif de recueillir les avis et recommandations du pouvoir et de l’opposition pour une sortie de crise.
le ministre des Affaires Etrangères de la Tanzanie, Augustine Mahiga, à la tête de la délégation de la SADC a reçu tour à tour les parties prenantes au pourparlers du centre interdiocésain pour s’enquérir des points divergents qui bloquent la mise en place d’un gouvernement de large cohésion nationale.
La SADC a pris acte de la nomination de Bruno Tshibala et demande à Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi de collaborer avec le nouveau locataire de l’hôtel du gouvernement pour préparer les élections.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉ

Champs – Élysées : Un policier et un assaillant tués

En pleine campagne électorale, la France connait une insécurité énorme. Fusillade sur les Champs-Élysées, un policier et un assaillant tués

Un individu a ouvert le feu jeudi soir sur un camion de policiers qui patrouillaient sur la célèbre avenue des Champs-Élysées à Paris. Un policier a été tué et deux autres blessés avant que l’agresseur soit abattu. Suivez la situation en direct.

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

Delly Sessanga : << je n'ai pas rencontré Bruno Tshibala ! >>

Répondant à une question sur une prétendue rencontre entre lui et le premier ministre Bruno Tshibala ,l’élu de Luiza a balayé d’un revers de la main ,l’information selon laquelle, qu’il aurait échangé nuitamment avec Bruno Tshibala pour obtenir un poste ministériel.

<< j'ai toujours contesté la nomination de Bruno Tshibala intervenu en marche et contre l'esprit de l'accord du 31 décembre>> déclaration faite par Sesanga dans un communiqué de presse rendu publique ce jeudi 20 avril par un communiqué de presse.

Poursuit-il,

<< un accord à la négociation que j'ai activement participé ,dont je patiente la finalisation des arrangements particuliers, je ne saurais donc être ministre d'un tel Gouvernement >>.

Delly Sesanga reste fidèle à Katumbi ?

Il a souligné qu’il ne peut pas participer à un gouvernement dont la seule évocation lui donne à vomir et tout les membres qui le composent exercent à la trahison.

OSEE MANZANZA

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉÉCONOMIE

Ouganda -Qatar : Yoweri Museveni a signé un contrat avec les investisseurs Qatariens

Lors de son périple à Qatar, le président Ougandais Yoweri Museveni a rencontré ce mercredi 19 avril à Doha, une forte délégation composée des hommes d’affaires Qatariens de la chambre de commerce et de l’association d’affaires.

<< Les investisseurs Qatariens doivent construire chez nous en Ouganda, je les encourage à venir et de mettre en place une représentation en Ouganda. Notre gouvernement les soutiendra >> a lâché le président Ougandais sur son compte Twitter officiel.

Il a exprimé à ses hôtes, la volonté de son pays qui compte ouvrir dans les prochains jours,un bureau d’investissement au Qatar dans le cadre de l’ambassade. Le bureau sera également chargé de promouvoir le tourisme.

Il sied de rappeler que l’Afrique a un grand marché de 1,25 milliards de personne ,d’où les investisseurs d’outre-mer ont intérêt à collaborer avec les pays africains dans un partenariat Gagnants Gagnants.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉMONDE

Présidentielle 2017 en France : Emmanuel Macron reste en tête des intentions de vote devant Marine Le Pen

Emmanuel Macron reste en tête des intentions de vote au premier tour de l’élection présidentielle devant Marine Le Pen, tous deux toujours à quelques points d’écart de Jean-Luc Mélenchon et François Fillon, selon un sondage Harris interactive publié jeudi.
Avec 25% d’intentions de vote, le candidat du mouvement En Marche! prend un point en une semaine et devance la candidate FN, à 22%, inchangée, selon les calculs de cette enquête pour France Télévisions/L’Emission Politique. Ex-aequo à 19%, le candidat de la droite François Fillon, en repli d’un point par rapport au 13 avril, et le candidat de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon, inchangé, sont derrière. En cinquième position, le socialiste Benoît Hamon, sur une pente déclinante depuis plusieurs semaines, perd un demi point à 7,5%.

Le candidat de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan se maintient à 4%, devant Philippe Poutou (1,5%) et Jean Lassalle (1%). Nathalie Arthaud, Jacques Cheminade et François Asselineau sont crédités de 0,5%. Les électeurs de François Fillon (85%, +6 par rapport au 6 avril) et Marine Le Pen (84%, +4), sont les plus sûrs de leur choix de premier tour, devant ceux d’Emmanuel Macron (79%, +15) et Jean-Luc Mélenchon (73%, +12), dont les certitudes augmentent fortement, puis Benoît Hamon (62%, -1).

Au second tour, Marine Le Pen serait battue quel que soit son adversaire entre MM. Fillon, Macron et Mélenchon. En cas de duel avec Emmanuel Macron, le candidat d’En Marche! l’emporterait avec 66% des voix face à 34% pour la candidate FN. Le sondage a été réalisé en ligne les 18 et 19 avril auprès d’un échantillon représentatif de 3.064 personnes, selon la méthode des quotas, dont 2.812 inscrits sur les listes électorales. Marge d’erreur de 0,8 à 1,8 point. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories POLITIQUE

Opposition Congolaise : Visées obscure et égoïstes tournées vers le partage du pouvoir

Le questionnement est on ne peut plus suggéstif de la réponse. Il suffit, pour s’en rendre compte, de se référer aux récentes déclarations de ceux-là qui se disent opposants à longueur des journées entières. Ils claironnent élections, sans pourtant y penser, ne serait-ce qu’un seul instant; leurs visées obscures et égoïstes tournées vers le partage du gâteau. Imbus des discours fallacieux et démagogues, ces politiciens « ventriotes » se moquent du souverain primaire, lorsque, tambours battants, ils crient en plein gosier et à tue-tête qu’ils militent pour le bien-être du peuple congolais. Si réellement ces soi-disant opposants et défenseurs de l’intérêt du peuple luttent pour l’alternance pacifique et démocratique au Congo, en vue de l’instauration d’un État véritablement de droit au coeur de l’Afrique, pourquoi alors ne devraient-ils pas privilégier qu’ on aille droit aux élections avec le Gouvernement Tshibala, qui, lui aussi est de l’opposition/rassemblement, plutôt que de combattre encore celui qui est reconnu plus tshisekediste? N’est-ce pas là faire passer du temps inutilement? N’est-ce pas là vouloir une chose et son contraire à la fois? L’opinion comprendra, à travers ces agitations des « opposants », qu’ils ne militent pas pour ce qu’ils claironnent, mais pour leurs intérêts égoïstes aiguisés par des appétits gloutons. Au fond, ils ne jurent que par l’accès au Gouvernement. D’aucuns s’en veulent pour preuve l’acharnement de certains opposants casés dans l’ Exécutif Badibanga, s’opposant farouchement à l’Accord du 31 décembre 2016, alors que cela résultait des voeux du Chef de l’ État, qui, à la recherche du caractère inclusif de l’ Accord, s’était référé à l’article 24 du compromis du 18 octobre 2016, lequel laissait une ouverture aux non participants, et a instruit les évêques catholiques à offrir leurs bons offices. Ces soi-disant opposants ressemblent à l’apôtre Pierre, qui, se trouvant avec Jésus- Christ sur la montagne, demanda au Maître de construire trois tentes, pour y demeurer, oublant que le Maître est venu pour l’intérêt de tous. Ah! Pauvre Pierre! Pire, c’est ce même Pirre qui nia le Maître par 3 fois. Chers « opposants »: le peuple congolais n’est plus dupe. Si vous travaillez pour le peuple et non pour vos égos personnels, laissez alors « Brutshi » conduire l’équipe gouvernementale, jusqu’à l’organisation des élections dans le délai de l’Accord de la Saint Sylvestre, plutôt que de perdre encore du temps dans des guerres et querelles intestines. Agir autrement, c’est vous faire vous-mêmes démasqués, et confirmer l’hypothèse selon laquelle il n’y a pas d’opposants politiques en RDC. L’un des Kabilistes n’a-t-il pas dit, je cite: « Tshisekedi Étienne était notre interlocuteur unique »?

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉMONDE

Royaume-Uni : Les élus du peuple ont adopté la tenue des élections législatives anticipées

Les députés britanniques ont adopté ce mercredi 19 avril, le projet de Theresa May, Première ministre celui de tenir des législatives anticipées le 8 juin prochain, avant l’entrée dans le vif des discussions sur le Brexit. Les députés ont validé l’organisations du scrutin, une proposition que Theresa May avait appelé de ses voeux hier.
Après vote, 522 voix contre 13 seulement.

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉSOCIÉTÉ

Samy Badibanga autorise l’importation des véhicules d’occasions de plus de 10 ans de circulation

Samy Badibanga , premier ministre sortant vient de signer un décret abrogeant celui qu’avait signé en 2012,son prédécesseur , Matata Mponyo, interdisant l’importation des véhicules automobiles ayant eu plus de 10 ans de circulation. Par contre le décret signé par Badibanga allégera certainement l’importantation des véhicules d’occasions les vehicules d’occasion d’europe << tout les vehicules importer en RDC,ne doivent pas avoir plus 20 ans et présenter un etat technique attesté par un centre de contrôle du pays de provenance >>

Selon ce décret signé par Badibanga, l’importation des véhicules vieux de 10 ans est autorisée pour faciliter le moyen de transport à Kinshasa.

Signalons par ailleurs que ce décret de Badibanga est entré en vigueur depuis le 4 avril dernier.

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉ

Goma : quelques militants de LUCHA interpellés par la police

Ils étaient tous devant la banque Bcdc /Goma à 9 heures 14 minutes quand les agents de l’ordre sont venus les arrêtés pour une raison non encore connue . Interrogé à ce sujet, un agent l’ordre estime que depuis un certain temps les militants de la luhchaRDC se sont spécialisés dans les provocations liberticides pour promotionner leur structure.

De son côté , Victor Tessongo ,un des membres de ce mouvement, parle d’une activité habituelle qu’organise Lucha pour dénoncer les abus du pouvoir.
Jeancy Kimbangu

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉ

RDC : Les membres de l’Onu enlevés dans la partie Est sont libérés

Ils étaient au total seize membres, tous agents des Nations unies (ONU) en Rdc. Ces membres de la mission onusienne avaient été enlevés plus tôt dans la journée dans la partie Est de la Rdc par les ex-rebelles sud-soudanais dans un camp de réfugiés de la République démocratique du Congo (RDC), a affirmé un responsable onusien sous couvert d’anonymat.

La prise d’otages de ces membres de la mission des Nations unies en RDC (Monusco) s’est déroulée dans le camp pour anciens combattants de Munigi, dans l’est du pays.

« la libération de nos 16 membres qui ont été retenus plus tôt est un ouf de soulagement pour la Monusco(…) a expliqué le responsable, sans toutefois donner l’identification exacte des personnes qui ont été détenues. Le camp est calme et sous contrôle total de la Monusco. Tous ses membres sont rentrés chez eux en sécurité. »

Selon les responsables de la Monusco, Une enquête a été ouverte sur cet incident qui n’a pas fait de victime,mais qui sème de la désolation. Ils sont à peu près 530 anciens rebelles du Soudan du Sud, qui ont fui les combats dans la capitale de leur pays, Juba pour vivre dans ce camp. Tous désarmés à leur arrivée sur place, demandent depuis des mois à être déplacés mais l’ONU ne parvient pas à leur trouver de pays d’accueil.

Après avoir accédé à l’indépendance en 2011, le Soudan du Sud a plongé depuis décembre 2013 dans une guerre civile, qui a fait plusieurs dizaines de milliers de morts et environ 3,5 millions de déplacés.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉSOCIÉTÉ

La Robotisation menace l’emploi dans cinq pays africains

La robotisation menace l’emploi dans cinq pays africains

Le Cabinet d’études McKinsey a publié, récemment dans la revue scientifique Harvard Business Review, la liste repartie en pourcentage, de pays africains concernés par l’essor de la robotisation.
Il s’agit de :
Kenya(51,9%), Maroc (50,9%), Égypte(48,7%), Nigeria ( 45,7%) ainsi que de l’Afrique du Sud(41%).
Ces pays étudiés, selon ce Cabinet scientifique, sont divisés en trois catégories. Il s’agit d’abord des économies développées à la population vieillissante. En titre exemplatif, nous citons la France ou les États-Unis. L’objectif poursuivi par ceux-ci est que la robotisation soit une contribution à la hausse de productivité importante en vue de tirer vers le haut l’économie.
La deuxième catégorie est composée des pays émergents dont la population est vieillissante. Notamment le Brésil, la Chine ou la Russie. Dans cette sphère, la robotisation vise le maintien du PIB par tête actuel.
Enfin, on retrouve les pays avec une population jeune. l’Afrique du Sud et le Nigeria remplissent cette grille. Ces derniers,selon le Cabinet McKinsey, font accroître la population en âge de travailler pour soutenir le maintien actuel du PIB par tête.
Ces études devront non seulement être pris en compte par les pays concernés, mais aussi et surtout le pays en développement. Car,elles permettent de booster les attentes élevées en terme de croissance afin de garder la dimension compétitive à l’échelle mondiale.
Jeancy Kimbangu

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

RDC – TCHAD : Idriss Deby félicite Joseph Kabila pour la mise en application de l’accord du saint sylvestre

la République Démocratique du Congo s’ouvre dans le monde à travers sa diplomatie agissante qui s’impose peu à peu. Une délégation conduite par le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères et de l’intégration régionale léonard She Okitundu a rencontré ce mardi 18 avril 2017 au Palais présidentiel du tchad, le chef de l’état tchadien Idriss Deby Itno. Le chef de la diplomatie congolaise est également porteur de message du chef de l’état Joseph Kabila a son homologue tchadien. Le contenu de cette correspondance n’est pas encore révélé, mais il s’agirait de l’information que le président de la RDC a communiqué avec son homologue de la CEEAC et ancien président de l’UA sur les avancées politiques dans son pays et le déroulement rassurant du processus electoral. Il faut dire que Idriss Deby Itno qui se trouvait a l’interieur de son pays, a interrompu sa mission pour accueillir son hote. Le VPM She Okitundu à la tête d’une délégation composée de l’ambassadeur diplomatique du chef de l’état Barnabe Kikaya, l’ambassadeur Nkulu Kilombo, le charge de mission du président de la république, l’ambassadeur de la RDC auprès de l’UA Claude Nyamugabo et le professeur Adolphe Lumanu Mulenda.

Lire la suite...
Categories POLITIQUE

INCONSCIENCE POLITIQUE : Un Lumumba à la rescousse des fossoyeurs de la souveraineté de la Rdc !

INCONSEQUENCE POLITIQUE
Un Lumumba à la rescousse des fossoyeurs de la souveraineté de la Rdc !

C’est décidément la peur panique dans le camp de ceux qui, à partir de la vieille Europe, multiplient les stratégies machiavéliques de reconquête du Congo de Papa en faisant l’économie d’une laborieuse, et incertaine, voie électorale. Ayant sous-estimé la résilience du peuple congolais soucieux de préserver à tout prix sa place parmi les nations souveraines du monde gagnée de haute lutte, le mouvement animé depuis Bruxelles par une poignée d’indécrottables nostalgiques du passé et leurs laquais congolais semble s’essouffler. De la récusation des calendriers électoraux aussi bien partiels que globaux proposés par la Commission Electorale congolaise (CENI) au blocage de l’Arrangement particulier portant mesures de mise en œuvre de l’accord politique du 31 décembre 2016, en passant par les opérations brutales dites  » cartons jaunes et rouges  » de septembre à décembre derniers, le musée des pourfendeurs des institutions nationales légitimes en place en République démocratique du Congo déborde littéralement de plans avortés de capture antidémocratique du pouvoir d’Etat à Kinshasa qui s’amoncèlent les uns sur les autres sans avoir donné satisfaction à leurs auteurs.

Portés à bout de bras par une poignée de libéraux belges dissimulés derrière le manteau d’une certaine  » communauté internationale  » taillée sur mesure qui ne rêve que plaies et bosses pour (re)mettre la RDC sous coupe réglée, leurs hommes-liges dans une frange de l’opposition radicale congolaise livrée pieds et poings liés à M. Moïse Katumbi, un transfuge de la Majorité présidentielle en fuite à l’étranger suite à des ennuis avec la justice ont bien du mal à mettre au pas des Congolais déterminés à continuer à goûter aux délices de leur souveraineté nationale et internationale acquise au prix du sang de Patrice Lumumba qui, avant d’être immolé en 1961, avait clamé sa préférence pour la dignité et la liberté même dans la pauvreté à l’abondance dans la servitude…
Sur la longue piste jalonnée de pièges suivie par le régime nationaliste lumumbiste-kabiliste en place à Kinshasa, se dressent désormais de nouvelles peaux de bananes sous la forme de certains Lumumba instrumentalisés pour faire chavirer le navire dans un véritable imbroglio téléguidé.

D’un Lumumba
à un autre
Pour chauffer à blanc les Congolais en vue d’un assaut suicidaire contre leurs propres institutions démocratiques, les stratèges cyniques d’une sorte de « burkinabisation  » de la République démocratique du Congo avaient, on s’en souvient, tenté un coup de poker en recrutant à partir de septembre 2016 un certain Jean-Jacques Lumumba, lointain parent de l’immortel Patrice Lumumba. Présenté fallacieusement comme le petit-fils du grand homme, l’individu, en mal de positionnement professionnel dans un établissement bancaire de Kinshasa, avait été érigé par une certaine presse bien-pensante en  » lanceur d’alerte  » dont les révélations devaient jeter un discrédit mortel sur la Centrale Electorale congolaise. Le but de la manœuvre était de convaincre les Congolais qu’ils n’avaient rien à attendre en terme de démocratisation de celle-ci pour les amener à soutenir une solution insurrectionnelle qui serait apparue comme l’unique moyen d’expression restant à leur disposition.
En creusant un peu,on se rendit à l’évidence que le quidam à qui l’on tenait à tout prix à prêter une clairvoyance et une bravoure  » héritées de son grand-père  » n’était qu’un affabulateur. Petit-fils du côté maternel d’un membre de la fratrie de Patrice Lumumba, il ne pouvait en toute logique bantoue porter ce patronyme, aussi bien le premier Premier ministre congolais que son géniteur étant ressortissant d’ensembles lignagers patriarcaux. En effet, le banquier en herbe Jean-Jacques propulsé lanceur d’alerte, fils de la fille d’un frère de Patrice-Emery Lumumba, un Atetela, tribu dans lequel les enfants appartiennent à la lignée du père, n’a été affublé de cette identité devenue célèbre de par le monde que pour des raisons d’autant plus évidentes qu’il se raconte qu’il serait lui-même né d’un père qui avait un nom que les adeptes de la contrefaçon, qui lui avaient par ailleurs garanti un exil doré avec toute sa famille à Bruxelles, ont choisi de jeter aux oubliettes pour des raisons évidentes pour s’accrocher à celui de son grand oncle maternel…
Exit donc ce Jean-Jacques  » Lumumba  » qui, en échange d’une carte de séjour au  » paradis  » belge a pris fait et cause pour les responsables du destin tragique du grand Patrice Lumumba avant d’être avalé par les abysses de l’anonymat.
Ayant ainsi fait chou blanc, les détracteurs de la RDC ont mis le grappin sur François Tolenga Lumumba. Ce premier fils de Patrice Lumumba qui s’était essayé vainement à la compétition démocratique lors des élections législatives de 2006 a souvent brillé par des attitudes iconoclastes très controversées dans sa famille politique  » naturelle « . Pour des raisons qui restent à élucider, ses propos, et attitudes sont souvent aux antipodes de l’idéologie émancipatrice et anti-impérialiste prônée par son Héros national de père. Comme s’il cherchait à faire payer quelque lointaine frustration à ses frères et sœur qui n’ont jamais fait mystère de leur arrimage au camp des nationalistes souverainetistes, il s’offre à nouveau pour défendre les thèses des pires pourfendeurs de l’œuvre de son géniteur. Le revoici donc avec une casquette usurpée de constitutionaliste, à la tête d’une structure dénommée  » cadres lumumbistes « , un groupuscule fantomatique qui aurait tenu un séminaire en date du 20 mars 2017 dont la presse dévoile au public les articulations. Des arguties à la limite de l’irrationalité juridique manifestement inspirées par des éminences grises souffleurs du conglomérat de politiciens congolais ayant séjourné aux frais des néolibéraux belges en villégiature dans le très huppé château belge du Lac de Genval l’année dernière. Une prose indigeste vouée à la défense du projet politique des  » genvalistes  » (Rassemblement pro-Katumbi) et réfractaire à toute culture constitutionnelle moderne. Il ne s’agit rien moins que d’installer le chaos escompté par la commandite néolibérale ou néocoloniale obsédée par l’idée de placer un nègre de service à la tête d’un Congo en lambeaux, rien de plus normal que de commencer par mettre sous le boisseau la Constitution du 18 février 2006 dont ont tendance à s’enorgueillir les institutions démocratiques qui rendent de plus en plus improbable la gestion par procuration de l’ancien Congo-belge à partir notamment de l’ancienne métropole.
Pour soutenir ce déni du droit positif, des juristes stipendiés s’étaient déjà vus obligés de pérorer doctement sur l’idée saugrenue d’un régime dit  » spécial  » en lieu et place de l’ordre constitutionnel en vigueur en RDC.Ils ne réussiront pas à faire avaler la couleuvre d’une telle monstruosité juridique aux délégués aux négociations directes de la CENCO qui, en provenance aussi bien de la majorité que de l’opposition radicale qui, dans leurs conclusions compilées dans l’accord du 31 décembre 2016 ont choisi ’expressis verbis’ d’adosser celui-ci à la stricte conformité à la Constitution en stipulant au chapitre II dudit accord ce qui suit  » Les parties prenantes s’engagent à respecter la Constitution du 18 février 2006 telle que modifiée en 2011 et les lois de la République « .
C’est donc de guerre lasse que les tireurs de ficelles se sont décidés à faire sortir du bois un nouveau pion en la personne de François Lumumba, dans l’espoir pathétique de mêler le vénéré nom de Patrice Lumumba à une entreprise de démolition de l’édifice constitutionnel mis en place par le peuple congolais que Lumumba a aimé jusqu’à la mort. Pour ce fils Lumumba qui prétend parler au nom de son illustre père, l’accord obtenu à la Saint Sylvestre entre 32 négociateurs, au terme d’une facilitation confiée aux prélats catholiques par le garant de la nation, serait devenu par on ne sait trop quelle alchimie un acte constitutionnel devant supplanter la Constitution de la troisième République, plébiscitée par l’ensemble des Congolais à travers un processus référendaire des plus transparents. Il estime, pince sans rire, que’’le droit a été battu en brèche par l’accord de la CENCO’’, ajoutant, toute honte bue, que selon la science juridique inventée par François Lumumba, ’’cet accord a primauté en cas de conflits de normes entre lui et la Constitution de 2006’’. Inutile de chercher quelque rationalité que ce soit à ce sophisme qui rime avec le mépris affiché par les maîtres à penser néocolonialistes à l’égard du peuple de la RDC.

La mauvaise humeur des painsarr
Depuis le 07 avril 2017, un opposant connu et reconnu, membre du Rassemblement de l’Opposition a été placé au centredu microcosme politique par la force d’une Ordonnance de nomination d’unpremier ministre ayant eu le mérite de planter le décor du dernier virage à négocier pour atteindre le bout du tunnel électoral. Bruno Tshibala Nzenze est en effet le seul survivant des trois personnalités sorties du lot au conclave de Genval après la mort du président du Conseil des sages du Rassemblement Etienne Tshisekedi et de son Vice-président Charles Mwando Nsimba. Problème : le porte-parole du Rassemblement et Secrétaire-Général adjoint de l’UDPS a beau avoir été le plus fidèle collaborateur d’Etienne Tshisekedi pendant 37 ans jusqu’à ce que la mort les sépare, son seul péché est d’avoir occupé le strapontin que les proconsuls autoproclamés belges et européens occidentaux avaient réservé à quelqu’un de plus malléable par eux, l’inexpérimenté Félix Tshilombo Tshisekedi, peu importent ses limites intrinsèques ou les mérites des autres membres du Rassemblement…
Pourtant, l’accord évoqué, comme tout texte juridique qui se respecte, a été voulu impersonnel, y compris sur les candidats premiers ministres dont la seule obligation est qu’ils soient issus ou présentés par le Rassemblement. Au demeurant, beaucoup a été dit sur le grise mine de la ’’Communauté internationale’’ concernant la nomination de M. Bruno Tshibala. Difficile de trouver une quelconque justification à ces états d’âmes d’entités qui ne sont ni parties prenantes, ni garantes de la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre 2016, fruit des discussions congolo-congolaises. Ce qu’ellesn’ont pas perçu, c’est qu’au Congo Kinshasa, après tant d’expériences douloureuses de parrainages contreproductifs belges et européens, le peuple a résolu de se prendre en charge. Résolument.

Signes des temps
Dans sa croisade pour le nirvana qui devait se décliner avec une ordonnance de sa nomination comme Premier ministre par le Président Joseph Kabila qu’il n’a cessé d’affubler de noms de petits oiseaux, Félix Tshilombo Tshisekedi a abandonné son père Etienne Tshisekedi dans une morgue bruxelloise pour arpenter les grandes capitales africaines. De Johannesburg (Afrique du Sud) à Bamako (Mali) en passant par Conakry (Guinée), ’’Fatshi’’ s’est adonné à un véritable pèlerinage immoral. Pour rien surtout si on se réfère à la dernière sortie du Président Alpha Condé, président en exercice de l’Union Africaine,qui a clairement pris le contre-pied de la fameuse ’’communauté internationale’’ qu’il averti en ces termes au nom de tout le Continent :  » Nous voulons désormais être maîtres de notre destin (…). Nous allons accompagner la RDC sans ingérence « . Droit dans ses bottes, le successeur d’Ahmed Sékou-Touré, l’homme du  » Non  » à la France néocoloniale a dénoué l’énigme an assénant aux journalistes Français :  » je ne vous ai jamais entendu demander aux dirigeants de Singapour, de la Corée du Sud ou de la Malaisie de limiter leurs mandats « … L’hymne à la souveraineté entonné à Kinshasa trouve manifestement un écho retentissant en Afrique où on n’est plus insensible au drame des ingérences étrangères dûment éconduites au pays de Patrice Lumumba.
L’Afrique se retrouve ainsi dans cette résistance congolaise aux assauts des convoitises rétrogrades des anciennes métropoles. L’épilogue des ingérences étrangères par l’opposition interposée en RDC est en train de mettre visiblement l’Afrique sur le qui-vive après la chienlit du terrorisme aggravé par le chaos libyen qui continuent à endeuiller le continent. Alpha Condé a prévenu :  » l’Union africaine va accompagner le Congo parce que le Congo c’est le poumon et le centre, le cœur de l’Afrique. Il est extrêmement important pour nous que ce pays soit stable et que les choses s’y passent normalement « . Si la Libye cannibalisée par qui l’on sait a plongé l’Afrique dans un tel désespoir, qu’en serait-il du chaos qu’une certaine opposition soutenue par les mêmes agents d’influence veut créer en RDC ?
Jean-Bodin Shimuna (Analyste politique)

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉ

Urgent : Jean Claude Kazembe évincé de son poste

Ils avaient initiés une motion de défiance contre Kazembe, finalement, ils ont réussi leur coup. les députés provinciaux du Haut-Katanga n’ont pas pardonné Jean-Claude Kazembe, 0 voix de soutien à l’ancien locataire de l’hôtel du gouvernement du Haut-Katanga, 24 voix sur 24 votées contre lui, alors qu’il s’attendait à un soutien de la part de la Majorité Présidentielle.

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

Félix TSHISEKEDI Rate le cloche tout d’un coup

Arrivée à Kinshasa ce dimanche 16 avril 2017 à l’aéroport de N’djili après son déplacement improvisé à la veille d’une marche qu’il avait pourtant ordonné le 09 avril dernier pour exiger le respect de l’accord du 31 décembre 2016,signé au centre interdiocésain. Un accueil lui a été réservé par une infime partie des membres de l’Udps, malgré leur déception sur le rendez-vous manquer de la marche.
<< je suis toujours avec le peuple, je n'ai jamais fui la marche >> a dit FélixTshisekedi.

Curieusement,le secrétaire général adjoint de l’Udps ne jure que sur sa nomination ou rien au poste de Premier ministre,en exigeant le respect ou rien de l’accord de saint sylvestre.
« je n’ai jamais abandonné la population ni la marche, plutot je suis allé pour mener un lobbying face à la violation massive des principes fixes dans l’accord », a t-il lâché devant la presse.

Très rassurant, le fils de feu Étienne Tshisekedi,Félix Tshilombo a balayé d’un rêveur de la main ,la rumeur selon laquelle, il dependait financièrement de Moïse Katumbi.
« Moïse Katumbi va me donner quoi que je n’ai jamais eu depuis ma naissance? Moi j’ai été en Europe avant que Moïse Katumbi ne sache même ce que c’était. J’ai était en Europe très tôt, j’ai résidé dans des grands palais, j’ai roulé dans toutes sortes de voitures… pourquoi dois-je trembler aujourd’hui devant l’argent de Moïse Katumbi? Pourquoi vais-je hypothéquer mon identité? » s’interroge Félix Tshisekedi.
Il reste à savoir si Moïse Katumbi a bien digéré cette déclaration.

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉMONDE

Turquie : Erdogan envisage un nouveau référendum sur la peine de mort

Erdogan envisage un nouveau référendum sur la peine de mort

C’est devenu presque une accoutumance pour le président Erdogan. Après avoir obtenudimanche dernier le << Oui>>qu’il recherchait au référendum sur le renforcement de ses pouvoirs, il compte déjà à un nouveau référendum sur le rétablissement de la peine de mort.
Devant une foule compactée à Istanbul qui criait << peine de mort >> , le président turc a dit qu’il allait maintenant débattre de cette question avec son premier ministre Binali Yildirim. << Si l'opposition soutient le rétablissement de la peine capitale, alors j'approuverai que nous organisions un nouveau référendum.>>
Tandis que l’opposition l’accuse de dérive autoritaire en dénonçant une fraude systématique de << oui >> remporté par ce dernier.
Le président turc a obtenu 51,37 % des suffrages dimanche dernier apres dépouillement des bulletins dans 99,45% des Urnes. Une confirmation faite par le chef du haut conseil électoral en affirmant la victoire de << Oui >> tout en précisant qu’il devançait le << non >> de quelque 1,25 million de voix avec seulement 600.000 bulletins de vote restant à dépouiller.

Presse Libre

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉ

Katebe Katoto et OlengaNkoy plaident pour l’Unité du Rassemblement

C’était au cours d’un échange direct avec les chevaliers de la plume que le demi-frère de Moïse Katumbi, Katebe Katoto a fait sa sortie officielle aux côtés de Olengankoy ,tous deux ont confirmé qu’il a union au sein du Rassemblement et appellent ceux qui se sont perdus de rentrer au bercail. Ils ont dit non au 3ème dialogue et que ceux qui pensent ainsi sont entrain de rêver debout. Ils fustigent l’organisation des manifestations non démocratique et des villes mortes qui ne peuvent pas contribué au développement du pays. Il invite tous à se préparer pour aller aux élections crédible et transparentes .

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉ

FLASH : Kananga en jubilation, le corps de Kamwina Nsapu exhumé est

Flash : Kananga en jubilation ,le corps de Kamwina Nsapu exhumé est remis à sa famille.
Enfin le corps de Kamwina Nsapu a été exhumé et remis samedi à sa famille qui l’a enterré dans son village. Le successeur désigné par la famille s’appelle Jacques Kabeya Ntumba. L’arrêté de reconnaissance de son pouvoir par l’état sera signé dans les prochaines heures. La famille régnante proclamer solennellement la fin de la guerre contre le Gouvernement.

( cellule communication ministère Interieur)

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉPOLITIQUE

Rassemblement aile Pierre Lumbi rejette la proposition de Maman Sidikou

Dans un communiqué publié ce samedi 15 avril, le Rassemblement des forces acquises au changement a rejeté l’appel à l’unité lancé par Maman Sidikou,représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en République démocratique du Congo qui a pris acte non seulementdu Gouvernement Tshibala mais il souhaite que le Rassemblement soit ouvert à la proposition faite par le nouveau locataire de l’hôtel du gouvernement sur la formation d’un gouvernement de large cohésion nationale.
Une proposition rejetée à la minute par le Rassemblement.
Selon cette plate forme, cette position prise par Monsieur Maman Sidikou est contraire à la résolution 2348 du conseil de sécurité de l’Onu,cependant il exige le respect stricte de l’accord du 31 decembre. De son côté, Monsieur Maman Sidikou estime que la priorité aujourd’hui, reste l’organisation des élections et non le partage du pouvoir ,ce pourquoi, il appelle le Rassemblement aile Félix Tshisekedi de mettre les intérêts communs en avant.
Selon le Rassemblement << les propos de Maman Sidikou énervent >> malgré cela, il reste ouvert à toutes déclarations de principe et de bonnes intentions.

Lire la suite...
Categories POLITIQUE

Rdc-Égypte : Deux pays amis inséparables

La Rdc a par le biais de son vice premier ministre et ministre des affaires étrangères, Léonard She okitundu compatit à la tragédie ayant frappée dernièrement l’Égypte, suite à la perte de ces compatriotes lors d’une attaque terroriste dans les églises copt d’Alexandrie et de Tanta . Le vice premier ministre ministre des affaires étrangères a exprimé la compassion du chef de l’État Joseph Kabila et de toute la nation congolaise à l’Ambassadeur du pays de pharaon accrédité en RDC-Kinshasa. Lors d’une audience lui accordé ce samedi en son cabinet en présence du conseiller diplomatique du chef de l’État, Barnabé Kikaya. Ce message de condoléances est certainement repris dans cette correspondance de Joseph Kabila destiné à son homologue égyptien ,le président Abdel Fattah al sisi. Le document a été remis à main propre au diplomate égyptien par Leonard She Okitundu afin de le faire parvenir à la bonne destination.

La rdc et l’Égypte, deux pays amis dont le niveau de coopération se traduit dans plusieurs secteurs notamment l’économie ,l’environnement,la sécurité ,les technologies de l’information et de la communication . Les deux États entendent ainsi raffermir davantage leurs liens de coopération dans tous ces domaines .

Lire la suite...
Categories DIVERS

<< c'est une aberration de laisser la dépouille de son père à la morgue en échange avec un poste imaginaire >> a dit le garde du corps de feu Tshisekedi.

Tba CIMANK:<>
Le garde du corps de feu Étienne Tshisekedi wa Mulumba, Connu sous le nom de Maître Tba CIMANK a posté sur sa page facebook, sa déception de constater que tout le monde aujourd’hui ne parle pas de l’organisation des obsèques de TSHISEKEDI, décédé depuis le 01 fevrier dernier , fort malheureusement, les intérêts égoïstes dominent la valeur et la considération que méritent le sphinx de LIMETE. C’est inacceptable que la nomination du nouveau Premier Ministre Tshibala soit au coeur de l’actualité. Curieusement dit-il , même ceux qui se disaient Tshisekedistes de sang ne parlent que de la formation du prochain gouvernement et du respect de l’accord du centre interdiocésain; pendant que le corp de feu père de la démocratie demeure dans le froid comme inconnu. Pour lui,le seul moyen d’honorer sa mémoire, est de faire le rapatriement de son corps le plutôt possible.

Jeancy Kimbangu

Lire la suite...
Categories POLITIQUE

Haut-Katanga : motion de défiance contre Kazembe déclarée recevable

la motion de défiance contre Kazembe déclarée recevable par le bureau de l’Assemblée provinciale.

Les choses vont mieux se dessiner lors de la
plénière de mardi prochain à l’Assemblée
provinciale du haut Katanga sur l’avenir du
Gouverneur Jean-Claude Kazembe. Une motion de
défiance introduite contre lui a été déclarée
recevable par les députés de l’Assemblée
provinciale du haut Katanga.
Selon des sources de l’Assemblée provinciale, les
élus lui reprocheraient l’opacité dans la gestion de
la province. Des sources concordantes citent des
dépôts suspects dans un compte privé d’une
somme importante destinée au trésor public.
Bien avant, la cohabitation du gouverneur Jean-Claude
Kazembe est mal au point avec certains de ses
collaborateurs ainsi que quelques cadres de la
MP. Ce qui justifie des déclarations politiques de l’
« Unafec de Bijou Mushindu Kat» et du courant du
futur, deux partis de la majorité présidentielle qui
s’étaient insurgés contre ce qu’ils ont qualifié de
caractère tribal du numéro un de l’exécutif
provincial à l’endroit de leurs leaders.

depuis lubumbashi par José Mukendi

Lire la suite...
Categories MONDE

Démonstration de force de la Corée du Nord : La Chine sollicite l’appui de la Russie pour  » calmer la situation « 

La Chine veut « faire revenir toutes les parties à la table des négociations » afin d’éviter le conflit armé entre la Corée du Nord et les Etats-Unis.

Il faut « apaiser au plus vite la situation ». C’est en tout cas ce qu’a déclaré le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi à son homologue russe Sergueï Lavrov, en référence au regain de tension entre la Corée du Nord et les Etats-Unis depuis plusieurs jours. « L’objectif commun de nos deux pays est de faire revenir toutes les parties à la table des négociations », a-t-il indiqué.

Cet appel intervient à l’heure où les relations entre la Corée du Nord et les Etats-Unis sont extrêmement tendues. Le président américain Donald Trump a promis de « traiter » le « problème » du programme nucléaire nord-coréen et annoncé qu’un porte-avions américain faisait route vers la péninsule coréenne.

Vers un sixième essai nucléaire
La Corée du Nord est prête à « répliquer à toute attaque nucléaire par une attaque nucléaire de notre façon », a répliqué le N.2 du régime samedi à Pyongyang. Il s’exprimait avant une parade militaire organisée pour le 105e anniversaire de la naissance du fondateur du pays, Kim Il-Sung.

Lire la suite...
Categories POLITIQUE

La CEEAC réaffirme son soutien à Bruno Tshibala

La CEEAC prend acte de la nomination du Premier Ministre Bruno Tshibala.
Le Vice premier Ministre et Ministre des affaires étrangères, Léonard She okitundu a rencontré le président de la République du Gabon , Ali Bongo , alors président en exercice de la CEEAC à Libreville pour le mettre au parfum de l’évolution de la situation politique en Rdc.De son côté, le président Ali Bongo a félicité son homologue, Joseph Kabila pour la mise en l’application de l’accord de Saint sylvestre.

La CEEAC encourage la mise en oeuvre entièrement l’accord de la et réaffirme son soutien aux institutions de la RDC et souhaite l’organisation des élections libres, democratiques et apaisées.

Lire la suite...
Categories SOCIÉTÉ

Assassinats des experts de l’ONU à Kananga : 4 policiers mise en examen

C’était au cours d’un échange direct avec la presse que l’auditeur général des FARDC , le Général Ponde a annoncé l’arrestation de 4 policiers qui ont aidé un suspect de prendre fuite, alors que ce fugitif était l’une des sources crédibles pouvant éclairer la justice sur l’assassinat de deux experts de l’Onu à savoir, l’Américain Michael Sharp et la Suédo-chilienne Zaida ,disparus depuis le 12 mars derniers à Kananga.

Selon le Général Ponde , ces policiers sont en pleine audition et seront puni conformément aux lois de la République Démocratique du Congo.
Le gouvernement congolais est déterminé à mener des enquêtes sérieuses pour que la lumière soit faite sur ce dossier.
Pour rappel ,les corps de Michael Jackson et Zaida Catalan ont été retrouvés dans une fosse et ont été identifiés par les spécialistes de l’ONU.

Affaire à suivre !

Lire la suite...
Categories POLITIQUE

Delly Sessanga dit non au gouvernement Tshibala

Dans une déclaration rendu publique ce vendredi 14 avril , Delly Sesanga,Président du parti politique ENVOL et coordonnateur de la plate forme alternance pour la république,AR en sigle, se dit ne pas être prêt à participer au Gouvernement Tshisbala, qui selon lui trouve sa légitimité dans l’accord de l’O.U.A signé le 18 2016.
L’elu de Luisa reste attaché à l’application de l’accord du 31 décembre 2016 dont la mise en oeuvre est subordonnée par la signature des arrangements particuliers qui jusqu’à ce jour est en souffrance à cause de la mauvaise foi de la majorité présidentielle et ses actuels alliés. a déclaré Rodrigue Ramazani, vice-président de la ligue des jeunes Envol.

Osee Manzanza

Lire la suite...
Categories POLITIQUE

Patrick KABUYA : La nomination du Premier ministre n’est pas une fin en soi

la nomination du Premier ministre n’est pas une fin en soi : L’analyste politique Patrick KABUYA brise son silence.lors d’une Interview exclusive accordée, ce jeudi 13 avril, à votre premier site d’information presselibre.net. Sans tabou,il donne son point de vue sur les différentes questions d’actualités du pays à savoir: la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre, la nomination de Bruno Tshibala, les réactions de L’Union Européenne,Africaine et les Etats-Unis sur ladite nomination.

Patrick Kabuya est un analyste des questions politiques.

Presse Libre: Les arrangements particuliers n’ont pas été signés et selon vous la nomination de Bruno Tshibala n’est-elle pas une violation de l’accord?
Patrick KABUYA: l’accord de la saint sylvestre ne vise pas la nomination d’un premier ministre mais plutôt l’organisation des élections, s’attarder sur l’identité de la personne qui occupe ce poste est pour moi se détourner de l’essentiel car l’accord n’a pas été signé dans le but de nommer un quelconque premier ministre mais plutôt dans le but d’organiser des élections dans les plus brefs délais… Et encore il n’est pas obligatoir d’occuper un quelconque poste pour pouvoir faire le suivi de la mise en œuvre de l’accord.
P.L: La nomination de Bruno Tshibala va à l’encontre des arrangements particuliers?
P.K: non puisque les arrangements particuliers n’ont jamais été signés comment est-ce-que la nomination du Premier ministre pourrait aller à l’encontre de quelque chose qui n’a jamais été signé ? et donc qui n’a jamais était valable …
P.L: En parlant des élections, croyez-vous qu’elles seront organisées à la fin de cette année comme voulu dans l’accord?
P.K: je ne possède pas les compétences techniques pour me prononcer là-dessus, cette question devrait plutôt être posée à la CENI .
P.L: Les Entités Internationales :L’Union Européenne, L’Union Africaine et les Etats-Unis, voient en la nomination de Bruno Tshibala une sorte de violation de l’accord. Que pensez-vous de leurs déclarations?
P.K: nous n’avons pas signé cet accord pour satisfaire qui que ce soi… nous l’avons saigné pour nous et nous déciderons de ce qui est bon pour nous, que cela déçoive les États-Unis et l’Union européenne est pour moi quelque chose d’absurde.

La CENCO a constaté une impasse et a saisi le Président de la République pour qu’il puisse intervenir, c’est-à-dire pour qu’il puisse prendre une décision et c’est ça qui a été fait après consultation des uns et des autres, il a exercé son pouvoir discrétionnaire… cette décision n’est donc pas l’initiative du président lui-même mais elle est plutôt le résultat de la requête faite par l’Église catholique, ils ont saisi le président de la République et ils lui ont demandés d’intervenir et c’est cela qu’il a fait

P.L: Quel chance donnez vous au nouveau locateur de la primature ?

P.K: On lui souhaite bon vent, ce qui est certains ce que la mission qui l’attend est difficile mais pas impossible.

P.L: quel message adressez-vous à la jeunesse congolaise ?

P.K: il est temps pour les jeunes d’adopter des attitudes plus citoyennes

Propos recueillis par Osée Manzanza

Lire la suite...
Categories POLITIQUE

Diomi Ndongala a suspendu Freddy Kita au poste de Secrétaire général de la Démocratie Chrétienne

Reçu il y a peu par le nouveau locataire de l’hôtel du gouvernement à l’OUA au terme des consultations nationales pour le compte son parti politique ,Démocratie Chrétienne , parti cher à Diomi Ndongala , Freddy Kita vient d’être suspendu de ses fonctions par le bureau politique de la Majorité D.C pour insubordination et égarement dans l’application de la ligne du parti. Selon Mr Boka-Kapella , Porte-parole de la Démocratie Chrétienne, son Parti n’a jamais délégué un membre aux consultations initiées par Bruno Tshibala pour la formation du prochain gouvernement.

À lire l’intégralité du communiqué.

COMMUNIQUE DE LA DEMOCRATIE CHRETIENNE (DC) ET DE LA MAJORITE PRESIDENTIELLE POPULAIRE (MPP), MEMBRE DU RASSEMBLEMENT DE L’OPPOSITION

Le bureau du Président National de la Démocratie Chrétienne, DC en sigle, conjointement avec le bureau politique de la plateforme Majorité présidentielle Populaire, MPP en sigle, portent à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que le Secrétaire Général de la Démocratie Chrétienne,  M. Freddy Kita, est suspendu de ses fonctions à dater du 12/04/2017,  pour insubordination et à cause se son égarement dans l’application de la ligne politique du parti. Également, ses prises de positions récentes à la presse ne reflètent pas la vision du directoire politique du parti ni celui de la plateforme politique MPP.

Cela étant, à titre de mesure conservatoire, le Président National de la Démocratie Chrétienne, l’Hon. Eugène Diomi Ndongala, a décidé sa suspension à dater du 12/04/2017.

Un Secrétaire Général  a.i. de la DC sera incessamment désigné.

La plateforme politique Majorité Présidentielle Populaire, MPP en sigle, a  été associée à la décision car M. Freddy Kita n ‘est plus autorisé à représenter la DC au sein de la plateforme ni à représenter la MPP vis-à-vis des tiers, aussi longtemps que la mesure de suspension qui le frappe ne sera levée.

Par conséquent, il est interdit à M. Kita de parler au nom du Rassemblement de l’Opposition qu’il ne peut plus représenter vis-à-vis des tiers.

Kinshasa, 13/04/2017

Pour la Démocratie Chrétienne (DC) et la Majorité Présidentielle Populaire (MPP),

Le Porte-parole,

Jean Pierre Boka-Kapella

Lire la suite...
Categories SPORT

Sport : Le Real Madrid renverse le Bayerne munich

Le Real Madrid renverse le Bayern Munich

Mené 1-0 à la mi-temps, le Real Madrid a renversé le Bayern Munich grâce à un doublé de Cristiano Ronaldo. Ligue des Champions – Cristiano Ronaldo a inscrit un doublé contre le Bayern.
Cristiano Ronaldo a inscrit un doublé contre le Bayern.
Le match: 1-2
Le Real Madrid a mis un pied en demi-finale de la Ligue des champions en s’imposant ce mercredi soir sur le terrain du Bayern Munich (2-1). Tout avait parfaitement commencé pour le Bayern Munich. Dès la 25e minute, Arturo Vidal a ouvert le score sur un corner de Thiago Alcantara.

Ce but a concrétisé la domination des hommes de Carlo Ancelotti sur le début de la rencontre même si Neuer a dû détourner une tentative de Benzema sur la transversale (18e). Quand l’arbitre, M. Rizzoli, a sifflé un penalty pour le Bayern à la suite d’une frappe de Ribéry qui selon lui, a touché la main de Carvajal, les Bavarois ont sans doute pensé que le match était plié.

Mais Vidal a manqué sa tentative et les choses ont commencé à mal tourner pour le Bayern. Deux minutes après le retour des vestiaires, Cristiano Ronaldo a égalisé à la suite d’un superbe centre de Carvajal, énorme ce mercredi soir. Les Madrilènes ont totalement dominé la deuxième période et ont, en plus, été aidés par l’expulsion de Javi Martinez, le remplaçant de Mats Hummels, dès la 60e minute, après deux grosses fautes sur CR7.

Sans un grand Manuel Neuer qui a mis en échec Bale (56e), Benzema (72e), Asensio (74e) et Ronaldo (75e), le Bayern aurait sans doute encaissé plus que deux buts en seconde période. Mais comme Neuer reste humain, il a encaissé un second but de Ronaldo sur lequel il effectue une petite faute de main (77e).

La Real Madrid a pris une belle option sur la qualification pour le dernier carré, mais il faudra évidemment finir le travail dans une semaine, au stade Santiago Bernabeau.

Le joueur : Ronaldo voit double
Jusqu’à ce match face au Bayern Munich, cette édition de la Ligue des champions n’était pas vraiment un grand cru pour Cristiano Ronaldo. Habitué à inscrire au moins dix buts par saison dans cette compétition depuis cinq ans, le Portugais n’avait marqué qu’à deux reprises. Ce mercredi soir, il a doublé son total en trompant Neuer à deux reprises. Le premier sur un centre en retrait de Carvajal (47e), le second sur un service d’Asensio (78e). Il a grandement contribué au succès des Merengues – qui évoluaient en noir – en obtenant l’expulsion de Javi Martinez coupable de deux fautes sur lui en deux minutes (58e, 60e). Un match plein.

Lire la suite...
Categories SOCIÉTÉ

BUNIA : Le maire de la ville a détourné 270.000.000 Fc

Détournement de 270.000.0000 FC à la mairie de Bunia, selon le rapport de l’audit de l’inspection de la territoriale

Bunia, le maire ad intérim de la ville de Bunia, Ferdinand Fimbo est accusé de détournement des deniers publics de l’ordre de 270.000.0000 FC, soit 210.000 $ USD durant la période de 2015 à 2016, renseigne le rapport de l’audit de finances de l’hôtel de ville de Bunia rendu public mardi réalisé par le service de l’inspection de la territoriale du 23 janvier au 09 février 2017, sous l’initiative du gouverneur de la province de l’Ituri.

Selon la source, les cas de détournement des recettes de la mairie de l’exercice 2015 sont évalués à près de 33.000.000 FC, tandis que pour l’exercice 2016 le détournement des recettes est évalué à 49 millions de francs congolais.

Le chef de l’exécutif urbain est reproché également d’avoir mise en circulation sans justification des imprimées de valeur non codifiés au nombre de 370.000 timbres de taxes journalières d’étalage pour une valeur de 185.000.000 de francs congolais en raison de 500 FC par timbre, révèle le présent rapport.

Il ressort de cet audit que le détournement des recettes de l’Impôt personnel minimum (IPM) collectées en 2016 est d’une valeur de 1.000.000 FC par le maire intérimaire, et il lui revient aussi d’avoir procédé au lotissement anarchique, à la distribution et vente des terrains aux quartiers Bankoko, Kindia et Simbilyabo, dont une partie du stade en construction au quartier Kindia.

Depuis Kinshasa où il séjourne, le gouverneur de l’Ituri Jefferson Abdallah Pene Mbaka a confirmé son initiative de créer une commission pour auditer non seulement la gestion de la ville de Bunia, mais également d’autres entités de l’Ituri avec comme objectif primordial l’assainissement de la gestion de la chose publique. « Quand on est gestionnaire de la chose publique, il faut savoir rende compte et chacun de nous doit être toujours psychologiquement préparé à pouvoir le faire », a-t-il conclu.

Il a par ailleurs signifié qu’après la lecture du rapport, au cas où les griefs mis en charge du maire de la ville seront présentés, il sera dans l’obligation de demander à ce dernier de pouvoir s’expliquer pour décider au moment échéant parce que, a-t-il dit, accuser quelqu’un de mauvaise gestion est une chose, mais le suspendre en est une autre.

Lire la suite...
Categories POLITIQUE

Augustin KABUYA : << Félix Tshisekedi n'a pas fui la marche >>

Au cours de son échange avec les chevaliers de la plume, Porte-parole de l’UDPS, Augustin Kabuya a félicité d’abord le peuple congolais pour le respect du mot d’ordre sur la marche pacifique du 10 avril dernier. Selon lui, cette marche a été organisée sur toutes l’étendue du territoire national malgré quelques arrestations arbitraire des membres de l’Udps a t-il affirmé.

Répondant à une question sur le voyage improvisé de Felix Tshisekedi le même jour de la marche du 10 avril,Augustin Kabuya se contredit << Félix Tshisekedi n'a pas fui la marche mais il a pris son avion pour Addis-Abeba là où il était invité par l'Union Africaine.>> a souligné le porte-parole de l’Udps.

Lire la suite...
Categories MONDE

Urgent : Attaque terroriste à Borussia Dortmund : un suspect islamiste détenu

La police allemande a arrêté un suspect avec des « liens islamistes » à la suite d’une attaque à la bombe dans le bus de l’équipe de football Borussia Dortmund.

Procureurs ont également dit un des trois dispositifs explosifs contenait des bandes métalliques.

Deux lettres réclamant l’attaque mardi soir ont été étudiés, ils ont dit.

Les procureurs traitent les explosions comme une attaque terroriste, mais disent le motif précis ne sait pas à l’heure actuelle.

La chancelière Angela Merkel a déclaré mercredi que l’attaque était « un crime épouvantable » et a salué les fans des deux équipes pour se réunir.

Lire la suite...
Categories SOCIÉTÉ

NSSC : Jonas Tshombela en danger de mort

La nouvelle Société Civile Congolaise dénonce avec la dernière énergie l’enlèvement teinté d’intimidations, des menaces de mort et des tortures morales sévères à l’endroit de son coordonnateur national Jonas Tshiombela, le lundi 10 Avril dernier aux environs de 14h30 par quatre hommes lourdement armés se faisant passer pour des agents de l’ordre et habillés en tenue civile à la hauteur du cimetière de la Gombe à bord d’une Jeep Nissan Patrol de couleur noire sans plaque d’immatriculation. Cet enlèvement est intervenu juste quelque minute après sa séparation avec son adjoint Robert Kabakela, juste après avoir effectué la ronde de la ville pour monitorer sur le cas de violation des humains, le comportement des manifestants et celui des agents de sécurité à l’occasion de l’appel à la marche pacifique décrété par les membres de l’opposition(UDPS et Rassemblement). Face à cette situation, la NSCC dénonce toutes les intimidations, les menaces des morts et l’entrave à la liberté de circulation contre son leadership et rappelle l’État congolais de veiller à sa mission de protection des personnes et leurs biens; la NSCC redoute la de instauration d’un état dictatorial et en appelle à vigilance du peuple congolais et au respect de la constitution du 18 février 2006 qui a consacré la RDC un État de droit; cette structure rappelle son attachement au respect et à l’application strict de l’accord du 31 décembre 2017 aucune menaces de mort ni intimidation ne viendra l’ébranler sur cette voie; craignant pour la sécurité et l’intégrité physique de son coordonnateur, la NSCC compte déposer une plainte contre inconnue ce jeudi 13 Avril 2017 et appelle à l’assistance de la commission nationales de droit de l’homme pour le respect des droits humains en RDC

| AFRICA243

Lire la suite...
Categories POLITIQUE

URGENT : L’Union Africaine soutient la nomination de Bruno Tshibala et exige la mise en place du Conseil National du Suivi de l’Accord

RDC-UNION AFRICAINE : L’evolution de la Situation politique à Kinshasa est au centre des echanges qu’il y a eu ce mercredi matin entre le VPM et Ministre des Affaires etrangeres Leonard SHE OKITUNDU et le President de la Commission de l’U.A MOUSSA FAKI. Le point a été fait sur les avancées électorales avec les 20 millions d’enrôlés, la nomination d’un 1er Ministre issu de l’opposition ( Rassemblement ) tel a été l’esprit de l’accord du 31/12/2016 avec la formation prochaine du Gouvernement de large Union Nationale et la mise en place du Comité National du Suivi de l’Accord. Le Chef de la diplomatie congolaise est accompagné de l’Ambassadeur NKULU KILOMBO, du Professeur Adolphe LUMANU et de l’Ambassadeur Claude NYAMUGABO à Addis-Abeba. La Commission Africaine a pris acte de la nomination du Premier Ministre Bruno Tshibala, appelle à une mise en place dans un délai acceptable du CNSA et à la formation d’un gouvernement ouvert à toutes les composantes issues du consensus de l’Accord du 31/12. La diplomatie Congolaise est dans une offensive d’explicaton et de clarification de la situation politique interne du pays. Par ailleurs, les services de l’Union Africaine ont confirmé n’avoir jamais invité ni attendu Monsieur Félix Tshisekedi. Affaire à suivre

Lire la suite...
Categories POLITIQUE

La voix des sans voix exige la démission de Bruno Tshibala

L’ONGDH Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV) n’est pas d’accord avec la nomination de Bruno Tshibala au poste de Premier ministre << Bruno Tshibala ne résoudra aucun problème pour apaiser les esprits >> a déclaré la VSV.
Selon VSV pour décrisper le climat politique de l’heure, la seule solution est celle de démettre le nouveau locataire de l’hôtel du gouvernement de ses fonctions.

la VSV pense qu’à travers la démission de l’actuel Premier Ministre récemment nommé, la tension qui couve sous forme de poudrière prête à exploser baisserait et cela contribuerait à prévenir la commission d’autres violations des droits humains en RDC ».

Lire la suite...
Categories POLITIQUE

Eve Bazaïba s’interroge : << le Rassemblement affirme que Kabila est illégal mais en même temps il quemande sa signature pour avoir des postes ? >>

À lire l’intégralité de la déclaration faite par Eve Bazaïba, Secrétaire général du MLC et coordonnatrice du FRC

Je crois qu’il y a un sérieux problème de compréhension de la vision du MLC. La position du Parti est claire !

1. Nous ne sommes pas concernés par le partage du pouvoir avec le Gouvernement Kabila.

2. Nous exigeons la tenue des élections.

3. Lisez très bien l’accord issu des discussions directes de la CENCO, le FRC est la Seule composante qui a inscrit le non maintien de Kabila et sa non représentation pour le 3ème mandat.

4. Nous ne courrons pas derrière Kabila pour être nommé au CNSA! Il n’en a pas les compétences. Nous demandons le consensus des parties prenantes autour du délégué du FRC à diriger cette structure pour le seul but d’avoir le levier de commande par rapport à la bonne mise en œuvre de l’accord.

5 . Avec ou sans cela, le MLC est orienté vers les élections.

6. Le MLC a à maintes fois organisé des marches pour l’intérêt général, pas pour réclamer des postes comme le Rassemblement le fait !
C’est dire une chose et son contraire ! Le Rassemblement affirme que Kabila est devenu illégal , en même temps il quemande sa signature pour avoir des postes ?

C’est quelle logique ?

Je suis parfois navrée de voir les hauts cadres du MLC carresser ces genres d’options.

7. Ceux du MLC qui avaient souhaité que le Parti intègre le Rassemblement, ont ils toujours le même avis? Et ceux qui ont voulu co gérer avec Kabila, après tous ces déboires, que disent ils ?

Enfin, la population ne peut être amenée dans la rue pour le plaisir de le faire !

la petite expérience politique qui nous guide, renforce dans l’approche des élections. La confrontation viendra quand le fruit sera mûr.
Je tiens à rappeler aux cadres et militants MLC que Seul Dieu maîtrise le deal entre l’UDPS et le PPRD! Ils ont commencé à négocier en secret depuis deux ans! Nous ne savons pas ce qui les unit ni ce qui les divise. Je ne peux me permettre d’embarquer le MLC dans une aventure dont je ne maîtrise ni les tenants, ni les aboutissants !

Hon Eve Bazaiba Masudi, SG

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉ

Olenga Nkoy se dit prêt à travailler avec Bruno Tshibala

Ils étaient les premières personnalités politiques à être consulter par Bruno Tshibala pour la formation du prochain gouvernement, la délégation du Rassemblement conduite par Olenga Nkoy a promis au nouveau locataire de l’hôtel du gouvernement un soutien indéfectible pour la réussite de son programme gouvernemental.

« Nous allons soutenir le Premier ministre ensemble avec notre peuple pour relever le défi et [lui] permettre de répondre aux besoins de notre peuple », a déclaré M. Olenghankoy mardi 11 avril à la télévision publique après avoir été reçu avec des membres de sa coalition par le nouveau chef du gouvernement.

« Chaque chose a son temps, a-t-il poursuivi. Le moment est venu pour qu’ensemble, main dans la main, nous témoignons à la face du monde que nous sommes une nation, nous sommes un peuple déterminé à mettre debout le Congo. »

Bruno Tshibala a entamé ce mardi des consultations pour la formation de son gouvernement.

En dehors de la frange du Rassemblement proche de Joseph Olenghankoy, il a également reçu la Majorité politique populaire (MPP) et la Convention républicaine, deux plateformes de l’opposition, ainsi que des chefs coutumiers. Ces consultations devraient se poursuivre mercredi.

Joseph Olenghankoy et Bruno Tshibala font partie de la même frange de la coalition de l’opposition dénommée « Rassemblement ». Ils avaient contesté les nouveaux dirigeants de cette plateforme de l’opposition, Félix Tshisekedi et Pierre Lumbi, et avaient créé une dissidence.

Lire la suite...
Categories POLITIQUE

Les pionniers de l’Udps soutiennent Bruno Tshibala

Depuis sa nomination au poste de Premier ministre, les déclarations de soutien à Bruno Tshibala ne cessent . La dernière en date est celle des pionniers de l’ Udps et défenseur du Tshisekedisme, qui apportent un soutien indéfectible au nouveau premier ministre. Ils ont dit << Bruno Tshibala peut également compter sur le comité directeur transitoire de l’ Udps, structure mise en place récemment à la suite du conclave refondateur du parti, tenu  fin mars à Mikonga,  dans la banlieue de Kinshasa. Les membres de ce comité qui se recrutent parmi les militants de première ère de l’ union pour la démocratie et le progrès social  félicitent leur ancien compagnon de lutte pour son élévation à ce poste prestigieux   et qualifient de   judicieux, le choix porté sur sa personne par le chef de l’ État. “Ce choix sans aucun doute a été inspiré par la longue expérience de la lutte que mène l’ Udps depuis 35 ans pour la liberté, la démocratie et l’ amélioration des conditions de vie du peuple congolais en vue de la consolidation de cette démocratie et de l’ affirmation de notre souveraineté”, déclare Corneille Mulumba, président de ce comité. La structure attend du gouvernement Tshibala de conduire le pays vers les élections libres, crédibles et transparentes,  de veiller à la sécurisation du territoire national mais surtout d’ améliorer les conditions sociales des congolais. Le comité piloté par Corneille Mulumba renouvelle son soutien à Bruno Tshibala et lui demande de tenir compte du poids politique de l’ Udps dans la formation de son équipe gouvernementale. Pour rappel, Bruno Tshibala a été désigné 1er  ministre le 07 avril 2017 par ordonnance présidentielle et conformément à l’ accord du 31 décembre. Le chef du gouvernement consulte la classe politique aujourd’hui et demain en vue de la formation de son équipe gouvernementale. Jean Pierre Kayembe

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉ

Thierry Monsenepwo : << La désignation de Bruno Tshibala est conforme à l'esprit de l'accord du 31 décembre

Le président de la ligue des jeunes de la Convention des Congolais Unis (CCU ) en sigle et communicateur de la Majorité Présidentielle,Thierry Monsenepwo n’est pas allé par le dos de la cuillère pour jetter les fleurs au nouveau locataire de l’hôtel du gouvernement, Bruno Tshibala qui selon lui est un premier ministre Rassembleur. << la désignation de Bruno Tshibala est conforme à l'esprit de l'accord du 31 décembre >> a t-il déclaré.
Selon lui , la communauté internationale doit respecter le choix du chef de l’État Joseph Kabila, qui repond totalement aux exigences de l’Accord du saint sylvestre. << l'Union européenne n'a pas à s'immiscer dans les affaires internes de la RDC-Kinshasa. Selon la constitution de notre pays, La nomination du Premier ministre revient au chef de l'Etat. Et le président a respecté l'Accord sur toutes les lignes , Bruno Tshibala est de l'opposition, il est issu du Rassemblement comme le stipulait l'accord politique de la Cenco >>

Thierry Monsenepwo a dans sa peau de nationaliste, demandé aux députés européens de respecter les institutions de la République Démocratique du Congo. << je n'ai jamais vu ,une seule fois, lorsqu'il s'agit de choisir un commissaire européen ou un président du conseil économique européen , l'Union Africaine émettre des avis là-dessus, dire qu'il ne fallait pas celui-là ou tel autre >>.
Il a demandé à la population de se ranger derrière Joseph Kabila , le pacificateur, le Rassembleur pour un congo plus meilleur que jamais.

Fiston KAMANDA

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉ

Le Gouvernement Bruno Tshibala arrive !

Le nouveau Premier ministre congolais, Bruno Tshibala, a été reçu lundi 10 avril pour la première fois depuis sa nomination par le chef de l’Etat Joseph Kabila.

« Le président m’a donné des orientations en vue de la formation du gouvernement dans les plus brefs délais », a-t-il déclaré à la télévision publique à l’issue de la rencontre.

Bruno Tshibala a évoqué les principaux défis sur lesquels son gouvernement va travailler : l’organisation des élections, l’amélioration du cadre macro-économique et les questions de sécurité.

« Nous allons nous y employer avec la volonté et la détermination de réussir », a-t-il promis.

Appliquer l’accord

Le nouveau Premier ministre, qui a longtemps été un cadre de l’UDPS d’Etienne Tshisekedi avant d’être récemment radiés, a promis d’être fidèle aux valeurs du parti de l’opposant historique décédé le 1er février dernier à Bruxelles.

Bruno Tshibala a également évoqué l’accord du 31 décembre 2016 qu’il a promis de « faire tout ce qui est possible » pour qu’il soit appliqué.

Cet accord signé par le pouvoir et l’opposition prévoit la mise en place d’une transition et l’organisation des élections avant la fin de cette année.

« Je lance un appel à tous les Congolais de soutenir mon gouvernement en vue d’organiser les élections », a-t-il indiqué.

Claude T.

Lire la suite...
Categories POLITIQUE

Le Rassemblement exige la mise en application de l’accord du 31 décembre

Le Rassemblement n’admet pas l’échec de sa marche de ce lundi 10 avril 2017.

<< la ville morte de ce lundi 10 avril est une réussite pour le Rassemblement même si la marche n'a pas eu lieu suite à la violation sur le droit de manifester >> a dit Pierre Lumbi. il se félicite de la réussite de la psychose qui a émaillée certains coins de la capitale.
Une Ville morte improvisée par les kinois , qui , depuis un certain temps, ils refusent de se mêler dans les guerres politiciennes en restant à domicile.
Selon Martin Fayulu , le Rassemblement a changé de stratégie suite à la présence militaire mise en place par les autorités locales pour disperser les manifestants.
Alors que certains membres du Rassemblement attribuent cet échec à Félix Tshisekedi qui selon eux , ne pouvait pas prendre son avion à la veille de la marche.

Lire la suite...
Categories POLITIQUE

L’intégralité du point de Presse du Bureau politique de la MP de ce lundi 10 Avril

POINT DE PRESSE DU BUREAU POLITIQUE DE LA MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE.

La réunion du Bureau Politique de ce lundi 10 avril 2017, présidée par le Secrétaire Général de la Majorité Présidentielle, a eu pour objet l’évaluation de la situation politique à la suite de la nomination d’un nouveau Premier Ministre par le Président de la République.

Conformément à ses prérogatives constitutionnelles, prenant compte des dispositions de l’Accord du 31 décembre 2016 au Centre Interdiocésain, par respect de la promesse faite solennellement, lors de son adresse sur l’état de la Nation, au Palais du Peuple, devant les deux chambres du Parlement réunies en Congrès, Son Excellence Joseph KABILA KABANGE, Président de la République et Chef de l’Etat, a nommé ce 06 avril 2017, le Premier Ministre chargé de conduire le pays aux élections, en la personne de Monsieur Bruno TSHIBALA, figure historique de l’Opposition politique congolaise et le bien nommé Porte-parole du Rassemblement.

Le Bureau Politique souligne que la tâche essentielle de ce nouveau Gouvernement consiste à assurer une organisation transparente et crédible des élections selon les dispositions de l’Accord du 31 décembre 2016, comme le reconnaît, à juste titre, la Résolution 2348 du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Le nouveau Gouvernement, constate le Bureau politique, aura ainsi pour devoir de garantir et de consolider les conditions sécuritaires et sociales de nos populations, pour écarter raisonnablement tout risque de perturbation sociale susceptible de gêner l’expression authentique de la volonté du Peuple congolais, au moment du choix de ses dirigeants.

Le Bureau politique note qu’au moment où toute l’attention des populations congolaises tourne autour de la désignation du Premier Ministre issu du Rassemblement et sur la capacité contributive de son Gouvernement à réaliser les 2 objectifs majeurs assignés à tout Gouvernement de la République dans les circonstances actuelles aussi bien par l’Accord du 18 octobre 2016 que par celui du 31 décembre 2016, l’UDPS et le G7 tentent vainement de saboter la mise en œuvre de l’Accord de la Saint Sylvestre et la bonne fin des tractations entreprises par le Chef de l’Etat pour la signature de l’Arrangement Particulier, dans une tentative désespérée, en s’adressant directement au Secrétaire Général des Nations Unies.

A ce propos, le Bureau Politique rappelle qu’en tant qu’Etat membre des Nations Unies, la République Démocratique du Congo bénéficie de plein droit de toutes les dispositions pertinentes de sa Charte constitutive, notamment celles relatives à la souveraineté des autorités nationales sur la gestion du pays.

Sans faire attention à leur attitude haineuse et dédaigneuse vis-à-vis du Président de la République qu’ils désignent par un méprisant « Monsieur Kabila » et « sa famille politique », le Bureau Politique de la Majorité Présidentielle estime de son devoir d’attirer la meilleure attention de Monsieur le Secrétaire général des Nations Unies sur un gros et grossier mensonge que tentent de diffuser l’UDPS et le G7 dans l’opinion internationale, pour surprendre sa bonne foi, en tentant par ailleurs de lui donner la fausse impression que le Rassemblement a un leadership incontesté.

Le Bureau Politique estime qu’en dehors de la Constitution actuellement en vigueur en République Démocratique du Congo, aucun individu ou groupe d’individus ne peut s’arroger la prétention, sur la base de l’Accord du 18 octobre 2016 ou de celui du 31 décembre 2016, d’avoir octroyé la légitimité aux élus dûment mandatés par le peuple congolais, valablement installés dans les institutions de la République à la suite d’élections régulières.

Le Bureau politique note qu’étant incapables d’assumer leurs responsabilités républicaines pour sauver le processus électoral de l’incertitude politique, ces compatriotes radicalisés et sans compassion pour la situation de nos populations, voudraient malicieusement se mettre sous la tutelle du Secrétaire Général pour espérer brouiller les relations de partenariat avec les Nations Unies et contrecarrer avec une certaine efficacité la dynamique nationale en faveur de la normalisation du processus démocratique dans notre Pays afin d’instituer à la place un régime d’exception dont ils prendraient la direction.

Cette attitude autistique qu’ils affichent depuis le décès de Monsieur Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA procède de leur trouble profond et dénote de leur incapacité à exercer un leadership réel sur le Rassemblement dans la conduite des négociations de la CENCO. Ce trouble profond touche la personnalité même du Rassemblement à la suite de l’ego surdimensionné de ses leaders, caractérisés par l’ignorance manifeste de ce qu’ils sont encore réellement, de ce qu’ils représentent dans et pour la communauté nationale et de leur capacité sur le plan politique à modifier l’équilibre des rapports de force.

Aujourd’hui, relève le Bureau politique, ce trouble de la personnalité les pousse à prendre, comme nous en sommes témoins depuis le dépôt du rapport des Évêques de la CENCO, des décisions déroutantes pour leurs militants à ce jour irrémédiablement divisés, et dévastatrices pour la démocratie dans notre pays.

Compte tenu des exigences et des contraintes de la finalisation du processus électoral, le Bureau politique dénonce la volonté de la branche radicalisée du Rassemblement de bloquer la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre 2016 dans le dessein d’éloigner les perspectives électorales, sans considération des besoins et des aspirations des populations congolaises.

En tout état de cause, le Bureau politique lance un appel pathétique aux forces vives et sociales à ne pas s’associer aux actions politiques de masse telles que programmées par ces éléments radicalisés et désespérés du Rassemblement.

Bien au contraire, elles sont appelées à soutenir la nomination du Premier Ministre comme une avancée significative dans l’application de l’Accord de la Saint Sylvestre et comme l’expression sans ambages de la détermination du Président KABILA de mener, sans atermoiement, le pays aux élections transparentes et crédibles. Le Bureau politique regrette que des pratiques démocratiques reconnues par la Constitution comme les manifestations politiques de masse soient devenues des pratiques fétichistes pour le leadership du Rassemblement qui a besoin du sang des paisibles citoyens pour s’affirmer comme tel.

Pour le Bureau politique de la Majorité Présidentielle, il est temps que la violence de la rue cède définitivement la place à un dialogue constructif entre les acteurs politiques. Agir autrement serait une tentative d’éloigner les perspectives électorales et d’empêcher le Président de la République de mettre en œuvre l’Accord du 31 décembre 2016.

Dans ce contexte, la déclaration de la Délégation locale de l’Union Européenne, en violation de toutes les conventions diplomatiques en la matière, introduit une fausse note en mettant en cause indûment les prérogatives constitutionnelles et la bonne foi du Président KABILA.

La Déclaration sur le prétendu manque de consensus dans la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre 2016, évoqué par ce Communiqué de la Délégation locale de l’Union Européenne est contreproductive et constitue une incitation à la radicalisation des extrémistes du Rassemblement.

Telle n’est pas la contribution que le Bureau politique est en droit d’attendre des partenaires internationaux de la République Démocratique du Congo au regard du principe universellement reconnu du droit des Etats à l’autodétermination, lequel place la question électorale comme un droit interne relevant de la souveraineté de chaque Etat.

En d’autres termes, aucun Etat ou un groupe Etats ne peut s’immiscer dans l’organisation des activités politiques internes sans contrevenir à ce principe pertinent des relations internationales.

En tout état de cause, le Bureau politique invite instamment le Gouvernement de la République, par le biais du Ministre des Affaires étrangères, à rappeler à l’ordre le Représentant de la Délégation locale de l’Union Européenne et à dénoncer immédiatement toutes les entorses à la Convention de Vienne, par les voies les plus appropriées et les plus diligentes.

Au nom du peuple congolais, qui aspire à la paix par la normalisation du processus électoral, pour parachever l’effort du pays pour l’émergence économique, le Bureau politique de la Majorité Présidentielle exhorte les membres du G7 et de l’UDPS à revenir à la raison pour le plus grand bien de la population congolaise.

A ce propos, le Bureau politique dénonce vigoureusement l’appel d’un homme politique congolais lancé depuis le territoire d’un pays africain ami et frère demandant aux militaires des forces armées de la République de ne pas respecter les consignes et de se rebeller contre l’autorité établie. Il s’agit là d’une infraction d’une gravité extrême au regard du code pénal congolais. Aussi le Bureau politique appelle-t-il les autorités judiciaires compétentes à réprimer avec toute la rigueur de la loi le comportement de ce citoyen incivique.

Le Bureau politique saisit cette occasion pour renouveler et proclamer sa foi en la capacité du Président Joseph KABILA KABANGE à dénouer de façon définitive la phase actuelle de la situation politique, en sa qualité de garant de la Nation.

D’ailleurs, des résultats probants sont déjà perceptibles face aux voies sans perspectives. Face aux voies sans issue où tentent de nous entraîner le G7 et l’UDPS, le Bureau politique reste convaincu que la conscience nationale du peuple congolais mûrie à l’épreuve des circonstances semblables, et le patriotisme de ceux qui partagent la passion du Congo avec le Président Joseph KABILA KABANGE, feront barrage à cette dérive démocratique si préjudiciable à notre démocratie, à notre peuple et à la République Démocratique du Congo.

En toute dernière instance, le Bureau politique de la Majorité Présidentielle tient à féliciter Monsieur Bruno TSHIBALA pour sa nomination en qualité de Premier Ministre et lui promet toute sa collaboration dans la réussite de sa noble et patriotique mission.

Fait à Kinshasa, le 10 avril 2017.

Ambassadeur André Alain ATUNDU LIONGO.

Porte-parole de la Majorité Présidentielle.

Lire la suite...
Categories MONDE

URGENT : Échange de tirs à l’école San Bernardino aux États-Unis

fusillade dans une école élémentaire de la ville californienne de San Bernardino, plusieurs victimes signalées
Une fusillade lundi dans une classe d’une école primaire de San Bernardino, à l’est de Los Angeles, a fait «quatre victimes» dont peut-être le tireur, a indiqué la police sur Twitter. Deux élèves ont été transportés à l’hôpital, les autres ont été mis à l’abri par mesure de prévention. Début décembre 2015, une tuerie dans un centre pour handicapés de cette même ville avait fait 14 morts et 21 blessés. Le couple de terroristes avait fait allégeance au groupe Etat islamique.

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉ

Tête à tête Joseph Kabila – Bruno Tshibala

Quelques jours après sa nomination,Bruno Tshibala a été au palais de la Nation pour répondre à l’invitation du chef de l’État Joseph Kabila. Plus d’une heure de conversation entre les deux hommes, il était question de mettre les points sur les i sur la formation du prochain gouvernement dans un bref délai.
Joseph Kabila apporte un soutien ferme à son premier ministre malgré les constetations qui fusent de partout contre Bruno Tshibala.

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉ

Marche du Rassemblement : Un échec cuisant

L’appel à la mobilisation lancé par le Rassemblement est voué à l’échec,la marche n’a pas eu lieu comme prévu, mais la psychose était plutôt visible dans quelques coins de Kinshasa. Curieusement même certains membres du Rassemblement n’ont pas respecté le mot d’ordre , Félix Tshisekedi a pris son avion pour Addis-Abeba à la veille de la marche.

De son côté la police nationale congolaise a, depuis dimanche 9 avril, interdit cette marche organisé par l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS). Un mot d’ordre qui semble être une sorte de théâtralisation dans le chef de la population étant donné que l’initiateur de cette manifestation, Félix Tshilombo Thsisekedi, venait de quitter le pays le même jour avant même que la déclaration de l’Inspecteur Général de police nationele ne soit rendue publique.

Gouverneur de la ville de Kinshasa, Monsieur Kimbuta et le colonel Mwanamputu, oeuvrant tous les deux pour le bon fonctionnement des intitutions et la sécurité du peuple, ne sont pas restés insenssibles au sujet. » Je veillerai à reprimer tout attroupement qui aurait constitué une nuisance à l’épanouissement de la vie démocratique en République Démocratique du Congo » a souligné le colonel Mwanamputu.

<< pourquoi tant des villes mortes qui amplifient la crise ? Le comportement des politiques congolais nous deçoit >>
exprime avec amertume un vendeur ambillant.

Un déploiement permanent des agents de l’ordre est observable à Kinshasa pour sécuriser le souverain primaire.

Attendons voir la suite de la journée ainsi que sa fin qui se laisse voir dans le calme.

F.K

Lire la suite...
Categories POLITIQUE

URGENCE: Félix TSHILOMBO TSHISEKEDI en vol pour Addis-Abeba puis PARIS, avec un agendas caché

URGENCE: Félix TSHILOMBO TSHISEKEDI en vol pour Addis-Abeba puis PARIS, avec un agendas caché

A la veille de la marche politique annoncé par Rassemblement aile Tshisekedi pour ce lundi 10 avril , son président profite du paisible dimanche pascale pour prendre vol direction Addis-Abeba à destination Paris, à ton appris d’une source digne de foi à l’Aéroport de N’djili.
Signalons que, tout a commencé lors que le Chef de l’Etat Joseph Kabila venait d’amorcer la bonne mise sur pied de l’accord de saint Silvestre, en nommant en tête du gouvernement Bruno Tshibala Nzenze en vue de succéder à Samy Badibanga. Chose qui, dès l’entré en possession, a paralysé la frange de l’opposition sous la guidance de celui-ci. Pour se faire, un dispositif dans leur camp prévoyait l’appel de la population civile à un soulèvement populaire visant à contester ladite nomination.
Plus des soixante jours déjà passé depuis que son Père d’heureuse mémoire Etienne Tshisekedi nous a quitté , son voyage en Europe , ne peut il pas permettre au nouveau locateur de la primature d’enterrer dignement son père?
Le départ de Félix Tshilombo prete à confusion. A-t-il fouis la tempête avant qu’il ne se réalise? Affaire à suivre à la loupe.

Osée Manzanza

Lire la suite...
Categories POLITIQUE

DE SUN CITY AU CENTRE INTERDIOCESAIN : Joseph KABILA le plus Grand pacificateur

De Sun City au Centre interdiocésain: Joseph Kabila le plus grand   pacificateur

De 2001 à 2017, les acteurs politiques de la République Démocratique du Congo(RDC) se sont retrouvés quatre fois autour d’une table afin d’aplanir leurs différends. Pilotées par des médiateurs locaux et/ou étranger, ces assises ont un dénominateur commun: la recherche de la paix en vue d’aboutir à des gouvernements dit d’unité nationale.

Un ans après avoir chassé le maréchal Mobutu du pouvoir pour sa dictature qui dura 32 ans à la tête de l’ex-Zaïre. Laurent Désiré Kabila devait faire face à une nouvelle rébellion née dans le Kivu. Dirigée par quelques anciens cadres de l’Alliance Démocratique pour la  libération du Congo-Zaïre (AFDL), le Rassemblement congolais pour la Démocratie (RCD) avait occupé les provinces du Nord et Sud-Kivu.

Roger Lumbala et Antipas Mbusa Nyamwisi, dissidents du RCD, vont lancer deux mouvements rebelles. Le premier va créer le RCD/N, basé dans le nord de la Province Orientale, et le second, le RCD/KML, à Béni.

Pendant ce temps, Jean-Pierre Bemba créait le Mouvement de Libération du Congo(MLC) dans l’ex-Province Orientale. avec ses hommes, il va régner sur une partie de la Province Orientale te de l’ex-Equateur. Il va installer son quatre général dans la ville de Gbadolite.

Premier exploit de JKK, dialoguons  pour le calme

Aussitôt arrivé au pouvoir, Joseph Kabila va relancer les pourparlers lancés par son prédécesseur, mais bloquer par la suite de la mise à l’écart de Ketumile Masire (ancien président botswanais), médiateur désigné par le gouvernement du système international (appelé communément communauté internationale). Ce dernier sera réhabilité par Joseph Kabila.

Ainsi, Ketumile Masire va organiser plusieurs rencontres entre les différents chefs rebelles et le gouvernement de Kinshasa; avant la phase finale qui s’était déroulée à Sun City, en Afrique du Sud. A l’issu de ces assises,  sera décidée par toutes les parties prenantes, la mise en place d’un gouvernement ,dont Joseph Kabila acceptera de partager ce qu’il ya de plus cher au monde pour tout président d’un pays, une nomenclature jamais tentée ailleurs; un chef de l’Etat, secondé par quatre vice-présidents.

Ce gouvernement avait comme mission principale d’organiser les élections libres, transparentes et démocratiques. Celles-ci ont eu lieu en octobre 2006 et ont vu Joseph Kabila être élu au second tour face à Jean pierre Bemba.

Malgré sa réélection, JKK initie des concertations en octobre 2013

Cinq ans après, une nouvelle élection présidentielle sera organisée en octobre 2011. Joseph Kabila, qui s’est représenté, sera réélu en battant Etienne Tshisekedi, le président de l’UDPS. Mais, le résultat issu de ces échéances sera contesté sur le plan local et une partie internationale. Etienne Tshisekedi, son challenger, va même prêter serment en qualité de  » Président élu ».

Va ainsi naitre une crise de légitimité en RDC. Du coup, l’opposition va réclamer la tenue d’un dialogue pour « corriger » cette impasse politique.

Répondant à l’appel des opposants, le Chef de l’Etat va convoquer les concertations nationales qui se sont tenues en octobre 2013.

Bien qu’ayant accouché de plus de 100 résolution, ces assises seront boycottés par une frange de l’Opposition, notamment par l’UDPS de l’opposant historique Etienne Tshisekedi. Conséquence: crise politique va perdurer.

… mois nostalgique octobre, JKK invite tout le monde au dialogue de la cité de l’UA …

Trois ans après, le chef de l’Etat prendra une autre ordonnance pour convoquer le dialogue tenu à la cité de l’Union Africaine. Pour assurer sa bonne tenue, l’Union Africaine va désigner Edem Kodjo, ancien Premier ministre togolais, en qualité de facilitateur international comme exigé les opposants.

Malgré la solennité et la mise en place d’un gouvernement, ces pourparlers n’avaient pas connu la participation de toutes les forces politiques. L’Opposition dite radicale, rangée derrière la même figure qui obstrue, va, une fois de plus, boycotter ces assises. L’Accord issu de la Cité de l’UA sera qualifié de non inclusif.

…du blocage au déblocage, JKK élargie son intelligence…

Dans le souci d’obtenir un accord surement inclusif et face pression de certains partenaires extérieurs de la RDC, le Raïs va charger la conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) d’engager des discussions directes entres la Majorité Présidentielle( sa famille politique) et l’Opposition pro-Tshisekedi, réunie au sein de la plate-forme nommée « Rassemblement ».

Les grandes lignes de l’Accord signé le 31 décembre 2016 sont celles qui indiquent que l’actuel chef de l’Etat ne briguera pas un 3ième mandat, qu’un referendum ne peut pas être convoqué et que la constitution ne pourra subir aucune révision.

Sur le plan pratique, il institue la mise en place d’un Gouvernement de transition. Celui-ci devra être dirigé par un Premier ministre issu du « Rassemblement ». Ici, on note que les acteurs politiques, tout bord confondu, sont en train de prouver à la face du monde qu’ils sont allés à ces assises plus pour obtenir des postes ministériels que pour l’intérêt du peuple.

Tenez! La première mouture du gouvernement qui sera formé à l’isue de ces pourparlers comprenait 46 membres, dont 37 ministres et 9 vice-ministres. Une semaine après, elle est passée de 46 à 53. Du reste, la MP voulait qu’elle passe de nouveau à 57 si les Evêques ne s’était pas opposés.

Un moment du cataclysme est juste venu après la signature et pendant que les arrangements particuliers se déroulés; la mort du Président de l’UDPS à Bruxelles au mois de février. La « guerre » de postes ministériels s’intensifie et pousse les Evêques à la mise en terme leur mission de bons offices en remettant tout entre les mains du Président de la République. Voulant à tout pris que la vie de la Nation ne puisse pas s’arrêter, le Chef de l’Etat initie les consultations de deux jours, que le fils de feu Président Tshisekedi, Félix Tshisekedi, refusera considérer. Après quoi, le 05 avril, le Président de la République aura prononcé le discours sur l’état de la Nation en convoquant le parlement réuni en congrès, où il promet la nomination du nouveau Premier ministre dans 48 heures. Jour après jour, Bruno Tshibala est premier ministre et prend la place de Samy Badibanga. Affaire à suivre!

Jeancy Kimbangu

 

Lire la suite...
Categories ACTUALITÉÉCONOMIEMONDEPOLITIQUERELIGIONSOCIÉTÉSPORT

Le G7 rejette en bloc la nomination de Bruno TSHIBALA au poste de 1er Ministre

 

La réaction du G7 n’a pas tardé après la nomination du nouveau locataire de l’hôtel du gouvernement par le chef de l’État. Le G7 estime que le président Kabila ne doit pas continuer à faire perdre le temps «inutilement» aux Congolais pour aller aux élections avant le 31 décembre 2017.

A en croire le président de cette plate-forme membre du Rassemblement de l’opposition, Pierre Lumbi, il faudrait ramener le chef de l’Etat à respecter l’accord du 31 décembre 2016.

«Au Niveau du G7 tout comme du Rassemblement, c’est une grande distraction. On est une fois de plus en train de nous faire perdre du temps inutilement, alors que nous devons aller aux élections avant le 31 décembre», a-t-il indiqué samedi 8 avril sur Radio Okapi.

Dans une ordonnance lue vendredi 7 avril sur la télévision publique (RTNC), le chef de l’Etat a nommé, Bruno Tshibala, au poste de Premier ministre.

«Par cette nomination, il vient de façon flagrante de violer l’accord du 31 décembre. L’après immédiat, c’est de ramener le président Kabila à respecter l’accord et nous avons y parvenir par la pression, notre peuple va se prendre en charge et la communauté internationale va accentuer la pression», a ajouté M. Lumbi.

Lire la suite...
Categories POLITIQUE

Lambert Mende: Bruno tshibala Un choix rassembleur

Après avoir donné 48 heures pour la nomination du nouveau chef du gouvernement , Le suspense est tombé, le chef de L’ÉTAT Joseph a Honoré sa parole en mettant à la tête de la primature Bruno Tshibala Nzenze.
Ce dernier est l’un de pionnier de L’UDPS et porte-parole du Rassemblement des forces et sociales acquises au changement.
Interrogé sur la dite nomination, le Ministre sortant de la Communication et Médias nous fait savoir , par cette décision , le chef de l’État venait là de manifester sa ferme volonté pour la bonne mise sur pied de l’accord de saint sylvestre.
« je trouve en Bruno Tshibala un choix Rassembleur,qui cadre dans la nette logique du respect de l’accord» a dit Lambert Mende. Selon lui, Bruno Tshibala est un homme de terrain que je personnellement connu dans nos Vieux temps à L’UDPS et je crois en sa capacité de faire .
« je souhaite bon vent à Tshibala et qu’il puise privilégier l’intérêt national et du peuple dans le centre de son action» lâche t-il en souriant.

Lire la suite...
Categories POLITIQUE

Pascal Gille N’Kita pour le renouvellement de la classe politique

L’accord du 31 décembre est actuellement la seule base sur laquelle la légitimité des institutions de la République Démocratique du Congo repose. Malheureusement sa mise en œuvre effective tarde à être appliquée par la classe politique Congolaise, qui pourtant en est le premier bénéficiaire. Dans une interview, Pascal Gilles N’kita, coordonnateur de l’Alliance de congolais pour le Renouveau, une association sans but lucratif basée en Afrique du Sud appelle la jeunesse congolaise à mettre sa force en jeu pour emmener les politiques à trouver un compromis afin de mener le peuple aux élections, seule garantie d’une expression populaire. Saluant les efforts consentis par les évêques Catholiques dans la recherche d’une solution à la crise née de la non-organisation des élections présidentielles prévues en novembre dernier, Pascal Gilles N’kita trouve néanmoins dans l’abandon de bons offices de la Cenco, une responsabilité morale des prélats Catholiques dans l’échec de la poursuite de ces discussions. Face à cette prise d’otage de la vie nationale par la bourgeoisie, qui ne pense qu’à son positionnement, Pascal Gilles N’kita interpelle la jeunesse Congolaise, première force nationale en termes nominale et énergétique à quitter les gradins et rejoindre l’air de jeu.

Entretien

Monsieur Pascal Gilles N’kita nous vous remercions

Pascal Gilles N’kita, vous êtes coordonnateur de l’Alliance des Congolais pour le Renouveau South Africa [ACORE SA]. En tant que leader de cet association de la diaspora Congolaise, quelle lecture faites-vous de la situation politique actuelle en RDC ?

La situation que connait la République Démocratique du Congo, est voulue et entretenue par les acteurs politiques congolais. Malheureusement; cette situation est caractérisée d’un coté par les personnes définies comme les ayants droits, les plus forts et les intouchables ayant le monopole de tout, autrement dits les privilégiés et décideurs de la vie; représentés par les politiques congolais. Et de l’autre coté tous ceux qui subissent le traitement inhumain représentés par le commun de mortel congolais. Au regard de la confusion autour de non aboutissement de l’accord de Saint Sylvestre, nous regrettons seulement du faite que nos pères evêques de la Cenco ont dû abandonner le processus a mi-chemin portant ainsi la responsabilité morale de cet échec.

Dans plusieurs pays Africains, la diaspora a énormément contribué à l’avènement du changement par ses différentes luttes. Quelle philosophie est développée par l’ACORE SA pour que ce changement longtemps attendu puisse un jour advenir en RDC ?

La philosophie développée par l’ACORE SA pour le changement tant attendu dans notre pays n’est autre que l’eveil de la jeunesse Congolaise et la conscientisation de cette dernière.

Après le rendez-vous manqué avec l’alternance fin 2016, la classe politique Congolaise n’a toujours pas trouvé de compromis pour donner au peuple la chance de s’exprimer par les élections, prenant ainsi en otage la vie nationale. Aujourd’hui quel rôle le peuple Congolais, plus particulièrement sa diaspora et sa jeunesse pour inverser cette tendance de la prise de décision par la minorité (classe politique) au détriment de la majorité (peuple)?

La seule façon pour le peuple congolais d’inverser la tendance et plus particulièrement la jeunesse, tant au pays comme dans la diaspora est de quitter les gradins des spectateurs pour devenir acteurs sur terrain.

*Pensez-vous que l’issue à l’actuel blocage sera trouvée lorsque toutes les ambitions politiciennes seront satisfaites dans un accord ou il y a d’autres pistes à exploiter ?*

Malheureusement c’est le cas de le dire, l’issue à l’actuel blocage sera trouvée que lorsque les ambitions politiciennes seront satisfaites. Il est vrai qu’au-delà de cet accord, il y a d’autres pistes à exploiter néanmoins comme nous sommes tous dans la logique de cet accord du 31 décembre qui a reçu le quitus de tous les congolais et des partenaires extérieurs ; nous devons faire avec de manière à éviter de s’éterniser dans ce processus de dialogue en dialogue.

*Face à l’impasse actuelle, qui a entraîné la vie socioéconomique dans une totale régression, que préconisez-vous en termes pratiques ?*

En termes pratiques, nous préconisons que l’essentiel du programme des politiques soit focaliser sur les élections pour l’installation dans le plus bref délai des institutions légitimes de manière à permettre la relance d’un programme économique pouvant mettre fin à la misère des congolais.

6. Vous prônez le changement en RDC depuis la diaspora, quelles sont les actions concrètes qu’ACORE SA mènent ou compte mener sur le terrain afin que ce changement soit une réalité pour le peuple Congolais qui y aspire depuis de décennies ?*

L’Alliance des Congolais pour le Renouveau South Africa, travaille pour l’éveil, la sensibilisation, et la conscientisation de la jeunesse congolaise pour une auto prise en charge de son avenir. La jeunesse congolaise est aujourd’hui mature, elle ne peut continuer à faire représenter d’une manière indéfinie par des tuteurs sans état âme.

Votre message

Nous lançons un message à tous les jeunes congolais de comprendre une chose que rien ne pourra changer les choses sur terrain sans le concours de la jeunesse. C’est pourquoi nous demandons à la jeunesse congolaise de se lever et de refuser de subir le traitement de médiocrité des acteurs politiques ; de ne pas rester spectateur mais devenir acteur sur terrain ; de jouer le rôle de premier plan dans le pays pour contribuer à bâtir une justice équitable et le bien-être des congolais.
Tant que la jeunesse congolaise restera spectateur rien ne changera son avenir, le politicien prédateur d’avant et d’après l’indépendance l’assujettira pour toujours. Chers jeunes congolais, soyons prudents et vigilants face aux prédateurs de notre avenir.
C’est aujourd’hui le moment !
Propos recueilli par presselibre.net

Lire la suite...